Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vive le Roi ! : Pays-Bas, le grand jour est arrivé...

    BEATRIX.jpgSitôt connue la décision de la reine Béatrix d'abdiquer en faveur de son fils, nous avons consacré une page à cet évènement important pour nos amis hollandais : Hollande : le reine Beatrix abdique en faveur de son fils. Ou, vive la Royauté quand même !...

    Ce samedi 28, au JT de 20h de Laurent Delahousse, sur France 2, on a d'abord eu un assez long reportage, très positif, sur l'évènemenent en soi, sur la famille royale, l'affection que lui portent les hollandais (80% de royalistes, dit le journaliste...) et sur la monarchie elle-même, "és-qualité"; puis un très jeune homme (vingt ans, pas plus, peut-être moins...) est interrogé, dans la rue, pendant près d'une minute : il affirme que ce roi ménera une très bonne politique, sera très efficace, saura prendre les décisions qu'il faut, s'est bien préparé à sa tâche, après un départ dans la vie "douteux" etc... etc...

    Bref, c'est l'avantage premier de la royauté (qui en a bien d'autres !) qu'évoque avec justesse ce jeune homme : la sérénité au sommet de l'Etat, au lieu des guerres inexpiables entre bords opposés, à couteaux tirés, que l'on voit chez nous; et la corruption qui va avec, puisqu'il faut bien des moyens, donc de l'argent, pour le conquérir, ce poste suprême; alors qu'il est "libéré" sous la royauté, "séquestré" pour reprendre le mot de Renan ou "nationalisé" pour reprendre celui de Daudet; alors que, avec la royauté, le sommet de l'Etat, étant "a-démocratique", la guerre civile furieuse, haineuse et corruptrice est évité au pays, qui conserve, évidemment, le pouvoir de décider qui occupera le poste de Premier ministre, poste important, certes, mais, tout de même, "le poste en-dessous"...

    Aucune des royautés existant en Europe ne saurait être pour nous un modèle, car, dans notre tradition nationale, tant qu'il ya eu des Rois en France, c'est-à-dire jusqu'à Louis-Philippe, le Roi a régné et gouverné; il n'en demeure pas moins que, sur ce point précis de la passation apaisée de témoin pour le poste suprême, toutes donnent cet exemple positif  d'un sommet de l'Etat serein, stable, durable; aussi imparfaites, aussi incomplètes, aussi faibles qu'elles soient par ailleurs... -

    Et, puisqu'on parle de la Hollande, profitons-en pour reproposer, dans notre Catégorie Lire Jacques Bainville , le 24ème texte de cette Catégorie, paru dans L'action française du 6 juillet 1911  : Comment la Hollande renonça à la République ...

  • A ceux qui disqualifient Maurras pour son "antisémitisme" : 207 ème anniversaire d'un "drôle de texte" napoléonien !...

    napoléon,juifs,invalidesQuand arrêtera-t-on l'hypocrisie, en cette période où, depuis 45, Tartuffe est Roi, et même Grand roi ?

    Enterré en grande pompe, dans un monument d'orgueil indécent aux Invalides, Napoléon déclare les Juifs (en 1806) "la nation la plus vile"..."capable de toutes les bassesses"...

    Il récidivera le 7 mai : "La nation juive est constituée, depuis Moïse, usurière et oppressive;... Je fais remarquer de nouveau qu'on ne se plaint point des protestants ni des catholiques comme on se plaint des juifs; c'est que le mal que font les juifs ne vient pas des individus, mais de la constitution même de ce peuple: ce sont des chenilles, des sauterelles qui ravagent la France."

    Que l'on sache, nos bons donneurs de leçons, grands condamnateurs devant l'Eternel, ne changent pas de trottoir, en se pinçant le nez, lorsqu'ils passent devant les Invalides ?

    Alors ? Cherchez l'erreur... Ou plutôt le mensonge d'Etat !

    http://www.napoleon-juifs.org/ConseilDEtatNapo.html

  • C’est celui qui le dit qui l’est ? par Louis-Joseph Delanglade

    juges rouges.jpgOn comprend qu’il soit difficile, pour beaucoup, de voir dans le « mur des cons » une simple potacherie, un « exutoire satirique confiné dans un espace privé », selon les termes de M. Bocciarelli, secrétaire général du Syndicat de la Magistrature (S.M.). Mais la chose est-elle vraiment étonnante ? Pour être magistrat, on n’en est pas moins homme (ou femme). Après tout, il paraît qu’on lançait des fléchettes sur des portraits de De Gaulle et, plus tard de Mitterrand, dans certains locaux politiques. En fait, M. Untel (ou Mme Unetelle) peut même retirer une certaine, mais secrète, satisfaction de faire partie des (mal)heureux élus : une sorte de consécration, si on est de droite, puisque le S.M. est classé à gauche.

     

    Donc pas de quoi fouetter un chat ? Ce n’est pas si sûr. Mme Martres, présidente du S.M., peut bien affirmer que « ce mur s’attaquait [imparfait justifié par le fait que ledit mur aurait disparu] aux idées, pas aux personnes », elle ne convainc pas, les pères de deux victimes y ayant été également épinglés. Il s’agit de MM. Escarfail et Schmitt, chacun père d’une jeune fille violée et/ou assassinée par des récidivistes. Mme Martres – cynisme ou stupidité – explique que l’un est favorable à la suppression du juge d’instruction et l’autre membre d’une association qui milite pour davantage de répression.

