UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

II/II : La tenaille qui peut broyer Hollande....

         Car, le problème de Hollande est, maintenant très simple : il est pris en tenaille, et coincé entre un Sarko qui, n'ayant de toutes façons plus rien à perdre, tire à boulets rouges incandescents sur lui - le grignotant à droite et au centre - et un Mélenchon qui le grignote sur son extrême-gauche, mais qui monnayera, et très cher, son ralliement et ses voix.

        Hollande est prévenu, il devra "gauchir" son discours (dixit Mélenchon lui-même) s'il veut les voix du Front de Gauche. Mais s'il gauchit, il perdra au centre, et même à la droite du PS : on voit mal des Védrine s'accomoder des élucubrations révolutionnaires et fossilisées des passéistes qui n'ont rien oublié ni rien appris, et qui se croient toujours au temsp du Front popu et du "génial petit père des peuples".........

        Mélenchon a beau être rigolo - et même sympa... - quand il s'emporte contre la "cléricature médiatique" et qu'il cloue leur bec à des journalistes ou des quidams trop prétentieux, ou trop "politiquement corrects" : mais cela ne fait, malgré tout pas une politique..... Pourtant, il faudra bien que le capitaine de pédalo "fasse avec" mais, justement, là est son dilemme; et son piège; et c'est, peut-être - et même probablement... - un piège mortel....

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL