UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aveuglement, quand tu nous tiens ! : Les mensonges délirants d'un immigrationniste "angéliste"...(1/2).

          Le quotidien La Provence (1), qui l'a interrogé, l'annonce fièrement: Vincent Tiberg est chercheur au Cevipof. Il faut bien avouer que nous ne connaissions jusque là ni l'un ni l'autre, mais bon....

          Cet éminent politologue -très connu en tout cas dans son immeuble......- est formel: il nous assène, dans le-dit entretien, qu'il faut "....penser l'immigration comme une chance... alors que c'est notamment un moyen d'équilibre démographique, nécessaire par exemple pour le paiement des retraites..."

          Libre à lui de croire et de proférer une telle énormité. Il nous permettra quant à nous d'en douter, et même très fortement !

          Pense-t-il sérieusement, lui et le groupe de pression immigrationniste auquel -de toute évidence- il appartient, que les immigrés soient venus en France pour payer les retraites des indigènes ? Nous avons toujours dit que, dans la masse d'étrangers entrés chez nous depuis 1975, nombreux étaient celles et ceux qui venaient animés d'un bon esprit, avec de bonnes intentions, qui ont donc vocation à s'intégrer et, pourquoi pas, à s'assimiler. Ceux-là, d'évidence, accepteront les devoirs inhérents aux droits conférés par l'acquisition de la nationalité française.

          Mais peut-on penser que cela soit le cas pour tous ? Monsieur Tiberg est-il naïf, ou bien est-il autre chose, complicepar exemple ? les bandes ethniques qui défraient la chronique, ravageant ici une gare, là un centre commercial, et ce dans plus de huits cents quartiers à haut risquerépertoriés (sans compter bien sûr les autres....); Youssef Fofana et son gang des barbares; la tribu noire Ka;tous ceux qui vivent -grassement...- des super profits générés par les divers trafics en tous genres fleurissant et propspèrant allègrement dans les cités de non droit; et tant et tant d'autres...: pense-t-on sérieusement que tous ceux-là -c'est à dire quand même un sacré paquet....- accepteront un jour de... payer des retraites aux autochtones ? Sans rire ?

           La naïveté de Monsieur Tiberg ferait simplement sourire, si on ne discernait pas, derrière son aveuglement, la manipulation de ces intellectuels révolutionnaires, qui ont imaginé de changer le peupledans l'idée qu'ainsi la France (la nouvelle France) devienne enfin ce qu'ils veulent qu'elle soit.

          Toute la question est de savoir si monsieur Tiberg est manipulé, et fait donc partie de ces "idiots utiles" dont parlait Lénine, ou s'il est pleinement conscient de ses actes, et s'il s'agit donc de sa part d'une option politique délibérée.

          Nous ne le savons évidemment pas; mais de toutes façons les propos insensés de ce monsieur doivent être dénoncés pour ce qu'ils sont: d'abord une ineptie. Ensuite une ineptie qui cache et recouvre une perfidie dangereuse, voire mortelle, pour la France.

          Mais le plus surprenant est que, quelques jours à peine après la parution de cet entretien, le même quotidien publiait un article alarmiste, démentant évidemment les propos angélistes et lénifiants du politologue..... (à suivre).

(1): La Provence du 24 juin.

Les commentaires sont fermés.