Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 5 juillet

Prise d'Alger, le 5 juillet 1830, par Théodore Gudin, peintre de marines et scènes militaires : Les hauteurs d’Alger, avec à l’arrière, en contrebas, la rade depuis laquelle la flotte française bombarde la ville

 

1709 : Naissance d'Étienne de Silhouette 

Tout le monde sait ce qu'est une silhouette. Beaucoup moins savent d'où vient ce mot, exemple parfait d'antonomase.

Étienne de Silhouette, commissaire pour la fixation des limites en Acadie, puis commissaire du roi auprès de la Compagnie des Indes, réussit à devenir Contrôleur général des finances, le 4 mars 1759. Commençant bien, il finit mal, et, surtout, très vite. Il réussit, dans un premier temps, à faire rentrer 72 millions de livres dans le Trésor, ce qui lui valut une popularité réelle; mais, poursuivies, ses réformes auraient heurté les privilégiés, possédants et rentiers, qui se liguèrent contre lui, et le firent tomber, au bout d'à peine huit mois.

La guerre entre le désir de réformes du pouvoir royal et les privilégiés - qui allait si mal se terminer pour la Royauté, et pour la France... - était bel et bien commencée. Et, malgré ses réels talents, le pauvre Silhouette en fut l'une des victimes :

 « ...Après sa chute, on s'acharna à le ridiculiser - dit Michel Mourre - et le nom de Silhouette resta à une manière de faire les portraits de profil en suivant l'ombre projetée par la figure...».

Silhouette est donc, en un certain sens, une illustration plaisante des blocages de la situation en France, à son époque, du fait de la résistance acharnée des privilégiés égoïstes à toute tentative de réforme; et, donc, des évènements tragiques qui allaient se dérouler dans le royaume, alors, le plus heureux et le plus insouciant de la terre. 

5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette

Etienne de Silhouette fut le propriétaire le plus célèbre du château de Chevilly, près d'Orléans 

5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette

1830 : Prise d'Alger         

          

Trois semaines après le débarquement des troupes françaises à Sidi Ferruch (voir l'Ephéméride du 14 juin), le Dey Hussein abdique, avec la garantie de conserver sa liberté et ses richesses personnelles.

Le Général Louis-Auguste de Bourmont - le renardin, selon son surnom chouan - est à la tête d'une expédition de 37.000 hommes.

 

bourmont.jpg

       

L'occupation "restreinte" se limite d'abord à la zone littorale. Un "gouvernement général" des possessions françaises dans le nord de l'Afrique est créé en 1834, mais la progression française se heurte au vigoureux Etat islamique créé par l'émir Abd el Kader.
La conquête proprement dite sera l'œuvre de Bugeaud, gouverneur général en 1843.
L'un des évènements majeurs - du moins dans le domaine du symbolique - en sera, en 1843, la prise de la Smala d'Abd el Kader par le Duc d'Aumale - l'un des cinq fils de Louis-Philippe - et la reddition d'Abd el Kader, quatre ans plus tard, en 1847. 

L'occupation "étendue" commencera vraiment à partir de ce moment-là : 100.000 colons sont déjà installés en 1847.

 

   Dans notre Album L'aventure France racontée par les cartes, voir la photo"Conquête de l'Algérie (I)" et les deux suivantes...

 

Smala.jpg
 
La prise de la Smala d'Abd el Kader, par Horace Vernet, Musée du Louvre
 
En plus de notre Ephéméride du 14 juin, on pourra consulter également, avec profit, le commentaire envoyé à lafauteraousseau par l'un de ses lecteurs...
 
 
 
 
 
   5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette
 
 
 
 
1925 : Naissance de Jean Raspail
 
 

5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette

 
 
 
Si tous ses romans son attachants, bouleversants parfois (Le jeu du Roi...), les jugements et points de vue sur l'oeuvre et le style de Raspail dépendront, forcément de chacun de ses lecteurs.
 
Il est un de ses romans, cependant, qui sort, en quelque sorte de la littérature, par la vision prophétique des choses qu'il proposa, et ce dès le printemps 1973 : Le Camp des Saints.
 

5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette

Quatrième de couverture (réédition de 2010) :

Nous sommes tous les acteurs du Camp des Saints...
Dans la nuit, sur les côtes du midi de la France, cent navires à bout de souffle se sont échoués, chargés d'un million d'immigrants. Ils sont l'avant-garde du tiers-monde qui se réfugie en Occident pour y trouver l'espérance. À tous les niveaux, conscience universelle, gouvernements, équilibre des civilisations, et surtout chacun en soi-même, on se pose la question trop tard : que faire ?
C'est ce choc inéluctable que raconte Le Camp des Saints.
Paru pour la première fois en 1973, Le Camp des Saints est le livre qui a fait connaître Jean Raspail au grand public. Il révélait la fascination de l'auteur pour les causes perdues et les peuples disparus, une fascination qu'on continuera d'observer à travers la suite de son oeuvre. « Y a-t-il un avenir pour l'Occident ? » demandait-il à l'époque. Certains ont été choqués par la façon dont la question était posée, d'autres, en France comme à l'étranger, ont parlé d'oeuvre prophétique. « On n'épousera ou on n'épousera pas le point de vue de Jean Raspail, pouvait-on lire sur la quatrième de couverture de la première édition. Au moins le discutera-t-on, et passionnément ». En 2010, ce débat n'a rien perdu de son actualité.
 
