Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

selection

  • Surprenant, et positif : Jean-Robert Pitte nommé "Délégué à l'information"...

                Le 23 juin dernier, on apprenait que Jean-Robert Pitte, professeur d'université et ancien président de l'université Paris-4 Sorbonne, venait d'être nommé en conseil des ministre "délégué à l'information et à l'orientation", sur proposition des ministres Luc Chatel (Éducation) et Valérie Pécresse (Enseignement supérieur).

    Pitte2_s.jpg

    Lire la suite

  • Les étudiants préfèrent les écoles de commerce à la fac. Ou : le bon sens contre l'idéologie...

                C'est une bonne nouvelle que nous apprend l'AFP dans l'une de ses dépêches récentes. Bonne, parce qu'elle montre que le bon sens et le réalisme d'un nombre croissant de jeunes français sont, finalement, le meilleur remède aux errements dûs à l'idéologie.

                Et que, si les illusions -et les mensonges...- peuvent être officiellement maintenus sur l'état réel de notre enseignement, les jeunes étudiants en tout cas -eux qui sont les premiers concenés- sont de moins en moins dupes.

                Et ils le font savoir, en votant avec leurs pieds. C'est-à-dire en quittant ces facs souvent bidons. C'est leur variable d'ajustement à eux, la seule arme qui leur reste pour protester contre le gâchis qu'on leur sert et qu'on voudrait continuer à leur imposer: ils s'en vont....

                Mais commençons par lire la dépêche:

    Lire la suite

  • Le bon sens et le réalisme, meilleures antidotes aux errements dûs à l'idéologie ?...

                Oui, on peut se poser la question juste après avoir entendu ce rapide sujet sur France info (rapide, mais intéressant....): les filières sélectives attirent un bachelier sur deux.

                Et la tendance ne fait que se confirmer : de plus en plus de lycéens, après le bac, évitent soigneusement l'université, dans laquelle le taux d’inscription est en baisse régulière, singulièrement dans les facultés les plus contestataires : Rennes II (ci dessous) a perdu 5.500 étudiants entre 2006 et 2009, passant de 22.000 à 16.500 étudiants; et Toulouse Le Mirail, championne du blocage, en a 5.000 de moins  qu’il y a six ans (source : Educpros).

    UNIVERSITE RENNES II.jpg

    Lire la suite

  • Ecole : Le pitoyable "plan" de Lang...

                Jack Lang a parlé ! Et pas pour ne rien dire, mais pour dire une ânerie : il a invité lundi le gouvernement à adopter "un plan fort et puissant sur l'économie de l'intelligence" qui accorde en particulier de nouveaux moyens à l'école !

     

                "Janvier sera chaud si des mesures d'envergure ne sont pas prises", il faut "un plan d'envergure", a-t-il plaidé sur France-Inter.

    Lire la suite

  • Jean-Robert Pitte, ou le bon sens parmi nous (1)…

              Courts extraits d’une intervention sur les ondes, juste après le bac :

              « En Suisse, 20% seulement des jeunes gens passent l’équivalent du bac. Dans les pays germaniques où l’on a développé l’alternance, on entre très vite dans la vie active, puis on suit des études en formation continue…  Orientons les jeunes !...»

    Lire la suite

  • Redoublements : la meilleure façon de les éviter...

              Tempête dans un verre d'eau ! Il l'a dit, ou pas ? Xavier Darcos aurait donné - en cette période de conseils de classe de fin d'année- des consignes pour limiter les redoublements.

              Fureur des syndicats, démenti(s) du ministre. Comme dirait quelqu'un : "De quoi s'agit-il ?..."

    Lire la suite

  • La selection par... l'ANPE !

               On le sait, pour une large part de la gauche idéologue, et en tout cas pour l'UNEF et son président, Bruno Julliard, le refus de la sélection est un thème majeur, et quelque chose de "non négociable".

              Cet ex jeune homme, qui est d'ores et déjà "le futur Gérad Aschieri" (lorsque celui-ci aura quitté la scène....), tourne sur tous les plateaux télé en répétant, au mot près, le même sempiternel refrain que celui dont il est déjà le double aujourd'hui, en attendant de le remplacer un jour, tant est fort le mimétisme qui semble réunir ces deux personnalités.....

              Et on ne pourra, semble-t-il jamais les convaincre, car la force de l'idéologie est telle, chez eux, qu'elle occulte et qu'elle étouffe tout. Comme dit le proverbe: "Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.".

    Lire la suite