Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

giocanti

  • Le hasard fait coincider sa parution avec la sortie de notre Album : "C'était les Daudet", de Stéphane Giocanti

    daudet,giocanti,provence

    « Nous comptons, si je sais compter sur mes doigts, cinq Daudet qui ont tous du talent comme un seul Alphonse Daudet, et cela me semble vraiment extraordinaire. » Un siècle plus tard, la remarque de la romancière Rachilde laisse rêveur. Cinq Daudet ? L’auteur de La Chèvre de M. Seguin et de Tartarin de Tarascon ne serait donc pas le seul à avoir connu la gloire ? En racontant l’histoire des Daudet, Stéphane Giocanti scrute le mystère d’une famille dont tous les membres ou presque, pendant deux générations, jouèrent un rôle dans la vie littéraire française. Aux côtés d’Alphonse, bohème provençal et parisien, il dévoile la présence de Julia, sa femme, écrivain admirée par Edmond de Goncourt, et celle d’Ernest, son frère aîné, qui fut un historien de renom. À la génération suivante, ce sont les deux fils d’Alphonse, Léon et Lucien, qui se firent un prénom. Le premier fut écrivain et homme politique, compagnon royaliste de Maurras et mémorialiste truculent de la IIIème République. Le second fut l’opposé : dandy, poète, et amant de Proust et de Cocteau. Le roman de la famille Daudet est aussi l’occasion de vivre avec les milieux littéraires, artistiques et politiques de son temps ; pendant près d’un siècle, de la bohème insouciante du Second Empire jusqu’au début du régime de Vichy, d’un temps lointain, révolu, jusqu’à une époque plus proche, plus violente, dont l’empreinte dure aujourd’hui encore.

    L'ouvrage de Stéphane Giocanti est présenté par Charles-Henri d'Andigné dans Famille chrétienne n° 1828, du 26 janvier :

    Le roman des Daudet.jpg

    Le roman des Daudet 1.jpg

     

    * Notre Album Maîtres et témoins (III) : Léon Daudet a commencé vendredi dernier à être publié en feuileton; prochaine livraison (21 photos), vendredi prochain, 8 février...

  • D'accord avec... Gérard Leclerc, sur le Cahier de L'Herne Charles Maurras

            Nous avons dit, on ne peut plus clairement, ce que nous pensions de ce magnifique Cahier de l'Herne consacré à Charles Maurras, que nous ont offert Stéphane Giocanti et Axel Tisserand ( Cahier de l'Herne Charles Maurras.pdf ).

           Dans le n° 999 de Royaliste, Gérard Leclerc consacre sa page "Idées", justement, à ce Cahier. Et il conclut, lui aussi, que "Stéphane Giocanti et Axel Tisserand, dont la compétence est bien connue, ont réalisé, avec cette somme, si riche, un bel exploit littéraire".

            "...le cahier de l'Herne - dit encore, et il a raison, Gérard Leclerc - signifie un retour à Maurras, une chance de le découvrir pour les jeunes générations qui pourront enfin prendre conscience, au-delà des pures invectives, de la dimension du penseur et de l'écrivain..."

            La seule chose que ne dit évidemment pas Gérard Leclerc, c'est qu'il a contribué - et de quelle façon !... - à la beauté de ce Cahier. Son "Charles Maurras, témoin unique du religieux" (pages 143 à 146) est bien, en effet, l'une des réussites de ce beau collier de perles qui nous est offert : "Lire Maurras, c'est risquer l'inépuisable", telle est la belle chute d'un article qui, beau, l'est tout entier.

            Gérard Leclerc remercie, comme nous et comme il se doit, Stéphane Giocanti et Axel Tisserand : mais il est bien, lui aussi, dans cette cohorte des bons ouvriers qui ont fait là une belle oeuvre....

    GERARD LECLERC L'HERNE MAURRAS.jpg

  • Comment faire fructifier votre argent (intellectuellement s'entend)...

