UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hollande - Page 4

  • Immigration : Les Hollandais commencent à comprendre...

               Intéressant article de Jean-Pierre Stroobants, dans Le Monde du 19 novembre, à propos du départ forcé de la ministre néerlandaise de l’intégration.

               On y apprend qu’Ella Vogelaar, ministre travaillliste du logement, des quartiers et de l'intégration a été "brutalement remerciée, le jeudi 13 novembre, par Wouter Bos, vice-premier ministre, ministre des finances et leader de son parti, qui lui reprochait notamment des propos sur la société multiculturelle et la nécessité d'une approche " douce " de questions qui perturbent les Pays-Bas depuis le début de la décennie.

              M. Bos estime, lui, que seule une approche " réaliste " des problèmes liés à l'immigration permettra à son parti, lourdement sanctionné par les électeurs en 2006, de remonter la pente. »

    Lire la suite

  • Sacré Hollande!...

              A la question d'un journaliste : "Les socialistes sont en théorie hostiles au cumul des mandats, mais des responsables PS, dont vous-même, briguent une fonction locale. Où est la cohérence ?" il a eu cette réponse :

    Lire la suite

  • Ségolène Feydeau et François Courteline...

              On n'en est même plus au niveau zéro de la politique: le PS de Ségolène et François c'est un bathyscaphe, c'est le Titanic ! Profondeur: quatre mille mètres ! Même les membres du parti sont exaspérés: Manuel Valls n'a pas mâché ses mots pour dire ce qu'il pensait des démêlés tragi-comiques du maintenant ex-couple Royal-Hollande...

              Il est certain que le dernier avatar de ce duo -qui se sera plus apparenté à une étoile filante qu'à autre chose- tient plus de Feydeau ou de Courteline que de la Politique avec une majuscule !

              Passée de l'obscurité de ses débuts, quand elle n'était qu'une simple collaboratrice de Mitterand, à une certaine notoriété en tant que présidente de Région, Ségolène Royal a largement déçu pendant sa campagne -avec ses bourdes et ses gaffes - pour finir enfin par étaler au grand jour ses déboires intimes, dont du reste tout le monde se contrefiche...

              Elle fait penser à ce Ginguené dont parle Chateaubriand, qui le croque ainsi: "...tombé de la médiocrité dans l'importance, de l'importance dans la niaiserie, et de la niaiserie dans le ridicule...": n'est-ce pas tout Ségolène ?...

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL