Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les Actes du Colloque "Vaincre l'illetrisme" : SOS Education communique...

    Chers Amis,

    Vous avez été nombreux à nous demander les actes du colloque exceptionnel Vaincre l'illettrisme, ça commence au CP, organisé par SOS Éducation en partenariat avec 6 associations : Nous sommes très heureux de vous annoncer que les actes de cette journée sont désormais disponibles en ligne.

    Les actes du colloque, ce sont :

    - au total, plus de 110 pages couvrant l'ensemble de la journée
    - la présentation des intervenants
    - la retranscription des interventions et des échanges avec la salle
    - les photos des temps forts de la journée
    - les schémas et les graphiques commentés par les intervenants

    Le film du colloque sera disponible la semaine prochaine sur le site de SOS Éducation. Nous vous en avertirons par email.

    N'hésitez pas à nous faire part de vos réactions ou de vos suggestions par email ou sur Twitter ou Facebook.

    Nous vous souhaitons une bonne lecture.

    Retrouvez l'intégralité des actes du colloque en cliquant ici

    Constance de Ayala, Analyste

    SOS Éducation
    Association Loi 1901 sans but lucratif
    120 boulevard Raspail - 75006 Paris
    Tél. : 01 45 81 22 67 - Fax : 01 45 89 67 17

     

    Les actes du colloque sont disponibles en vidéo

     

     

    Les actes du colloque sont disponibles en consultation sur le site, en pdf téléchargeable et désormais en vidéo : Pour accédez aux vidéos du colloque cliquez-ici

  • C'est aussi tout cela (tous ceux-là...) "la France" : Dans les Ephémérides, cette semaine....

    Pour "quoi", et dans quel esprit, nous "faisons mémoire"... :

    Charles Maurras : "...je mets quelque chose au-dessus d'elle (l'espérance) c'est la mémoire, la sainte et grande mémoire d'un beau passé, quand il est plein de gloire et fort de vertu, car c'est avec lui que l'on fabrique un avenir solide, et des races vivaces"

    Jean de la Varende : "...le souvenir porte en soi une vitalité supérieure, et nous ramène à cette notion suprême : la chaîne, dont nous ne sommes qu’un maillon".

    Pourquoi des Ephémérides.pdf

    Table des Matières Ephémérides - Premier semestre.pdf

     Table des Matières Ephémérides - Second semestre.pdf

        Musique dans les Ephémérides.pdf

     

           Voici ce que vous trouverez cette semaine dans les Ephémérides :       

    LOGO 9 LFAR copie.jpg

    Lire la suite

  • Mauvaise gestion et mauvaise gouvernance du Pays légal : quelques chiffres à connaître.....

    (En ces temps de promesses électorales, donc de démagogie et de mensonges - lesquels, comme on le sait, n'engagent que ceux qui les croient... - il est bon d'avoir à disposition quelques chiffres, qui, eux, ne mentent pas : en voici quelques uns, envoyés par une lectrice.)

            Le bilan de santé des régions et des départements continue de se dégrader. En 10 ans, leur endettement a bondi respectivement de 124 % et de 64 %.

            Depuis 2001, la dette des régions n’a cessé de gonfler pour atteindre 16,6 milliards, comme celle des départements qui s'élève désormais à 29,5 milliards d'euros. Soit 854 euros par foyer fiscal pour les premières et 1.520 euros pour les seconds, selon nos calculs réalisés avec l'aide de Claude Jaillet, expert comptable honoraire.

    Lire la suite

  • L'Algérie n'en veut pas : le "faux" français mais vrai terroriste Mehra reste chez nous. Réflexion sur les mutants créés de toute pièce par l'idéologie.....

             Nous ne sommes pas des charognards. Mohammed Mehra est un monstre, c'est sûr; c'est un criminel sadique, un terroriste véritable, mais maintenant qu'il est mort, nous n'allons pas nous livrer, pour et sur ses cendres, à un combat sordide : il fallait bien, de toutes façons, France ou Algérie, qu'il soit "mis" quelque part : quitte à surprendre, cet aspect des choses, au fond, nous importe peu, même si on connaît notre position sur ces millions de "français de plastique" qu'a follement créés la république idéologique, dans sa politique insensée de substitution de population....