            Non, ne vous méprenez pas : même si nous reprenons, ici, un titre "à la Bainville" (lui qui écrivit un Après la Guerre - Comment placer sa fortune, car il était aussi doué pour l'économie et, de fait, il était presque un touche-à-tout...), nous ne nous sommes pas transformé en Blog économique ou financier, et il n'y a pas de "trader" sur lafautearousseau, qui reste bien dans son domaine : le politique, le culturel, le Bien commun, la France....

            Nous voulons simplement donner ici un bon conseil à ceux qui ne l'auraient pas encore fait, ou qui hésiteraient, ou qui, aussi, ne sauraient tout simplement pas, car - peut-être... - ils n'en auraient pas entendu parler. On aurait tout aussi bien pu prendre comme titre : Comment dépenser intelligemment 39 euros, ou Comment s'enrichir de bien plus, avec seulement 39 euros.....

            Vous commencez à comprendre de quoi nous voulons parler : de ce superbe Cahier de l'Herne sur Maurras, bien sûr. L'acheter, c'est, aussitôt après que l'on ait "sorti" ses 39 euros, engranger intellectuellement, dès qu'on en commence la lecture, la même somme mais avec un nombre de 0 derrière, qui ne cesse d'augmenter au fur et à mesure que l'on tourne les pages.... 

    maurras cahier de l'herne.jpg 

    Une réussite; un bel outil; un beau cadeau qui nous est fait là....

    et que nous pouvons, que nous devons, en retour, faire "aux autres", à ceux qui ne savent pas, à qui l'on a menti etc...

    Lire la suite

  • Avec l'aimable autorisation de Radio Courtoisie, le lien -temporaire - permettant d'écouter l'émission sur le "Cahier de L'Herne - Charles Maurrras"

    RADIO COURTOISIE 

    "LES MARDIS DE LA MÉMOIRE"  D'ANNE COLLIN ET DOMINIQUE PAOLI

    EMISSION DIRIGÉE PAR DOMINIQUE PAOLI

    ET DIFFUSÉE POUR LA PREMIÈRE FOIS LE MARDI 11 OCTOBRE 2011

    INTERVENANTS : STEPHANE GIOCANTI, AXEL TISSERAND ET NICOLE MAURRAS 

     

    http://www.radiocourtoisie.net/dp/MARDIS%20DE%20LA%20MEMOIRE%20-%2018%20OCT%2011%20.mp3

  • "Quelqu'un de très important" sur Radio Courtoisie : Nicole Maurras, Stéphane Giocanti et Axel Tisserand ont présenté le Cahier de l'Herne sur Charles Maurras... (2.2)

                                        A unmaurras,giocanti,tisserand,cahier de l'herne,nicole maurras moment, Giocanti en arrive au fait "provençal", et fait remarquer que "la culture provençale est rebelle à l'idée d'enfer" et que, en Provence, la grande fête c'est Noël, plus que Pâques...  

            La discussion revient vers Nicole Maurras : "J'ai beaucoup hésité"... "Maurras, les femmes, l'amour, je ne voulais rien dire..." Elle déclare que Giocanti l'a poussée, au contraire à en parler, alors que Déon le lui a franchement déconseillé (elle y reviendra une deuxième fois : Déon craignait que les gens n'achetassent le bouquin croyant y trouver des détails intimes et plus ou moins scabreux...).

    Lire la suite

  • "Quelqu'un de très important" sur Radio Courtoisie : Nicole Maurras, Stéphane Giocanti et Axel Tisserand ont présenté le Cahier de l'Herne sur Charles Maurras... (1.2)

    maurras,radio courtoisie,giocanti,tisserand         Il ne s'agit, ici, que de rendre compte de l'émission, dans ses grandes lignes (on ne peut tout retranscrire...), pour celles et eux qui n'ont pas eu la chance de l'écouter....

            Intéressante, et à certains moments très intéressante, l'émisssion - d'une heure - l'était, certainement. Avec, cependant, comme c'est bien normal, des moments plus forts que d'autres.

