UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 28 février 2007/28 février 2020 : lafautearousseau a treize ans; treize ans, nous l'espérons, de bons et loyaux services...

    « Tout ça pour ça ! »

     

    lfar flamme.jpg28 février 2007 - 28 février 2020

    Lafautearousseau a treize ans...

     

    C'est en effet le 28 février 2007 que fut mise en ligne la première note de ce qui allait devenir notre quotidien royaliste sur le net. 

    Avec Lafautearousseau, l'Action française disposait ainsi, à nouveau, d'un moyen d’expression quotidien, et ce, pour la première fois depuis 1944, année où une période de « Terreur » dénatura et souilla la libération du territoire national et permit aussi aux « révolutionnaires » d’alors de dépouiller l’Action française de ses biens (notamment son imprimerie) et d’interdire purement et simplement la parution du quotidien fondé en 1908, qui avait été l’une des gloires de la presse française.

    Bien sûr, notre quotidien ne prétend pas lui être comparé.

    Mais, en premier lieu, à l'exemple de l'Action française, il propose tous les jours de l’année, une ligne politique claire sur tous les sujets touchant aux grands intérêts de la France, sur le double plan intérieur et international (immigration, terrorisme, économie, culture, justice, institutions, grands enjeux géopolitiques...). Cette ligne politique d’Action française nous la proposons soit directement, à travers nos propres analyses, soit en les confrontant aux articles et réflexions de différentes autres publications, en y adjoignant nos commentaires. Ainsi, nos positions se dégagent souvent de riches débats…   

    Lire la suite

  • Sur C News, face à Mounir Mahjoubi, Zemmour explique pourquoi Macron est "paumé"...

    Tout simplement, parce que Macron est "le dernier représentant de l'ancien monde"; un monde où l'on ne considère les choses que sous l'aspect économique, alors qu'aujourd'hui, pour la grande majorité de nos compatriotes, les priorités sont tout autre :

    1. Le grand remplacement...

    2. Le grand réchauffement...

    3. Le grand déclassement...

    Tout est dit ! Une fois de plus, Zemmour le réaliste n'a aucun mal à déstabiliser son adversaire idéologue, homme ou femme.

    A Mahjoubi qui lui réplique que Macron "parle" de tout cela, Zemmour répond avec justesse qu'il en parle en effet, mais qu'il ne fait qu'en parler.

    Tout le reste est à l'avenant...

    Encore 30 minutes de pur régal : vous pouvez consulter la vidéo ci-après...

  • Sur Figaro Vox, Éric Zemmour : « La démographie, c’est le destin ».

    Dans Le Choc démographique, Bruno Tertrais admet l’importance de la démographie dans le bouleversement du monde. Mais il se perd dans ses contradictions à force de vouloir combattre les peurs.

    On connaît tous le docteur Pangloss. Le célèbre personnage de Voltaire dans Candide incarne à jamais un providentialisme béat qui considère que tout ce qui arrive - même les pires catastrophes - est bel et bon pour l’humanité. En matière d’immigration, depuis quarante ans, qu’ils soient démographes, politiques, universitaires, journalistes, patrons, les Pangloss sont légion. Notre dernier Pangloss en titre a pour nom Bruno Tertrais.

    Lire la suite

  • Lorsque le roi est nu, la révolution est proche !, par Christian Vanneste.

    Parce qu’un homme politique de premier plan qui fut porte-parole du pouvoir et dont l’ambition était d’être maire de Paris a eu un comportement d’adolescent boutonneux un rien pervers et a poussé l’irresponsabilité jusqu’à en fournir la preuve à une correspondante d’occasion, certains exigent de resserrer un peu plus l’espace de liberté que constituent les réseaux sociaux. Porte-parole de plus en plus allumé de la macronie méprisante, Barbier s’inquiète du rejet des élites et réclame une répression dans les réseaux sociaux de l »anomie » des citoyens lambda.

    Lire la suite

  • Jean Daniel aux Invalides, par Gérard Leclerc.

    Cour d’honneur des Invalides

    CC by-sa : EduardoVieira88

    Que les obsèques de Jean Daniel aient lieu vendredi dans la cour des Invalides, en présence du président de la République, ne devrait pas nous surprendre Il n’y a pas si longtemps, c’était Jean d’Ormesson qui recevait le même hommage. La France continue à se reconnaître dans sa culture et ceux qui l’ont fait vivre pas seulement par la création proprement littéraire, mais aussi par une certaine qualité de sa presse.

    Lire la suite

  • Chronique Alimentaire/Santé : l'eau en bouteille, par Bayard

    93% des eaux en bouteille de 11 marques contenaient des microplastiques, dans une quantité variable mais en moyenne deux fois plus élevée que dans l’eau du robinet, selon une nouvelle étude.

    Les risques pour la santé restent encore très peu connus.

    L’eau en bouteille deux fois plus contaminée par des particules de plastique qu’au robinet...

    93% des plus de 250 échantillons d’eau en bouteille de 11 marques testés contenaient de minuscules particules de plastique dont les dangers sur la santé sont méconnus, dans des quantités deux fois supérieure à celles détectées dans l’eau du robinet.

    Des chercheurs ont mené ces tests dans neuf pays dont le Liban, l’Inde ou les Etats-Unis, sous la conduite de Sherri Mason, professeure à l’université de l’Etat de New York à Fredonia.

    L’eau en bouteilles est « le marché des boissons le plus dynamique au monde, évalué à 147 milliards de dollars américains par an ».

    87394596_2484466075111623_5547885564927148032_n.jpg

    Lire la suite

  • Dans nos Ephémérides : hier, Georges Mathieu, aujourd'hui, Sylvain Gouguenheim...

    lfar flamme.jpgCe mardi 25 février, à l'occasion d'un très indigent et très contestable reportage (?) de France 2, qui prétendait avoir "redécouvert" (!) Georges Mathieu, nous avons donné le passage de notre Ephéméride du 27 janvier (jour de sa naissance) qui concerne ce grand artiste, grand royaliste, grand catholique, admirateur de Maurras et ami très proche de Pierre Boutang, tous aspects totalement occupés par le pseudo reportage de pseudo journalistes mais vrais indigents de l'esprit et de la culture... : sur Georges Mathieu

    Voici que, mardi soir, sur C News, l'entretien quotidien d'Eric Zemmour l'opposait à Jack Lang.

    Et puisque, à juste titre, Zemmour opposait Sylvain Gouguenheim et son remarquable Aristote au Mont Saint Michel à un Lang travestisseur d'histoire et qui la ré-écrit d'une façon absurde, fantaisiste et indécente, voici le court - mais complet - résumé de ce merveilleux ouvrage, que vous trouvez dans notre Ephéméride du 11 août :

    Lire la suite

  • Pour réintégrer Maurras dans le paysage politique français... : la journée d'hommage du 1er septembre 2012 (4/5)

    lafautearousseau se propose ici de vous faire découvrir Un patriote, nommé Maurras. Maurras est en effet inconnu du grand public, parce que volontairement ignoré par la conspiration du silence, entretenue par le Système pour lequel Maurras n'est pas "dangereux", mais "le seul dangereux", car il en a dénoncé les bases idéologiques et parce qu'il l'a remis en cause dans ses fondements révolutionnaires.

    C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

    Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

    Du début février au 23 mars (fin de la première partie de notre campagne de sensibilisation pour la sauvegarde de la maison de Maurras) nous présenterons divers textes ou documents relatifs à Maurras, sa vie, son oeuvre... 

    Nous avons passé les deux dernières semaines en bonne compagnie, avec Axel Tisserand, d'abord, puis Jean-François Mattéi et sa très belle intervention dans le jardin du Chemin de Paradis, le 1er septembre 2012; nous passerons cette semaine-ci avec une sorte de reportage, tiré de nos riches archives, sur ce que fut cette journée d'hommage du 1er septembre 2012, à l'occasion du soixantième anniversaire de la mort de Maurras.

