UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 5

  • Marie-Antoinette, une héroïne pour l'éternité : encore un "Secrets d'Histoire" de haut vol...

    marie antoinettte vigee lebrun.jpgComme à son habitude, Stéphane Bern a pris la parti le plus intelligent qui soit : le meilleur, qui consiste à dire, simplement, la vérité, toute la vérité. Et l'on voit que, oui, Marie-Antoinette a eu des défauts et a commis des erreurs. Mais les défauts - et même bien pire... - comme ils sont répandus dans notre classe politique largement corrompue d'aujourd'hui, dans cette Républqique idéologique que Saint Just, dans sa folie sanguinaire, avait rêvée "régénérée" !

    Mais elle eut aussi ses qualités et ses charmes : femme moderne, éprise de liberté personnelle, étonamment "d'aujourd'hui" pourrait-on dire. Sorte de Coco Channel avant l'heure, donnant une impulsion décisive à ce qui deviendra le secteur de la Mode et de la Haute couture, qui pèse d'un poids économique non négligeable aujourd'hui encore, deux siècles après, et contribue, aussi, au rayonnement de la France. Et, surtout, ce destin tragique et injuste qui fait d'elle ce qu'elle reste aux yeux du monde entier - les "bourreaux barbouilleurs de lois" maudits par Chénier, lui aussi assassiné par eux, dussent-ils s'en étouffer de rage : une héroïne, d'un rare courage, d'une rare élégance face à l'horreur et à la barbarie de ses accusateurs, chez qui la laideur morale finit par rejaillir sur le physique.

    Eh, oui : Marie-Antoinette acquittée par l'Histoire, et par les foules du monde entier. Prenant place dans l'immense cortège des Justes martyrisés par les Mauvais, depuis l'origine des Temps et jusqu'aux Totalitaires modernes, tous fils de ce Robespierre qui l'a fait mourir, comme Mao, Pol Pot, Ho Chi Minh, Hitler, Staline... Les dernières minutes de l'émission sont particulièrement "denses", lorsque Stéphane Bern raconte comment les hommages se sont multipliés tout au long de l'interminable parcours de la "charette" qui conduisait la Reine vers son Destin : silence, absence totale d'insulte et, au contraire, respect et hommages (des gens se signaient...) qui étaient autant de condamnations du sieur Robespierre et de sa bande sanguinaire. 

    Avoir bien montré tout cela n'est pas l'un des moindres mérites de ce nouvel excellent "Secrets d'Histoire"...

  • Quelques uns des "liens partagés" ces derniers jours sur notre Page Facebook...

     ...Lafauteraousseau Royaliste

     
    1. Par Hélène Richard-Favre : 
     
    L’exploit du président actuel de tous les Français, est d’être parvenu mieux qu’aucun de ses prédécesseurs à se mettre à dos... : La France voit rouge

    Et, en commentaire de notre tweet sur "Révolte bretonne : "Nous n'aurons trêve ni répit que nous ne vous ayons occis. Vous vouliez des hommes, en voici !" Caveant Consules ! " :

    La France, Hollande et l'espoir... :

    Lire la suite

  • Corse - Renaissance d'une nation de Christian Mondoloni

    Christian-Mondoloni.jpgLes nationalistes français que nous sommes peuvent-ils voir dans le nationalisme corse autre chose qu’un mouvement adverse ? Le maurrassisme est, pourtant, à son origine même, une critique frontale du jacobinisme, du centralisme qui ont progressivement détruit tout le tissu des communautés historiques constitutives de notre pays.   

    Nous évoquons, ici, à travers ce qu’en dit Le blog des Poggiolais*, commune de Corse du Sud, un ouvrage qui traite de la Corse comme nation et de sa renaissance.   

    Ce n’est sans doute trahir aucun secret : Christian Mondoloni, auteur de cette étude, a milité à l’Action française, dans sa jeunesse. En Provence ; à Marseille. Pour nombre d’entre nous, il est un ami resté très proche ; et nous savons qu’il demeure imprégné de culture politique maurrassienne. Même si, ensuite, il s'est consacré à la défense de l'identité corse en tant que telle. Nous ne partageons pas tous ses points de vue. Du moins provoquent-ils notre réflexion.

    _________    

    "Corse – Renaissance d’une nation", paru aux Editions Albiana sous la plume de Christian MONDOLONI, est le livre à lire. Cette somme de 440 pages (19 euros) dresse le bilan de 250 années de présence française en Corse et insiste sur l'affrontement radical qui débute dans les années soixante-dix.  

    L'auteur est bien placé pour écrire cette histoire car il a vécu de près le mouvement nationaliste. Il commença à militer très jeune, élève au lycée St Charles de Marseille, puis à la Faculté d'Aix-en-Provence, où il se fit remarquer pour son esprit de synthèse et son sens des formules-chocs. Il fut à la base de la création des sections ARC (Action Régionaliste Corse) des Bouches-du-Rhône et fut très proche d'Edmond SIMEONI qui signe la préface de cet ouvrage. 

    Lire la suite

  • (Communiqué) Commémoration des Noyades de Nantes

    (Reçu de Noël Stassinet, Souvenir Chouan de Bretagne)

    CARRIER.JPGIl est bien de dénoncer les crimes commis contre les Chrétiens de Syrie, d'Egypte, du Viêt-Nam, de Chine, etc... Mais quel système politique a donné l'exemple ?

    Baptisé, le lendemain de sa naissance dans sa ville de Yolet (proche d'Aurillac) Jean-Baptiste Carrier va inaugurer dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 novembre 1793 un mode d'extermination moderne: Les Noyades. Il n'en est pas l'inventeur car des expériences ont déjà eu lieu aux Ponts de Cé dans le Maine et Loire. Les premières victimes, dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 novembre 1793, sont des prêtres dont l'âge va de 29 à 81 ans.

    D'autres Noyades vont suivre et  se poursuivre après le départ de Carrier en février 1794. Elles toucheront des personnes différentes, hommes, femmes, enfants et s'accélèreront après la débâcle de Savenay (23 décembre 1793).

    Jamais un procédé aussi ignoble n'avait été inventé pour se "débarrasser" en masse d'opposants. On parle des Noyades comme d'un crime réel mais de façon intemporelle. A-t-on imaginé l'angoisse et la souffrance de ceux qui en ont été les victimes ? L'obscurité, l'eau qui monte dans les embarcations, la révolte, l'angoisse, l'eau qui envahit les bouches, les corps, les poumons ? La mort enfin avec toute ses souffrances ? Et l'ultime question : Mais qu'est-ce que j'ai fait pour être ainsi traité ?

    Le Souvenir Chouan de Bretagne rendra hommage à ces innocentes victimes Dimanche 17 novembre 2013.

    - 9 H 30 messe traditionnelle en l'église Saint Clément de Nantes,

    - 11 H 30, messe ordinaire en l'église Sainte Croix.

    - 12 H 30 Eglise Sainte Croix, exposé devant la chaire de laquelle Carrier annonça la première noyade.

    - Vers 13H 15 Jeté de gerbe en Loire depuis le pont Anne de Bretagne.

    - Déjeuner au restaurant puis conférence par le Professeur Thierry Piel de l'Université de Nantes (si nombre de participants suffisant). Visite du site de l'ancien Entrepôt des Cafés, le Dachau nantais.

    Merci de répondre par retour.

  • Naufrage en vue ? par Louis-Joseph Delanglade

    Surprise, vendredi 8, peu après midi, sur R.M.C. où on a pu entendre M. Onfray tenir des propos auxquels, dans l’ensemble, le présent blog ne devrait pas trouver beaucoup à redire. Critique intelligente et pertinente d’un système complètement déconnecté de la réalité et des réalités. Point d’orgue (devant un M. Muselier plutôt médusé) : « Gardons le principe de la royauté ou de la monarchie, avec la souveraineté qui permettrait au chef de l'Etat d’être vraiment le chef de l’Etat, c’est-à-dire de décider pour les grandes lignes de la nation ».

     

    hollande président fantome.jpg

     

    Bien entendu, on est très loin de l’exercice du pouvoir suprême par M. Hollande. A force de parler et de se taire à contretemps, ce dernier a fini par se déconsidérer totalement aux yeux du pays. Et, au vu des événements, peut-être sommes-nous en train de vivre les prodromes d’une de ces crises politiques qui ébranlent le pays trois ou quatre fois par siècle. En effet, on voit mal comment M. Hollande pourra se remettre de l’épisode Leonarda : en s’abaissant de facto au niveau de l’indésirable jeune fille – les chaînes de télévision incriminées n’ayant fait que servir de révélateur – il a dévoilé sa vraie personnalité politique, permettant à L’Express de titrer : « Affaire Leonarda : François Hollande fait naufrage ».

     

    M. Zemmour soutient, dans un rapprochement osé, qu’on peut comparer l’actuel locataire de l’Elysée au roi Louis XVI : ses qualités sont sans doute bien réelles mais il n’est pas taillé pour la fonction. De même que Louis XVI se serait révélé faible chef d’un Etat fort (référence : Louis XIV), de même, M. Hollande ferait piètre figure au sommet de la Cinquième République (référence : De Gaulle). Comparaison sans doute discutable mais qui a le mérite de souligner que, quand tout se délite, c’est la capacité de l’homme à exercer ses fonctions régaliennes qui importe.

     

    Or les soubresauts qui agitent actuellement le pays soulignent cruellement les insuffisances de la Vème République. Celle-ci, même si elle est sans contestation d’une autre qualité que la IVème, présente deux défauts rédhibitoires : d’abord, l’absence de toute représentation socio-géographique du pays réel, les partis politiques ne pouvant en aucun cas se prévaloir de quelque légitimité que ce soit ; ensuite, la dégradation progressive de l’élection présidentielle, devenue désormais une sorte de faux plébiscite quinquennal en faveur d’un vrai chef de faction, M. Hollande n’étant que le dernier de la liste.

     

    On devrait donc se réjouir des menaces qui pèsent sur la tête de l’exécutif ? Voire ! En effet, personne ne peut donner l’assurance que le naufrage de M. Hollande, si naufrage il y a, ne sera pas le naufrage de la France. Sauf à pousser à la politique du pire, la Vème République reste une digue qu’on ne saurait, dans le contexte actuel, dynamiter sans faire courir au pays de grands risques. A moins de proposer un projet de restauration de l’Etat qui fasse consensus.

  • Indignation et tolérance à sens unique

    Grain de sel avec bordure.jpgUne étudiante de l’UNEF a prétendu avoir été victime d’une agression verbale : tous les médias en ont parlé pendant une semaine.

    2000 routiers scouts d’Europe, réunis à Vézelay pour la Toussaint, ont été insultés, vilipendés sur des affiches collées dans la ville, leur veillée du samedi et leur messe du dimanche ont été perturbées : aucun média n’en a parlé.

    Voilà la république dans laquelle nous vivons et dont les médias aux ordres nous bassinent pourtant à longueur de temps avec de prétendues « valeurs » de tolérance, laïcité, antiracisme et autres droits de l’homme.

    Imaginons une seconde qu’il se fût agi d’un rassemblement LGBT ou de scouts musulmans… Que n’aurions-nous entendu dans le registre de l’indignation !    

