Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 17 octobre

Albert Camus reçoit le Prix Nobel de Littérature (1957)

 

1260 : Dédicace de la nouvelle cathédrale Notre-Dame de Chartres  

La cérémonie a lieu en présence du roi Saint Louis, qui ouvre la semaine de festivités marquant l'évènement, du 17 au 24 octobre :     

chartresvitraux1.jpg

La rosace nord 

http://cathedrale.chartres.free.fr/p01.htm 

http://www.vitraux-chartres.fr/  

L'histoire de l'édifice commence en 876, lorsque Charles le Chauve offre à l'Eglise de Chartres le "Voile" de la Vierge, d'où l'affluence de pèlerins et la construction d'une première cathédrale.

Ravagée par le feu, elle est reconstruite par Saint Fulbert, l'homme le plus éminent dont Chartres peut se glorifier : savant de renom, extraordinaire bâtisseur, c'est lui qui fut le maître d'oeuvre de la reconstruction de la cathédrale, après l'incendie du 7 septembre 1020 (voir l'Ephéméride du 10 avril).

Mais cette reconstruction - en style roman - sera, à son tour, détruite par le feu en 1194 (voir l'Ephéméride du 10 juin).

Dans sa Présentation de la Beauce à Notre Dame de Chartres, Péguy a célébré la cathédrale :  

 

         "...C'est la pierre sans tache et la pierre sans faute,

             La plus haute oraison qu'on ait jamais portée,

             La plus droite raison qu'on ait jamais jetée

             Et vers un ciel sans bord la ligne la plus haute... " 

 

CHARTRES.JPG

 

 

18 octobre,edit de nantes,affaire des placards,bergson,francois premier,maurice allais,calvin,louis xiv,bonchamps,david d'angers,neuf brisach,gounod

 

1564 : Charles IX donne ses nouvelles armoiries à Salon

 

Afin de faire connaître le roi, son fils, aux différents peuples du Royaume, Catherine de Médicis a entamé, le 24 janvier, un véritable "tour de France", accompagnée du jeune roi Charles IX, alors âgé de quatorze ans, du duc d'Anjou (le futur Henri III), du duc d'Alençon, et également du petit cousin Henri de Navarre (le futur Henri IV : voir l'Ephéméride du 24 janvier.

Elle voulait aussi réconcilier catholiques et protestants.

Le 17 octobre 1564, la famille royale - et l’imposant cortège... - arrive à Salon, où elle restera également le 18. Catherine de Médicis, fervente adepte de tout ce qui est astrologie, prédictions, mages etc …rend visite à Nostradamus (voir l'Ephéméride du 14 décembre), qu'elle nomme médecin et conseiller du roi.

A cette occasion, le roi accorde à la ville de nouvelles armoiries :

 

17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin 

  "un léopard de sable rampant en champ d'or, tenant au milieu de ses pattes sans toutefois toucher, un écusson d'azur dedans lequel il y aura une fleur de lys d'or"

 

 

 

18 octobre,edit de nantes,affaire des placards,bergson,francois premier,maurice allais,calvin,louis xiv,bonchamps,david d'angers,neuf brisach,gounod

 

 

1610 : Sacre de Louis XIII

 

Le roi n'a que neuf ans lorsque son père est assassiné. Marie de Médicis exerce la régence: elle est l'une de ces six femmes - dont quatre d'origine étrangère - qui ont exercé la totalité du pouvoir sous la monarchie.

Son premier acte est de faire sacrer son fils d'urgence car...

 

De Jacques Bainville, Histoire de France, chapitre XI, Louis XIII et Richelieu: la lutte nationale contre la Maison d'Autriche :

"Au lendemain de la mort d'Henri IV, tout le monde craignit le recommencement des troubles. Crainte fondée : on était encore si près des guerres civiles et de la Ligue ! "Le temps des rois est passé. Celui des princes et des grands est venu." Voilà, selon Sully, ce qui se disait après le crime de Ravaillac. Il y eut en effet un renouveau d'anarchie aristocratique et princière, de sédition calviniste. Mais la masse du pays tenait au repos dont elle venait de goûter. Elle était hostile aux ambitieux et aux fanatiques. Grâce à ce sentiment général, on passa sans accidents graves des années difficiles.

Les ministres d'Henri IV, qui continuèrent à gouverner au nom de la régente, jugèrent bien la situation. Ce n'était pas le moment d'entrer dans des complications extérieures, encore moins dans une guerre. Villeroy liquida honorablement la grande entreprise d'Henri IV. On se contenta de prendre la ville de Juliers, de compte à demi avec les Hollandais, pour qu'elle ne restât pas aux Impériaux, et de la remettre à nos alliés d'Allemagne. Pour s'assurer de l'Espagne, on réalisa un projet de mariage qui avait déjà été envisagé du vivant du roi et le jeune Louis XIII épousa Anne d'Autriche..."

 

Louis_XIII LOUIS D'OR.jpg
Louis d'or de Louis XIII

     

     18 octobre,edit de nantes,affaire des placards,bergson,francois premier,maurice allais,calvin,louis xiv,bonchamps,david d'angers,neuf brisach,gounod

 

1666 : Louis XIV pose la première pierre de la Colonnade du Louvre

 

Le roi utilise à cet effet une truelle dorée que lui présente François Villedo, Général des Bâtiments du Roi et des Ponts et Chaussées de France.