     

    mohammed mehra

    Combien de "français de plastique" sont-ils déjà partis se (dé)former au contac de groupes terroristes islamiques ? Et combien partiront ? Pour revenir en "bon petits terroristes"... Accessoirement, il n'est pas interdit de se demander si certains de nos soldats, en Afghanistan - bons français, dans l'exercice de leur mission - n'ont pas été tués par des "français de plastique" : c'est tout à fait possible.... 

     

    Lire la suite

  • Lire Jacques Bainville... (IX) : Brissot la guerre....

    (De Jacques Bainville, Lectures, Fayard, pages 147 à 150).

     

    brissot        La seule chose qui rende supportable les récits de la Révolution, c’est qu’on peut dire à la plupart des imbéciles et des scélérats qui ont coopéré aux actes révolutionnaires : «Toi non plus tu n’en as pas pour longtemps ». L’Ecclésiaste se plaignait de l’immense impunité qui règne sur la terre. La Révolution est le seul exemple du châtiment qui suit la faute sans délai. Lorsque le jour de la condamnation de Louis XVI, le garde du corps Pâris assassina le conventionnel Lepeletier Saint Fargeau, aristocrate ou grand bourgeois qui venait de voter la mort, il sacrifiait inutilement sa propre vie. Lepeletier, avec cent de ses camarades régicides, était déjà promis lui-même à la guillotine. 

    Lire la suite

  • Election sans avenir, par Hilaire de Crémiers

    Il n’y a plus de bonnes solutions aujourd’hui. Il faut aller à l’essentiel. Deux hypothèses sont aujourd’hui envisageables. Que peut-il en découler ? 

            L'élection présidentielle ne règlera aucun problème. Elle aura divisé les Français encore plus profondément. Telle est la malfaisance essentielle de cette élection et qui ne se trouve pas à ce degré-là dans les autres pays dits démocratiques.

            Première hypothèse. François Hollande est élu ; c’est dans les probabilités, n’est-ce pas ? D’abord tout ce que Nicolas Sarkozy a fait, est remis en cause, mais, pire ou mieux si l’on veut, tout ce qu’il a dit qu’il fallait faire et qu’il a commencé à mettre en œuvre , comme s’il avait devant lui le temps, est non seulement abandonné, mais rejeté. Alors, dans ce cas, que pense Sarkozy de pareil système ? Et les Sarkozystes ? Aiment-ils suffisamment la France – et non pas eux-mêmes et le seul pouvoir et leur carrière et leur tranquillité – pour oser enfin penser que pareil système est tout simplement criminel ? Ensuite qu’est-ce que fait Hollande ? Il gagne les législatives : soit. Et puis ?...  

    ELECTIONS 2012.jpg 

    Lire la suite

  • La Dizaine de MAGISTRO...

    * MAGISTRO, une tribune libre et indépendante d'information civique et politique, en ligne depuis 2008 : Présentation de Magistro par François Georges Dreyfus.pdf

    * Liens : - http://www.democratiedirecte.fr/  (Yvan Blot)


                 - http://www.henrihude.fr/ (le Blog de Henri Hude)   

    Lire la suite

  • Le point sur les élections présidentielles en France, par Yvan Blot

    (Une fois de plus, Yvan Blot nous a transmis un texte - cette fois-ci sur la prochaine élection présidentielle - que nous publions sitôt reçu, avec nos remerciements...http://www.democratiedirecte.fr/)

            L’évolution des sondages montre une fois de plus que la stratégie de polarisation l’emporte sur la stratégie arithmétique pour gagner une élection. Cette dernière postule que pour gagner une élection, un candidat doit mobiliser ses électeurs mais aussi essayer d’étendre son électorat au dépens de l’adversaire : un candidat de droite, comme Marine Le Pen (et avant elle Chirac ou Giscard) va donc vouloir se recentrer et emprunter des thèmes à la gauche : étatisme économique ou au moins social démocratie, laïcité militante, critique lu libéralisme économique, etc..)

     

    yvan blot,le pen,sarkozy,melenchon,merkel

     

    Lire la suite

  • II/II : La tenaille qui peut broyer Hollande....

             Car, le problème de Hollande est, maintenant très simple : il est pris en tenaille, et coincé entre un Sarko qui, n'ayant de toutes façons plus rien à perdre, tire à boulets rouges incandescents sur lui - le grignotant à droite et au centre - et un Mélenchon qui le grignote sur son extrême-gauche, mais qui monnayera, et très cher, son ralliement et ses voix.