                                                                   

  • (Communiqué) Réunion publique à Nantes, avec Béatrice Bourges

     Réunion Béatrice BOURGES 15-11.jpg 

    L’Institut Nantais Historique et Littéraire, association nantaise qui fut dirigée jusqu’à son décès par Bernard MALLET (ancien Président de l’UNPI 44 et ancien Président du Tribunal de Commerce de Nantes) et co-présidée aujourd’hui par Julien de COURCELLES et Jean-Christophe VISOMBLAIN, organise le Vendredi 15 Novembre 2013 à 20h15 une réunion publique animée par Madame Béatrice BOURGES, sur le thème :

    « Le Printemps des Libertés »

    à la Salle Nord - 73 Avenue du Bout des Landes – Nantes. 

    Béatrice BOURGES est administrateur de l’Agence pour la Création d’Entreprise, ancienne secrétaire générale de l’association d’entrepreneurs ENTREPRISE et PROGRES, après avoir été conseiller auprès des dirigeants de grands groupes nationaux (ACCOR, AXA). 

    Elle est porte-parole du PRINTEMPS FRANÇAIS, mouvement populaire issu de l’opposition à la loi Taubira, qui tente de bâtir une nouvelle espérance pour la France et ses régions. Soutenu par un nombre croissant de français, il fait la promotion des solidarités naturelles au sein des terroirs, des entreprises et des familles. Il encourage l‘Etat à soutenir les entreprises et les citoyens au lieu de les rançonner, à dégager l’espace de liberté nécessaire à la croissance

  • Le duc et la duchesse de Vendôme à Notre-Dame de Paris, pour la Saint Hubert

    Quand les descendants de nos rois prennent part à une célébration ou manifestation publique, leur présence est nécessairement chargée de sens.

    Ainsi de la cérémonie que nous évoquons ici, organisée dans le cadre du Jubilé des 850 ans de Notre-Dame de Paris et pour célébrer la Saint Hubert, patron des chasseurs depuis plus d'un millénaire. Fidélité à nos racines et modernité de la Tradition !  

    610x.jpg

    Dans le cadre du Jubilé des 850 ans de la construction de Notre Dame de Paris, la Fondation pour le rayonnement de la Trompe musicale a célèbré la Saint Hubert le dimanche 3 novembre dernier. Le duc et la duchesse de Vendôme ont assisté au premier rang à cette cérémonie, presidée par Mgr André-Joseph Leonard, Archevêque de Maline-Bruxelles et primat de Belgique. On notait aussi la présence de M. Louis Giscard d’Estaing.

    A l’occasion de cette fête, les proprietaires de chien se sont pressés nombreux dans l’édifice religieux en compagnie de leurs bêtes. A l’issue de la messe, le doyen de Saint Hubert a procédé à la bénédiction des animaux sur le parvis de la basilique.

    (Texte N&R– Copyright photo : Getty images)

    Publié par le blog la-couronne

  • Dans votre quotidien cette semaine...

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg=Louis-Joseph Delanglade "ouvrira" notre semaine de réflexion, et Champsaur la clôturera en traitant un sujet tout à fait d'actualité : les méthodes de renseignement dites par moyen technique, autrement dit les écoutes et ce qu’est la NSA américaine : Nuit, silence et amulettes...
     
    Nous l'avions fait remarquer la semaine dernière, mais le fait est maintenant régulier, et c'est tant mieux : plusieurs sites et blogs reprennent nos posts (notes, PDF, vidéos, Albums ou autres de lafautearousseau...). 
     ___

    Lire la suite

  • Découvrez "Pascal Galodé éditeurs", maison d'édition fondée à Saint-Malo en 2007.