    Le rappel de cette journée montrera bien ce qu'était la Maison de Maurras jusqu'à ce que la Mairie de Martigues n'en interdise l'accès, ne la "ferme", aussi sournoisement que brutalement; n'érige autour d'elle comme une sorte de Mur de Berlin, aussi réel qu'invisible...

     "Avant", tout le monde pouvait aller admirer le lieu, et  nous ne nous privions pas, à l'Union Royaliste Provençale. Ces jours heureux sont, pour l'instant, révolus. Jusqu'à quand ? C'est toute la question, et la raison de notre protestation, qui ne cessera que lorsque nous aurons obtenu ce que nous demandons :

    1. Des informations claires et précises sur les travaux promis, et un calendrier, même approximatif, concernant le déroulement de ces travaux, qui doivent aboutir à la réouverture de la Maison au public...

    2. Et, en attendant, la remise à disposition du public du libre accès au jardin, sans autres conditions que celles qui prévalent en n'importe quel autre endroit public du pays, selon les règles et normes en vigueur partout...

    Lire la suite

  • Sur C News, Eric Zemmour face à Mounir Mahjoubi sur le Macronisme et l'identité française.


  • Le gouvernement selon Saint Thomas d'Aquin, par l'Abbé Serre-Ponthieu.

    Initiation à la philosophie politique thomiste, à la base de tout le corpus de la pensée classique dans laquelle s'inscrit Charles Maurras.


  • L'aventure France en feuilleton : Aujourd'hui (39), les Cimbres et les Teutons (5)...

    "Les massaliens fermèrent leurs vignes de haies faites d'os de morts et les corps étant pourris et consumés dessus leurs champs par les grandes pluyes qui tombèrent dessus l'hiver ensuivant, les terres en devinrent si grasses, et en pénétra la gresse si profond en dedans, que l'esté ensuivant elles rapportèrent une quantité incroyable de toutes sortes de fruits." (Plutarque, traduction d'Amyot).

    Marius fit brûler toutes les dépouilles qu'il ne réservait pas à son futur Triomphe, à Rome, et ordonna un immense sacrifice aux Dieux.

    Lire la suite

  • Tout ce qui est Racines est bon : après Dunkerque et Menton, le Carnaval est à Nice...

    (Tiré de notre Album Fêtes de France, Identité française : ces fêtes qui "font", qui "sont la France...)

     

    La première trace écrite que l'on possède au sujet des Carnavals date de 1294 : cette année-là, Charles d’Anjou, Comte de Provence, signale avoir passé à Nice "les jours joyeux de Carnaval".
    Charles d'Anjou - qui devait mourir en 1309 - devient ainsi, pour ainsi dire, le premier "chroniqueur" du Carnaval...
    On sait que ce prince fit "de fréquents séjours en Provence où il se montra un sage administrateur".
    Ce qui explique sa présence, en 1294, aux réjouissances du Carnaval de Nice, qui est donc le plus ancien connu, et reconnu, en France, même s'il n'est, bien sûr, pas le seul : plusieurs autres villes en France organisent de très beaux et très joyeux Carnavals...

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Demain, ne manquez pas notre Ephéméride du jour...

    lfar flamme.jpg1794 : le massacre des Lucs sur Boulogne ! ou : quand les Lumières naufragent dans la Terreur...

    Patrick Buisson a raison : la terreur politique d'Etat, c'est nous qui l'avons inventée ("nous" étant entendu comme la République idéologique, le Régime, le Système...)

    Ce massacre préfigure tous les autres génocides de l'époque contemporaine : les nazis, à Oradour, procéderont exactement de la même manière, et Robespierre, Carnot, Turreau ont ouvert la boite de Pandore du Totalitarisme génocidaire : tous leurs enfants s'y engouffreront...

    C'est Gustave Thibon qui a raison : "La société devient un enfer dès qu'on veut en faire un paradis" (allusion directe à Saint Just et à son "le bonheur est une idée neuve en Europe" !...)

    lafautearousseau

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL