UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-Robert Pitte, ou le bon sens parmi nous (1)…

          Courts extraits d’une intervention sur les ondes, juste après le bac :

          « En Suisse, 20% seulement des jeunes gens passent l’équivalent du bac. Dans les pays germaniques où l’on a développé l’alternance, on entre très vite dans la vie active, puis on suit des études en formation continue…  Orientons les jeunes !...»

portraitpdtbureau_1.jpg          -« …c’est pourtant grâce à la sélection qu’on parvient à former une élite… »

          -« …on a confondu massification et démocratisation. Ce sont les pauvres, les plus faibles, qui sont finalement broyés aussitôt qu’ils sont entrés à l’Université… »

          -« ...j’aimerais un jour entendre le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’Education Nationale dire au « 20 heures » à la télévision qu’un bac pro ou techno c’est formidable. Cela donne un emploi et permet de créer très vite sa propre entreprise… »

(1) : Jean-Robert Pitte est professeur à l’Université Paris-Sorbonne (qu’il a présidé  de  2003 à 2008), et membre de l’Institut. Derniers ouvrages parus : « Jeunes , on vous ment ! » (Fayard.  130 pages, 12 euros) ; « Stop à l’arnaque du bac » (Oh ! Editions ; 216 pages, 18,90 euros).

Les commentaires sont fermés.