 
 
 
 
Royaliste de coeur et de  raison, il accorda, en 1978, un très intéressant entretien au mensuel Je suis Français, qui préfigura en quelque sorte lafautearousseau (entretien réalisé par Pierre Builly et François Davin).
 
Il participa également deux fois au Rassemblement royaliste des Baux de Provence, où il prononça deux discours : vous pouvez écouter l'un d'eux dans notre note du 5 février 2015.
 
Le 17 juin 2004, Jean Raspail publia une tribune dans Le Figaro, intitulée "La patrie trahie par la République", dans laquelle il critiquait la politique d'immigration menée par la France. Il fut attaqué en justice par la LICRA pour "provocation à la haine raciale", mais fut relaxé par une décision de la 17ème chambre du tribunal de grande instance de Paris en date du 28 octobre.
 
 
 
 
 
5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette
 
 

1948 : Mort de Bernanos

 

"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas tout d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure." - La France contre les robots

 

BERNANOS.jpg

http://www.georgesbernanos.fr/

 

http://salon-litteraire.com/fr/georges-bernanos/content/1818719-georges-bernanos-biographie

 

 

Voici un honnête article de présentation générale, qui lui a été consacré à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort par Daniel Bermond, Journaliste à Lire :

 

Ecrivains de toujours Bernanos.pdf

 

 

5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette

 

 

1962 : Massacre des Français à Oran : police et armée restent l'arme au pied...

 

5 juillet,charles x,alger,conquete de l'algerie,bourmont,abd el kader,duc d'aumale,bugeaud,sidi ferruch,bernanos,maurras,action française,gide,silhouette

"Fraternité", alors que police et armée ont "laissé faire", sur ordres ?

C'est une bien étrange conception du troisième mot de la devise républicaine qui a prévalu, ce triste 5 juillet, à Oran, envers nos compatriotes, que les autorités ont laissé massacrer, en toute connaissance de cause...

 

http://www.herodote.net/5_juillet_1962-evenement-19620705.php

 

 

3 fevrier,philippe auguste,paris,esther,racine,boileau,lully,phedre,louis xiv,simone weil,thibon,mauriac,stofflet

 
 

3 janvier,sainte geneviève,paris,pantheon,attila,gaule,puvis de chavannes,huns,saint etienne du mont,larousse,joffreCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

 

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

Commentaires

  • En, écho au débarquement de Sidi Ferruch en 1830, le 5 juillet 1962 à Oran a vu une foule algérienne,armée, déchaînée, massacrer autant de chrétiens et de juifs qu'elle en rencontrait ou qu'elle traquait à l'intérieur des maisons. Malgré les prétendues garanties des Accords d'Evian, l'armée française, sur ordre supérieur, a assisté l'arme aux pieds à ce massacre.
    Le nombre des victimes n'est toujours pas établi et varie selon les estimations, difficiles à fixer dans un temps chaotique, entre quelques centaines et quelques milliers. . L'événement a été aussitôt passé sous silence par la presse française qui ne devait pas ternir l'euphorie engendrée par ce que le pouvoir disait être la fin d'un conflit de sept ans et qui, pour ses adversaires - et vainqueurs- n'était qu'une phase dans un combat qui se poursuit aujourd'hui dans vos banlieues et jusque dans les vestiaires d'une prétendue équipe de France. Allah okbar !

  • Comment s'étonner aujourd'hui que le colonisateur soit à son tour colonisé? C'est un juste retour des choses non? Sauf à dire que ce qui vaut pour un ne vaut pas pour l'autre?

  • si vous pensez que la France a fait partie des colonisateurs dans la mauvaise acception du mot alors vous n'avez rien à faire sur ce site ..homet!!!!

  • Permettez moi de vous rappeler aussi que le 5 juillet 1962 fut le signal d'une "épuration technique" qui fit plusieurs centaines de victimes européennes à Oran. Le général KATZ, surnommé le "boucher d'Oran" donna l'ordre à ses troupes de ne pas intervenir, bien sûr sur ordre de De GAULLE qui détenait à l'époque tous les pouvoirs.

    Bien sûr ce "haut fait" des autorités reste soigneusement occulté...

  • La lutte contre l'islam ne remonte pas à la guerre d'Algérie mais aux "Croisades".

  • VoUs n'y êtes pas du tout. La lutte contre l'islam commence 4 ou 5 siècles avant les Croisades, avec cette invasion que Charles Martel a arrêtée à Poitiers. Est-ce que je me trompe ?

  • Pour compléter votre éphémeride :

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/07/cest-arriv%C3%A9-un-5-juillet.html

  • et aussi ...

    https://ripostelaique.com/oran-5-juillet-1962-larmee-francaise-laisse-le-fln-massacrer-3-000-francais.html

Écrire un commentaire

Optionnel