            Dès le début, la remplaçante de l'animatrice habituelle présente l'invité du jour, si l'on peut dire, en fait Charles Maurras, comme "quelqu'un de très important" : elle a, autour d'elle, trois personnes pour parler de lui car, en plus de Stéphane Giocanti et Axel Tisserand, qui étaient annoncés, Nicole Maurras, la belle-fille de Maurras par alliance (1) est présente dans le studio.... 

    Lire la suite

  • Le Cahier de l'Herne sur Charles Maurras...

    maurras l'herne 2011.jpg


    Cahier Maurras, dirigé par Stéphane Giocanti et Axel Tissrand
    Coll. Cahiers - 392 pages - 39 €

     

    RAPPEL : Mardi 18 Octobre, sur Radio CourtoisieLes Mardis de la mémoire seront consacrés au Cahier de L’Herne Charles Maurras, avec Stéphane Giocanti et Axel Tisserand. 

                De 10h45 à 11h45 : fréquence 95,6 FM.

    http://www.radiocourtoisie.net/tempo/

    Lire la suite

  • Un "Qui suis-je ?" sur Maurras par Tony Kunter, fin octobre/début novembre...

            Voici ce que nous en a dévoilé Tony Kunter, en nous l'annonçant :
     
            "Une vie à oeuvrer" ouvre le développement pour présenter les idées dans le cadre dynamique de l'existence.
             L'ouvrage reprend et résume ensuite les points importants de l'historiographie maurrassiennne : 
     
             - Thibaudet comme un témoignage sur les idées politiques de Maurras à la fin des années 1910        
             - Giocanti pour la Provence
             - Roger Joseph pour la poésie et les contes
             - Axel Tisserand pour la correspondance
             et décrit le rayonnement de l'oeuvre du Maître de Martigues (débats, influences, contre-influences, rayonnement international, culte de Maurras de son vivant et après sa mort, héritage post-maurrassien).
             Un avant-propos et une conclusion réfléchissent sur l'actualité de l'auteur.
             Une très riche iconographie, qui doit beaucoup au livre de Pierre Pascal, vient illustrer le propos.          
             Repères chronologiques et bibliographie ne sont pas absents de ce travail grand public.  

    MAURRAS.jpg 

  • Une histoire politique de la littértaure, de Stéphane Giocanti

                Dans la toujours très intéressante (et très honnête) rubrique Le livre du jour, sur France info, Philippe Vallet a reçu Stéphane Giocanti, le mardi 6 octobre. Il venait présenter son dernier ouvrage Une histoire politique de la littérature. De Victor hugo à Richard Millet.

                Evidemment, 2'09'' (le temps de la rubrique) c'est toujours trop court. On en écouterait volontiers beaucoup plus. Il n'empêche, ces 2'09"" là ont été, comme à l'accoutumé, fort intéressantes. Philippe Vallet rappelle que "...la France se pense à travers ses écrivains", puis tend la perche à Stéphane Giocanti, qui se fait un plaisir de la saisir: "Même lorsqu'ils se sont plantés ?" -demande Philippe Vallet- "Mais oui... -répond Gicocanti- comme Sartre, affirmant que la Chine de Mao est un pays magnifique... ou Aragon écrivant un hymne au Guépéou, la police secrète ultra répressive de l'URSS... ou Gide qui trouve que l'avenir radieux se trouve en URSS... il se corrigera après..."

    GIOCANTI 1.jpg

    Lire la suite

  • Une heureuse initiative des Epées : A la rencontre de Pierre Boutang....

               "Un peu plus de dix ans après sa mort, venez à la rencontre de Pierre BOUTANG. Une courte vidéo et des intervenants qui l'ont cotoyé et suivi, nous feront découvrir ou redécouvrir le philosophe héritier de Maurras dont l'oeuvre directrice, L'ontologie du secret, vient d'être rééditée...."

                 C'était le mardi 28 avril, salle Pierre Nicole, à Paris.

                 Un grand merci à nos amis des Epées pour nous avoir autorisé à diffuser les deux enregistrements de cette soirée (de 55 et 33 minutes).

    Lire la suite