Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • En Provence, à Aix et Marseille, deux prochains Cafés : mardi 6, samedi 10 mars....

    A9R54B0.jpg* Café Actualités d'Aix :

    Mardi 6 mars, avec Danièle MASSON : Vous avez dit civilisation(s) ?

    Débat animé par Antoine de Crémiers.

    A 18 h 45, Café Le Festival, 67 bis rue Espariat (en bas du Cours Mirabeau, en face de la Rotonde). Renseignements : 06 16 69 74 85.  

     arton100-dc98a.jpg

    * Café Politique de Marseille :

    Samedi 10 mars, avec Axel Tisserand : Le Royalisme, le Prince, une autre vision de la France et du monde.

    A 18 h 30, Café Simon, 28 cours Honoré d'Estienne d'Orves, 13001 (Carré Thiars). Possibilité de rester sur place, après le Café, pour dîner ensemble....  Renseignements : 06 08 31 54 97

    Pour ces deux cafés : entrée libre - Participation sous la forme d'une consommation.

  • L'Album Mistral revu, corrigé, augmenté....

            Le 9 février dernier - jour anniversaire de la naissance et de la mort de Jacques Bainville, nous avons fait une sorte de parenthèse, sur lafautearousseau, avec une "journée Bainville".

            Ahjourd'hui, 29 février, nous ferons un peu la même chose, mais en consacrant la "journée" à Frédéric Mistral : le 29 février, c'est en effet le jour où, en 1904, Mistral a reçu le Prix Nobel de Littérature, premier et seul français à l'avoir reçu pour une oeuvre écrite en langue régionale.

             Cette année bissextile était la bonne occasion pour enrichir notre Album Mistral comme nous l'annoncions jeudi dernier : le travail est achevé, douze nouvelles photos ont été ajoutées, et "légendées", - l'Album passe donc de 69 à 81 photos - et deux ont été modifiées et "enrichies"...

             1. Les deux photos modifiées sont :

    * celle de "Mistral à 29 ans", pour laquelle nous n'avions pas, jusqu'à présent la certitude de la date. Elle est d'Étienne Carjat, et date du premier voyage de Mistral à Paris pour la publication de "Miréio".

    * et celle sur "la foi", enrichie d'un plaque contenant de très beaux vers sur "les purs", qui, "blancs comme lys", échapperont - grâce à la mort, qui est la vie - à la méchanceté du monde, "où les bons sont sans cesse lapidés"... 

             2. Les douze nouvellles représentent cinq photos de Mistral, seul ou en groupe, dont le premier portrait/dessin connu de lui; son acte de décès; le buste de Mireille imaginée par le sculpteur Brouchier; la plaque en l'honneur de Gérard Tenque, apposée par Mistral sur la Mairie de Martigues, le 11 août 1891; une vue de Toulon, avec quelques vers de Calendal, parlant de cette ville où s'arment et d'où s'élancent les grands navires du roi.....

                 Et, surtout, deux photos accompagnant deux très beaux textes de Jacques Bainville, publiés dans l'Action française juste après la mort du poète, les 30 mars et 7 mai 1914 (Mistral est mort le 25 mars 1914); les deux textes, pas très longs, mais très beaux et très émouvants, sont retranscrits en entier....

              Les Albums, sur Hautetfort, peuvent contenir 200 photos chacun. Voici donc une nouvelle mouture du précédent, en attendant, pourquoi pas, de nouveaux enrichissements futurs..... 

                 Cliquez sur le lien ou sur l'image....

    mistral 

    Maîtres et témoins...(I): Frédéric Mistral.

  • TVA sociale, l'élixir miracle ? par François Reloujac

    (Analyse économique de François Reloujac, parue dans le numéro de février -104 - de Politique magazine)

     En cette période pré-électorale, le gouvernement à court d’imagination doit faire face à une crise sans précédent dont personne ne sait comment sortir. Mais, voulant prouver qu’il maîtrise toujours la situation, il a annoncé la mise en place d’une « TVA sociale ». Ce nouveau slogan destiné à « vendre » aux populations désemparées une nouvelle augmentation des impôts qu’elles supportent directement, est révélateur de l’incurie politique actuelle. 

            Les mots ont depuis longtemps remplacé la réflexion et les idées ; ils servent de voile à l’absence de vision politique et déguisent en courage la vacuité de l’agitation réformatrice érigée en dogme. Car, si l’on y réfléchit cinq secondes, une TVA n’est ni sociale ni anti-sociale. Ce n’est ni son but, ni même une de ses qualités cachées. L’accouplement des deux termes ne poursuit qu’un seul objectif : faire croire que la purge aura bon goût ! 

    tva 1.jpg 

    Lire la suite

  • La Dizaine de MAGISTRO...

    * MAGISTRO, une tribune libre et indépendante d'information civique et politique, en ligne depuis 2008 : Présentation de Magistro par François Georges Dreyfus.pdf

    * Liens : - http://www.democratiedirecte.fr/  (Yvan Blot)

                 - http://www.henrihude.fr/ (le Blog de Henri Hude)   


    * Ivan RIOUFOL, Journaliste : Ainsi s'abîme la démocratie 
    * François-Xavier BELLAMY, Professeur agrégé de philosophie : Reconquérir le langage  ...
    * Basile de KOCH, Journaliste : Le vilain "Petit Journal"  
    * François JOURDIER, Officier, Contre amiral (2S) : Quel référendum ? 
    * Roland HUREAUX, Essayiste : Un impératif catégorique ! 
    * Maxime TANDONNET, Haut fonctionnaire : Tartuffe et l’immigration                  

    *Denis TILLINAC, Ecrivain : Manœuvres et calculs                                                   *Eric ZEMMOUR, Journaliste : Catch à quatre 

    Extrait du Bellamy, Reconquérir le langage (premières lignes) :

    Lire la suite

  • Qui a peur de Reynald Sécher ?....

    Un fait récent vient de passer, sinon inaperçu, du moins sans remuer les foules : la déprogrammation scandaleuse et sans explication de l'émission Question d'éthique, sur France Culture, dans laquelle Monique Canto-Sperber invitait Reynald Secher à parler du Génocide vendéen.

    Indignez-vous ! dit pourtant quelqu'un... Oui, indignez-vous, par exemple quand, ce fait le prouve, des Journalistes ont peur. Et peur de qui, de quoi ? De la vérité, tout simplement.....

    Lire la suite

  • Hier, c'était avec Céline, maintenant, ils nous refont le coup avec Brasillach.....

            Les terroristes intellectuels, qui ajoutent l'ignardise (1) au mauvais esprit, ont encore frappé...

            Il fallait voir David Pujadas, petit sourire en coin, vendredi soir, qui cherchait à "coincer" Marine Le Pen parce que son père avait cité Brasillach....

    Lire la suite

  • Les puissances émergentes, l'Europe, la France : entre idées reçues et réalités, par GILLES VARANGE

            Avons-nous été assez attentifs aux analyses géo-politiques de Gilles Varange ? En tous cas, les articles qu'il donne à Politique magazine et à La Nouvelle revue universelle sont dans la manière d'un Jacques Bainville, ou, pour ce qui est d'aujourd'hui, dans la manière de Marie-France Garaud ou d'Hubert Védrine. C'est-à-dire que sa réflexion se fonde sur les réalités, que vient éclairer, de surcroît, l'expérience de l'Histoire. Cette méthodologie donne moins de chances de se tromper que lorsqu'on ne se nourrit que d'idéologie ou que l'on ne respire que l'air du temps et ses conformismes.

            De Gilles Varange, nous trouvons utile de mettre en ligne, aujourd'hui, une remarquable réflexion, qu'il a publiée dans un numéro récent de La Nouvelle revue universelle, sur ce que sont vraiment ce que l'on nomme couramment les pays émergents et, corrélativement, bien sûr, notre rapport à ces différents pays. Le sujet est d'actualité, mais, surtout, il est d'importance, car il concerne, directement, l'avenir de la France et de l'Europe.       

    PUISANCES EMERGENTES.JPG

    Quatre de ces puissances ont fondé le B.R.I.C, acronyme désignant  : le Brésil, l'Inde, la Chine et la Russie..... (devenu par la suite BRICS, avec l'Afrique du Sud)

    Lire la suite

  • Histoire de cloches, mais c'est du sérieux : Bientôt du nouveau, à Notre-Dame de Paris...

            Il faut défaire ce qui a été fait, et refaire ce qui a été défait....

            Le principe est très simple, et bien connu des amoureux des belles choses, qui redonnent vie à ce que la bêtise, la méchanceté ou la cupidité des hommes a abîmé.

            En l'occurence, la bêtise, et la haine de nos Racines, de notre Histoire : on sait le mal qu'ont fait les révolutionnaires, à partir du moment où ils eurent le pouvoir : "Les Vandales du Vème siècle n'ont jamais brisé tant de chefs-d'œuvre." disait d'eux Alexandre du Sommerard, ce grand royaliste et amateur d'art éclairé, qui consacra sa fortune à récuperer et sauver ce qui pouvait l'être, et qui, par son action, est directement à l'origine du Musée de Cluny... 

    23 juillet,pétain,hitler,reynaud,resistance,collaboration,republique,vichy,front populaire,decaux,morand,kessel,matignon

    "Emmanuel", le seul rescapé de l'ensemnle des cloches de Notre-Dame, pèse 13 tonnes, son battant 500 kilos; Le diamètre à la base de la cloche est de 2 m 62. Il a été installé en 1686 en remplacement de l'ancien bourdon Jacqueline
    Il sonne en "fa dièse" ainsi qu'en atteste ce récit d'Ernest Laut, extrait du Petit Journal Illustré du 19 avril 1908. 

    Lire la suite

  • Polémique sur l'abattage des animaux : qu'on applique la loi française, point barre.

            La polémique enfle, se développe : pourtant, il y aurait une façon d'éviter tout « problème », et ce serait, tout simplement, de respecter la loi (pour les uns), de la faire appliquer (pour les autres) : mais ce serait, probablement, trop simple...

            Or, que dit la loi ? Elle est formelle : l’étourdissement préalable est obligatoire, en France : si on commence par ne pas respecter une loi,  laquelle sera la suivante ?.....

            Voici deux réactions à l’actuelle querelle insensée sur l’abattage, puisque querelle et problème il y a :

    1. Les artisans-bouchers d’Île-de-France :

     http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2012-02/Les-artisans-bouchers-d-Ile-de-France-reclament-un-etiquetage-mentionnant-le-mode-d-abattage.htm 

    2. 39 Député(e)s ont déposé un projet de loi « visant au respect de la réglementation européenne pour la production de viande provenant d’animaux abattus sans étourdissement » 

    http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/propositions/pion4379.pdf

            On aurait tort de ne pas prendre au sérieux cette "affaire" : on a vu, dans l'Histoire, bien des développements ultérieurs désagréables (manions l'euphémisme...) qui n'auraient pas eu lieu si, dès le début, une main ferme, et qui ne tremble pas, avait mis bon ordre au(x) trouble(s)....

  • C'est aussi tout cela (tous ceux-là...) "la France" : Dans les Ephémérides, cette semaine....

     Pour "quoi", et dans quel esprit, nous "faisons mémoire"... :

    Charles Maurras : "...je mets quelque chose au-dessus d'elle (l'espérance) c'est la mémoire, la sainte et grande mémoire d'un beau passé, quand il est plein de gloire et fort de vertu, car c'est avec lui que l'on fabrique un avenir solide, et des races vivaces"

    Jean de la Varende : "...le souvenir porte en soi une vitalité supérieure, et nous ramène à cette notion suprême : la chaîne, dont nous ne sommes qu’un maillon".

    Pourquoi des Ephémérides.pdf

    Table des Matières Ephémérides - Premier semestre.pdf

     Table des Matières Ephémérides - Second semestre.pdf

        Musique dans les Ephémérides.pdf

     

           Voici ce que vous trouverez cette semaine dans les Ephémérides :       

    LOGO 9 LFAR copie.jpg

    Lire la suite

  • Recréée par la République idéologique : le grand retour de la féodalité.....

              430.000 emplois créés par les collectivités entre 1998 et 2009 !

            A quoi servent les louables efforts de l'Etat - qui doivent être, là, portés à son crédit - si, à côté des centaines de milliers de postes de fonctionnaires qu'il a, heureusement, supprimés, les collectivités en recréent immédiatement autant, et plus ? C'est "retour à la case Pénélope", on défait d'un côté ce qu'on fait de l'autre, et la France, pays grand et riche, qui continue à être mal gérée, et de plus en plus mal géré...

            La verité est que l'empilement des structures est depuis longtemps devenue ubuesque, que cette sur-administration nous ruine, et que les lois de décentralisation n'ont fait qu'aggraver les choses, en permettant aux multiples roitelets et roitelettes de se créer leurs cours et leurs féaux, qui leur sont redevables de leur "emploi" (!). La décentralisation est excellente en son principe, mais l'expérience montre qu'elle est impossible, comme le Fédération, sans Fédérateur.....

  • François Hollande, la rose ou l'épine, par Hilaire de Crémiers

    (Voici l'analyse politique d'Hilaire de Crémiers, parue dans le numéro 104 de Politique magazine, février 2012)

     

    Jamais le système politique français n’a paru plus extravagant que dans ces temps d’échéances électorales. François Hollande peint l’avenir au couleur de sa rose, mais ce qui s’annonce, c’est un paquet d’épines.

            François Hollande s’est déclaré à la nation française : il veut l’épouser. Il l’a dit solennellement au Bourget, le dimanche 22 janvier, devant un parterre socialiste savamment rassemblé. Il a affirmé vigoureusement qu’il se montrerait apte à remplir sa fonction. Il a décliné son pédigree ; il a affiché son passé ; il a su convaincre qu’en dépit de l’envie, dans la conduite de sa vie, se lisait clairement la ligne de son destin : oui, son destin ! 

    HOLLANDE BOURGET.jpg

    Lire la suite

  • Vulgarité : Eva remet "ça"...

            "Eva pas seulement dans l'mur", comme dit si élégamment son collègue de parti Cohn-Bendit; Eva tout droit dans la vulgarité : elle en avait déjà lancé une, retentissante, il y a peu, qui n'était pas passée inaperçue; voilà qu'elle répond à la journaliste qui lui demande ce qu'elle pense des propos de Corinne Lepage, un lamentable "je l'emmerde !...".

            Certes, "Eva dans l'mur" n'est pas à elle toute seule toute la classe politique. Il n'empêche : puisqu'on parle de Corinne Lepage, et on l'avait déjà dit ici-même, c'est elle qui a raison, sur ce point précis : ce début de campagne est vraiment "bas de gamme..."