            Hollande est prévenu, il devra "gauchir" son discours (dixit Mélenchon lui-même) s'il veut les voix du Front de Gauche. Mais s'il gauchit, il perdra au centre, et même à la droite du PS : on voit mal des Védrine s'accomoder des élucubrations révolutionnaires et fossilisées des passéistes qui n'ont rien oublié ni rien appris, et qui se croient toujours au temsp du Front popu et du "génial petit père des peuples".........

            Mélenchon a beau être rigolo - et même sympa... - quand il s'emporte contre la "cléricature médiatique" et qu'il cloue leur bec à des journalistes ou des quidams trop prétentieux, ou trop "politiquement corrects" : mais cela ne fait, malgré tout pas une politique..... Pourtant, il faudra bien que le capitaine de pédalo "fasse avec" mais, justement, là est son dilemme; et son piège; et c'est, peut-être - et même probablement... - un piège mortel....

  • Oraison funèbre d'Abel Chennouf, para français, assassiné à Montauban, prononcée par l'abbé Christian Venard, aumônier catholique du 17e RGP :

    abel chennouf,montauban,mohamed merah

     
            Abel, mon camarade parachutiste, mon frère, voilà une semaine, jour pour jour et presque heure pour heure, je tenais ta main, encore chaude de la vie que venait de te prendre un assassin. Je tenais ta main en priant pour toi, en pensant à ta maman et en te confiant à notre Maman du Ciel, la Vierge Marie. Je ne connaissais pas encore Caroline, mais si tel avait été le cas, je t’aurais aussi parlé pour elle et pour ce petit bébé que vous attendez. Puis je me suis penché sur ton camarade Mohamed Legouad qu’essayaient de maintenir en vie les remarquables équipes d’urgentistes. Enfin, j’ai assisté au départ vers l’hôpital de Loïc Liber, qui à cette heure même se bat, entouré de son papa et de sa maman, pour rester en vie. Que de souffrances. Que d’incompréhensions. Mais aussi que de solidarité, de soutien, d’hommages et, pour nous chrétiens, de foi (comme le rappelait hier l’évêque aux armées en la cathédrale de Montauban) et d’espérance, malgré tout !

    Lire la suite

  • REUNION DES CADRES DE LA RESTAURATION NATIONALE

    (Lu sur le Blog de La Restauration nationale)

     

            La Restauration Nationale est le Mouvement national de l'Action Française : c'est samedi que se tenait la réunion annuelle des cadres du Mouvement.

            En réalité, c'est dès le vendredi après-midi que des échanges et des travaux ont eu lieu, avec les premiers arrivés, notamment sur des aspects pratiques, et en vue d'une synergie toujours plus grande entre les organes nationaux (Politique magazine, La Nouvelle revue universelle, La Lettre de la Restauration nationale, le Blog de la Restauration nationale...) et les Fédérations qui constituent le mouvement national....  

            Le samedi matin, les représentants de toutes les Fédérations régionales ont d'abord réglé les aspects formels de tout Congrès, en approuvant les divers rapports qui leur étaient soumis.

           Puis Bernard Pascaud et Hilaire de Crémiers ont récapitulé les actions menées durant les derniers mois, et surtout présenté les perspectives pour les semaines et les mois à venir. Un tour d'horizon général, évoquant aussi bien le soutien de La Restauration nationale aux diverses activités du Prince (notamment à travers l'Association Gens de France et les activités du Cercle Vauban, brillamment présentées pour l'occasion...), que le futur Camp Maxime Réal del Sarte : c'est dire si les sujets évoqués ont été nombreux, et variés.....

            Antoine de Crémiers a également laissé entrevoir des perspectives intéressantes pour La Nouvelle Revue universelle...

            La matinée a permis, en outre, de fructueux contacts entre les représentants des diverses Fédérations, et, comme à chaque fois, des liens ont été noués, ou ressérés, en vue d'un synergie toujours plus grande entre nous, notamment au moyen des Blogs de chaque Fédération, et de lafautearousseau, dont la diffusion est, bien-entendu, nationale et qui peut et doit être une caisse de résonnance mise au service de tout ce qui se fait dans tout le pays....

            Il convient de remercier et de féliciter tout particulièrement nos amies qui ont organisé un buffet de qualité, abondant et particulièrement soigné, qui a offert aux participants, après une matinée de travail, un moment de détente appréciée; et qui, de plus, a, lui aussi, permis aux participants de mieux se connaître et d'échanger encore plus, dans une excellente ambiance et une athmosphère véritablement chaleureuse.....

            Les travaux reprirent l'après-midi, pour s'achever comme ils avaient commencé : d'une façon positive, un point d'ensemble ayant été fait sur tous les sujets importants qui nous occupent actuellement....

            Ainsi se retrouve et s'organise, au  plan local comme au plan national, une Action française pour notre temps. 

  • I/II : Le "capitaine de pédalo" et le grand requin blanc...

            S'il y en a un qui a du souci à se faire, c'est bien ce capitaine de pédalo, que certains de ses amis appellent Flanby (on connaît la supplique : "Seigneur, délivrez-moi de mes amis, mes ennemis, je m'en charge...").

            Ce capitaine navigue dans une eau de moins en moins calme, et il fait comme s'il ne voyait pas le grand requin blanc, qui tournoye, avec gourmandise, autour du pédalo, de plus en plus près; le requin apparait pour ce qu'il est, c'est-à-dire de plus en plus gros, au fur et à mesure qu'il se rapproche du pédalo.

            D'un naturel singulièrement furieux, le requin est devenu encore plus furieux lorsqu'il a entendu le capitaine du pédalo appeler au "vote utile" : il s'est mis à vociférer :

            "Où est la dispersion ?... il demande à toute la gauche de poser les armes pour compenser sa mauvaise campagne. C'est très arrogant de sa part de s'attribuer le vote utile... mais, son problème, c'est que plus on progresse, plus il va être obligé de gauchir son discours. Et il n'en a pas envie. Mais vu l'instabilité de la situation politique et économique, je n'exclus pas de lui passer devant. Il a dit qu'il voterait pour moi si je le devançais...."

            Singulier destin que celui de ce pauvre Flanby : il est passé de la mauvaise compagne (cf le mot de Montebourg, en 2007, "Le principal défaut de Ségolène Royal, c'est son compagnon...") à la mauvaise campagne !.... Mais, cette fois, il est en première ligne; et il a le gros requin blanc qui tourne autour de lui....   

  • Une semaine, chez les royalistes.....

            Il s'est passé, il se passe et il va se passer - incessamment sous peu... - plein de choses dans la galaxie royaliste : en voici des nouvelles "en vrac", en essayant de ne rien oublier, ni personne; et de contribuer à montrer le dynamisme des bonnes volontés, ce que nous considérons comme l'une de nos utilités, à lafautearousseau.....

            1. Vendredi, à Levallois-Perret, Axel Tisserand a animé, avec Nicole Maurras, le Dîner-débat Maurras, 60 ans après (cette année 2012 étant celle du soixantièmme anniversaire du décès de Charles Maurras). On sait déjà (nous l'annonçons depuis plusieurs semaines...) que, le premier septembre, Nicole Maurras, qui préside l'Association des Amis du Chemin de Paradis, organise une Journée Maurras à Martigues, journée qui débutera par une Messe en l'église de l'Île ("la cathédrale", comme le disent familièrement les Martégaux) puis permettra aux participants de se retrouver dans le jardin de la maison de Charles Maurras, et de participer à une rencontre dans un autre endroit de la ville... 

    Lire la suite

  • "Valeurs", par Jean-Baptiste d'Albaret.....

    emmanuelle mignon.jpg        On prend les mêmes et on recommence ? S’entourant à nouveau de l’équipe qui le fit gagner en 2007 – les Emmanuelle Mignon, les Patrick Buisson –, le président-candidat Sarkozy est persuadé que l’élection présidentielle se jouera cette fois encore sur les questions « sociétales ». La crise économique nous l’a fait oublier,  mais 2007 ne fut pas seulement une campagne sur le pouvoir d’achat. L’élection de Sarkozy fut d’abord une victoire culturelle obtenue contre la gauche sur le terrain des idées. 

            Travail, autorité, mérite, identité… Le candidat de 2012 veut renouer le fil de ses promesses. Et regagner la confiance des catégories populaires retournées du côté du Front national de Marine Le Pen. 

    Lire la suite