UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • L'aventure France en feuilleton : Aujourd'hui (38), les Cimbres et les Teutons (4)...

    Non loin de là, la petite ville de Maillane renferme également la racine Marius, mais sous sa désinence grecque Caïe Maïe (car on est dans la Massalie, grecque), et l'on appelle toujours aujourd'hui Caïou ces chemins ouverts par le consul pour l'acheminement des vivres et des munitions.

    Et sur les rochers des Baux de Provence se dressait le camps ultime du consul, l'endroit où - en cas de défaite - il se serait retiré avec les débris de son armée vaincue : on appelle toujours aujourd'hui Costa Pera cette Costa per alta, ce haut plateau qui fait face au rocher du village et du château des Baux.

    Lire la suite

  • Romain Guérin, romancier, poète, musicien, interprète... très bientôt au Cercle de Flore de l'Action française Lyon.


  • Il y a 350 ans, l'hôtel des Invalides...

    https://www.musee-armee.fr/au-programme/evenements/detail/les-invalides-fetent-leurs-350-ans.html

  • Tout ce qui est Racines est bon ! A Menton, c'est la "Fête du citron"...

    (Tiré de notre Album Fêtes de France, Identité française : ces fêtes qui "font", qui "sont la France...)

     

    A Menton, c'est Carnaval et Fête du citron...

    En 1875, et considérant le succès du Carnaval de Nice, des hôteliers proposent à la municipalité de créer le Carnaval de Menton.
    Le succès fut immédiat et, en 1882 la reine Victoria elle-même vint à Menton, où le Carnaval se termina par un feu d’artifice, tiré dans la baie de Garavan.

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 26 février

    1806 : Début de la construction de l'Arc de Triomphe de l'Étoile

     

     

     

     

    1725 : Naissance de Nicolas Cugnot 

     

    Il est le père du fardier, la première automobile.

     

    FARDIER 1.JPG En 1988, le lycée N.J. Cugnot a réalisé une copie du Fardier à l'échelle 1/2 avec la collaboration de l'Etablissement Régional du Matériel, le lycée Hanzelet et le lycée Loritz. 

     

    26 fevrier,arc de triomphe,cugnot,grande armee,napoleon,chalgrin,louis philippe,becquerel,pierre et marie curie,fardier
     

    Lire la suite

  • Le coronavirus pourrait déclencher une nécessaire correction boursière, par Marc Rousset.

    Les boursiers sont fébriles car ils ont des difficultés pour évaluer l’impact du coronavirus sur les résultats à venir des entreprises. Ces dernières devront probablement faire face, dans les mois prochains, à une diminution de la demande pour certains produits et services, avec des circuits d’approvisionnement et de logistique perturbés en amont. De plus, l’indice PMI américain, qui mesure l’évolution de l’activité, est tombé à son plus bas niveau depuis 2013, s’établissant à 49,6 points en février, tous secteurs confondus, contre 53,3 points en janvier. Quant à l’indicateur PMI des services, il a plongé de 53,3 à 49,4. Ce chiffre est particulièrement inquiétant car les services sont à l’origine des deux tiers de la croissance du PIB aux États-Unis

    Lire la suite

  • Condamner l'esclavage ? Oui, bien sûr ! Sans oublier, surtout, celui qui persiste encore aujourd'hui...(II/II)

    Dans le monde entier : Plus la couleur est foncée, plus l'esclavage moderne est présent... 

    Lire la suite

  • Quand France 2 "redécouvre" Georges Mathieu; mais un Mathieu "faux", tronqué, amputé...

    Ce jeudi 20 février, en fin du JT de 20 heures, on est surpris - et heureux - d'entendre Anne-Sophie Lapix annoncer que "l'on redécouvre Georges Matthieu.

    Las, l'intérêt et le plaisir sont de très courte durée !

    Pas un mot sur "le vrai" Matthieu, l'inventeur de "l'abstraction lyrique"; pas un mot sur son royalisme ni sur son amitié, entre autres avec Pierre Boutang; presque, même, à certains moments, on nous présentait un artiste "à la Jack Lang", promoteur de ce que l'on appelle dans l'infâme globish "art de la rue"; presque un énergumène, un "déjanté"comme disent les "djeuns"...

    C'est bien triste, Madame Lapix, parce que Matthieu, ce n'état pas "ça". Ce n'était même pas "bien plus" et "bien mieux", ce qui signifierait qu'on y était presque, mais pas assez. Non, Matthieu était, tout simplement d'un autre ordre, d'une autre essence.

    Là, vous nous l'avez passé à la machine à laver, programme 90° et essorage 6000 tours minutes : ce qui en sort ressemble à tout, à ce que vous voudrez sauf à... GEORGES MATTHIEU !

    Alors laissez-nous donner ces quelques lignes, pour rappeler, un peu, à notre modeste niveau et avec nos modestes moyens, qui, hélas, ne valent pas les vôtres, "qui" était et "ce" qu'était Georges Matthieu.

    Voici l' "entrée" Naissance de Gorges Matthieu de notre Ephéméride du 27 janvier. On ne cherche bien sûr pas à tout dire, dans ces Ephémérides (ce qui serait, de toutes façons, vain et risible) mais, au moins, on est certain d'y être bien plus près du "vrai Matthieu" que dans l'indigent et fort contestable reportage (?) de France 2...

    Lire la suite

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Le cas Richard Jewell.

    1.jpg

     

     

    A l’affiche : Le cas Richard Jewell, un film de Clint Eastwood, avec Paul Walter Hauser (Richard), kathy Bates (Bobi, sa mère), Sam Rockwell (Watson Bryant, son avocat), Nina Arianda (Nadia Light, la collaboratrice de l’avocat), Olivia Wilde (Kathy Scruggs, la journaliste), Jon Hamm (l’agent du FBI)
    basé sur des faits réels.

    Lire la suite

  • Pour réintégrer Maurras dans le paysage politique français... : la journée d'hommage du 1er septembre 2012 (2/5)

    lafautearousseau se propose ici de vous faire découvrir Un patriote, nommé Maurras. Maurras est en effet inconnu du grand public, parce que volontairement ignoré par la conspiration du silence, entretenue par le Système pour lequel Maurras n'est pas "dangereux", mais "le seul dangereux", car il en a dénoncé les bases idéologiques et parce qu'il l'a remis en cause dans ses fondements révolutionnaires.

    C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

    Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

    Du début février au 23 mars (fin de la première partie de notre campagne de sensibilisation pour la sauvegarde de la maison de Maurras) nous présenterons divers textes ou documents relatifs à Maurras, sa vie, son oeuvre... 

    Nous avons passé les deux dernières semaines en bonne compagnie, avec Axel Tisserand, d'abord, puis Jean-François Mattéi et sa très belle intervention dans le jardin du Chemin de Paradis, le 1er septembre 2012; nous passerons cette semaine-ci avec une sorte de reportage, tiré de nos riches archives, sur ce que fut cette journée d'hommage du 1er septembre 2012, à l'occasion du soixantième anniversaire de la mort de Maurras.

    Le rappel de cette journée montrera bien ce qu'était la Maison de Maurras jusqu'à ce que la Mairie de Martigues n'en interdise l'accès, ne la "ferme", aussi sournoisement que brutalement; n'érige autour d'elle comme une sorte de Mur de Berlin, aussi réel qu'invisible...

     "Avant", tout le monde pouvait aller admirer le lieu, et  nous ne nous privions pas, à l'Union Royaliste Provençale. Ces jours heureux sont, pour l'instant, révolus. Jusqu'à quand ? C'est toute la question, et la raison de notre protestation, qui ne cessera que lorsque nous aurons obtenu ce que nous demandons :

    1. Des informations claires et précises sur les travaux promis, et un calendrier, même approximatif, concernant le déroulement de ces travaux, qui doivent aboutir à la réouverture de la Maison au public...

    2. Et, en attendant, la remise à disposition du public du libre accès au jardin, sans autres conditions que celles qui prévalent en n'importe quel autre endroit public du pays, selon les règles et normes en vigueur partout...

    Lire la suite

  • Vu sur la page FB de nos amis de l'Action française Toulon : L'arnaque de l'énergie photovoltaïque.

    Jean-Marc Jancovici démontre à des sénateurs l'arnaque de l'énergie photovoltaïque.

    La quasi totalité des panneaux photovoltaïques posés en France sont de fabrication chinoise. Leur recyclage est impossible, leur durée de vie très courte et les matériaux qu'ils contiennent trop polluants.