A cette époque, en effet, le palais du Louvre n'a toujours pas, côté "Paris", une façade extérieure telle que la désire Louis XIV.

Au projet du Bernin, le roi préféra celui de trois architectes français : Perrault, Le Vau et d'Orbay.

Donnant sur l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, cette majestueuse façade finalement achevée en 1811 (et qui a retrouvé en 1967, lors du creusement des fossés, sa véritable hauteur), illustre l'ordonnance classique du Grand Siècle.

 

17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin,salon

 Pour plus de détails sur cette superbe Colonnade, voir l'Ephéméride du 10 octobre, sur la mort de Louis Le Vau...

 

 

 

18 octobre,edit de nantes,affaire des placards,bergson,francois premier,maurice allais,calvin,louis xiv,bonchamps,david d'angers,neuf brisach,gounod

 

 

1793 : Défaite des Vendéens à Cholet
 

 

Peu de temps auparavant, les 1er Août et 1er Octobre, Lazare Carnot a fait adopter par la Convention les lois organisant le génocide vendéen.

Kléber et son armée de Mayence viennent d'entrer en Vendée, mais Kléber a été défait à Torfou, le 19 septembre ("L'armée de Mayence est une armée de faïence, et nous l'avons brisée.." chantent les vendéens).

 

DRAPEAUX VENDEENS ARMEE.jpg
 
 
 
 
C'est le 17 octobre qu'aura lieu la bataille décisive: 35.000 Blancs rencontrent 32.000 Bleus. Ce sera la plus grande bataille des Guerres de Vendée et, selon le mot de Kléber, "un combat de tigres contre des lions".
 
 
 
 
CHOLET 1.jpg

  

D'Elbée et Bonchamps blessés, l'armée se retire vers la Loire. Bonchamps expirera quelques heures plus tard. 

 

CHOLET BATAILLE 1.jpg
Combats dans Cholet

 

Dans notre album Totalitarisme ou Résistance ? Vendée, "Guerres de Géants" , voir la photo "Le dernier ordre de Bonchamps"

 

 

17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin,salon

 

 

1794 : Les cinq premières moniales de Valenciennes guillotinées...

 

Les religieuses de Valenciennes virent leur couvent confisqué par la Révolution : elles furent 32 à se réfugier à Mons, aujourd'hui en Belgique, alors ville autrichienne. Après la bataille de Fleurus en 1794, où les Autrichiens furent vaincus, elles furent arrêtées. Les deux tiers s'échappèrent à temps, mais les onze restantes furent arrêtées pour "fanatisme, trahison, émigration et port d'habit prohibé".

On en guillotina 5, le 17 octobre. "Elles y montèrent en riant", écrira l'une des 6 autres, qui furent guillotinées le 23.

Benoît XV les béatifia le 13 juin 1920.

 

17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin,salon

  

 

17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin,salon

 

  

1849 : Mort de Frédéric Chopin

 

Franco-polonais, il était d'origines lorraines par son père.

 

"Bach est un astronome qui découvre les plus merveilleuses étoiles. Beethoven se mesure à l'univers. Moi, je ne cherche qu'à exprimer l'âme et le coeur de l'Homme."

 

Écouter : CHOPIN VALSE N°11 EN SOL BEMOL MAJEUR.mp3

    

CHOPIN.JPG
 
 
 
 
 
17 octobre,chartres,saint louis,louis xiii,dunkerque,cholet,camus,chopin,salon

 

 

1957 : Albert Camus reçoit le Prix Nobel de Littérature

 

Pour "L'ensemble d'une oeuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes.".

 

camus.JPG
 Depuis les années sombres de la Seconde Guerre mondiale, Albert Camus poursuit son évolution, qui l'éloigne de plus en plus de ses premières amitiés politiques; il n'a plus que trois ans à vivre (il mourra dans un accident de la route le 4 janvier 1960). Une semaine avoir appris qu'il était lauréat du Nobel, il publiera sa Lettre ouverte sur Le sang des Hongrois (voir l'Ephéméride du 23 octobre); et, deux mois après, il prononcera à Stockholm, lors de la réception de son prix, des propos décisifs sur le Terrorisme (voir l'Ephéméride du 10 décembre)...
 
 

 

 

 11 octobre,parachute,charles vii,versailles,le vau,toulouse,pierre fermat,mauriac,vaux le vicomte,jeanne jugan,sanch,perpignan

 

 

2 fevrier,capetiens,mourre,merovingiens,carolingiens,hugues capet,philippe auguste,plantagenets,croisades,bouvines,charlemagne,saint louis,senlisCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

 

Commentaires

  • Bonjour,
    je reviens sur les armoiries de Salon qui selon moi comportent soit une erreur dans le blasonnement soit une erreur dans le dessin.
    La description plus exacte de l'écu dessiné serait: D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules tenant ente ses pattes un écusson ovale (des dames) d'azur chargé d'une fleur de lys d'or.
    Si le blasonnement est exact et qu'il s'agit d'un léopard rampant alors sa tête devrait être de face.https://fr.wikipedia.org/wiki/Lion_(h%C3%A9raldique)

    Cordialement.

  • Votre remarque est juste,mais il s'agissait bien au départ d'un léopard rampant,auquel plus tard on a
    substitué un lion,en transformant également l'écusson en un écu ovale.
    Ceci est décrit dans Le système héraldique français de Rémi Mathieu (Paris,1946) planche XIII,page 208.

Écrire un commentaire

Optionnel