    Encore un exemple de l'intérêt d'avoir ouvert notre Page Facebook - et, comme vous le savez, nous venons d'ouvrir notre compte Twiter : https://twitter.com/afroyaliste - : c'est par l'intermédiaire de cette Page et des liens qui s'y "partagent" que nous avons découvert cette maison, à propos de son roman L'enragé (en deux tomes), écrit par Fortuné du Boisgobey (né à Granville, le 11 septembre 1821, et mort le 26 février 1891) auteur de romans policiers et de romans historiques, qui traite, dans celui-ci, des Chouans et da la grande Virée de Galerne :

    http://www.pascalgalodeediteurs.com/pge_288_romans-historiques_enrage-tome-1__9782355932694.html 

    l'enragé.jpg

     Vous saurez tout sur cette maison en consultant les deux liens suivants :

    1. Pascal Galodé, éditeur : http://pascalgalodeediteurs.com/ 

    2. La page Facebook de Pascal Galodé : 

    https://www.facebook.com/lafautearousseau#!/pascal.galode.35?hc_location=timeline

     

    Bonne lecture !...

  • Patrimoine, Racines, Traditions : Balade en France : Marseille et ses records....

    Marseille ville de records.pps

  • Sur le Blog de la Fédération Royaliste Provençale : Images du dernier Café actualités d'Aix-en-Provence avec Hilaire de Crémiers (mardi 5 novembre)

    Réunion de rentrée, cafés actualités se succèdent à Aix et à Marseille, pour le profit des participants, parmi lesquels des jeunes qui s'informent, questionnent, discutent.

    A Marseille, la Fédération Royaliste Provençale a tenu sa réunion de rentrée le 23 novembre dernier. Mais Aix avait déjà organisé son premier Café actualité, le mardi 1er octobre. De ces rencontres, vous trouverez annonces, relations, vidéo, dans nos notes précédentes ...

    Mardi dernier, 5 novembre, Hilaire de Crémiers a traité, à Aix, le sujet qui lui était proposé : "Etat - Nation, la crise des institutions". Son exposé a donné lieu à une longue et intéressante discussion.

    Nous nous bornerons à donner, ici, quelques images de ce Café actualité aixois, qu'Antoine De Crémiers anime et qui est toujours très réussi.   

    IMG_0444.JPG

    L'assistance, au cours des interventions

     IMG_0447.JPG

    Hilaire et Antoine de Crémiers 

    IMG_0452.jpg

    Brigitte Montignon reçoit, présente, renseigne ...

    Signalons, enfin, les deux prochains cafés politiques prévus à Marseille, d'ici la fin de cette année 2013 :

    GERARD LECLERC.JPG. Le 23 novembre,

    Gérard LECLERC : La morale laïque de Vincent PEILLON,,

    Antoine .jpg

     

    . Le 14 décembre,

    Antoine de CREMIERS : La France existe-t-elle encore ?  

    Ces sujets prolongent, d'ailleurs, l'Enquête sur la République, que nous avons ouverte, à Marseille, la saison dernière. 

    Renseignements :

    = Pour Aix-en-Provence : 06 16 69 74 85 (Café chaque premier mardi du mois)

    = Pour Marseille : 06 08 31 54 97

  • Navigation sélective sur le Net : échos des Blogs, des Pages Facebook, et d'ailleurs....

     capture d'ecran blog.jpg

      1. Sur les Blogs, sur Facebook ou  ailleurs... :  

     

     

    1. Le coup de gueule du général Favier, sue le Blog de Jean-Dominique Merchet : http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/gendarmerie-rencontre-veritables-difficultes-budgetaires-5620

    2. Dans « Les Echos », La fin du quinquennat Hollande, par Jean-Marc Vittori : http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203093440025-la-fin-du-quinquennat-hollande-623328.php

    3. Des paysans bretons s'en sortent bien, en changeant l'agriculture : http://www.reporterre.net/spip.php?article4941

    4. Hallucinant ! Fraude social massive (sur RMC, 7') : http://www.youtube.com/watch?v=0MHrxX3TB9E

    5. France Culture et les Religions, par Damien Le Guay : FRANCE CULTURE RELIGIONS.jpg

    6. Sans l'honneur..., par Marie-Joëlle Guillaume : SANS L HONNEUR.jpg 

    ------------------

    Lire la suite