     

    Prenons l’exemple de la fille de M. Escarfail, violée et tuée par M. Rampillon (plus connu sous ses deux prénoms Guy Georges). En 1991, dix ans après son premier viol, alors qu’il est en semi-liberté (!), il viole et tue la jeune Pascale. Si un fichier de la délinquance sexuelle avait existé, l’assassin Guy Georges, dont les viols et assassinats commencent en 1981 (tiens, tiens…) eût été mis (définitivement ?) hors d’état de nuire bien avant 1998. Or, le S.M. a toujours rejeté l’idée d’un tel fichier, jugé liberticide. Qui peut nier que le violeur-assassin Guy Georges a bénéficié du laxisme ambiant des années Mitterrand ? Comment ne pas imputer une part de responsabilité, même indirecte, au S.M. – dès lors objectivement complice ?

     

    Ces deux pénibles affaires montrent jusqu’où peut aller la dérive idéologique de certains magistrats. Les deux « victimes » au fond n’étaient pas si victimes (deux jeunes filles françaises) et les « présumés innocents » n’étaient pas loin de l’être complètement (leurs origines - un afro-américain et un turc – plaidant forcément en leur faveur). Cette idéologie qui met en pratique une forme de subversion sémantique, faisant de l’innocent un coupable qui s’ignore et du coupable un innocent que l’on traque, cette idéologie qui favorise ainsi le délitement de la société, cette idéologie inspire le discours et l’action de Mme Taubira - laquelle n’a pas manqué de s’entourer d’un grand nombre de membres du S.M. au ministère de la Justice. 

     

    La justice n’est peut-être pas de gauche, comme semble le penser M. Bilger, magistrat notoire ; en tout cas, certains juges le sont, de façon avouée et militante – ce qui pose les problèmes de leur recrutement, de leur syndicalisation et, en définitive, de l’indépendance du « pouvoir » judiciaire.

     

    C’est celui qui le dit qui l’est ? Nous ne sommes – hélas ! – pas dans une cour de récréation. Les juges rouges ne sont pas c…, ils sont dangereux.

  • Le grain de sel de Scipion : Avis aux Scipionophobes !

    grain de sel 1.jpgJ’ai peur de la montée de l’islamisme en France, je suis mal à l’aise devant l’homosexualité, j’ai peur de Hollande, des socialistes en général et des araignées.

    Autant dire que je suis islamophobe, homophobe, hollandophobe, socialophobe et arachnophobe puisque tous les concepts auxquels ces mots font référence me mettent mal à l’aise ou m’effraient.

    Mais je ne me sens pas pour autant malade, anormal ni criminel et j’estime que c’est mon droit le plus naturel et absolu que de ressentir ce que je ressens et de penser ce que je pense.

    J’exerce donc ce droit, je le revendique fermement et je n’entends pas que l’on m’impose de penser autrement!

    A bon entendeur, salut !

  • "18 mois fermes" pour Zakaria Bouguerba ? NON ! DECHEANCE/EXPULSION ! et pareil pour "les 40 voleurs Hamidovich" ! et pareil pour l'agresseur d'un "sale blanc" etc... etc...: DECHEANCE/EXPULSION !

    I

    agresseur au couteau 2013.jpg

    II

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/25/97001-20130425FILWWW00608-paris-40-voleurs-interpelles.php

    III

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/26/97001-20130426FILWWW00666-agression-anti-blanc-4-ans-requis.php

      

    Déchoir expulser et donc remettre en cause la nature du Système qui est le nôtre.pdf 

  • Dans votre quotidien, cette semaine...

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg= Les paris sont ouverts sur le sujet choisi, mais on est sûr qu'elle y sera, cette note de Louis-Joseph Delanglade qui inaugure notre semaine, en traitant, comme à chaque fois, d'un sujet au coeur de l'actualité. Vous avez pris l'habitude, maintenant, de retrouver tous ces Lundis de Louis-Joseph Delanglade sur la page d'accueil du Blog, en haut à gauche, juste au dessous de la Présentation de notre Quotidien et des Activités partout en France.   

    = "Charette, c'est l'anti-Robespierre" : succès confirmé pour le dernier ouvrage de Philippe de Villiers; nous présenterons mardi une recension des interventions radio/téle et des articles les plus importants qui lui ont été consacrés. Avec ses deux immenses réussites du Puy du Fou et du Vendée Globe, Philippe de Villiers remet sur le devant de la scène ces Vendéens qui furent les premiers résistants au Totalitarisme : Soljénitsyne, présent en Vendée pour le  bi-centenaire de la funeste révolution de 89, a bien établi qu'elle était le "principe de tout le mal". 

    = Vous avez été nombreux à demander que l'on parle davantage de lui dans lafautearousseau : récemment, notre ami Umberto Cuchetti a consacré un exposé à Pierre Debray, qui n'a malheureusement pas été enregistré; mais nous donnerons une vidéo de l'un des discours de Pierre Debray au Rassemblement royaliste de Montmajour : celui dans lequel il parle de la monarchie, "flèche du progrès"; une monarchie "sans nostalgie et sans folklore"; il s'y emporte aussi contre "les démocrates-chrétiens"... En attendant, pourquoi pas ?, une reprise de certaines de ses analyses, parues notamment dans Je suis Français.

    = L'actualité fait toujours repousser quelques notes : après son travail fouillé et érudit sur le gaz de schiste (voir I et II), Champsaur traitera de Démographie et terrorisme intellectuel (loin du politiquement correct, mais avec une documentation incontestable...), avant d'aborder, pour les prochaines semaines, le budget militaire de la Chine (évolution effarante du budget militaire chinois...) et l’Egypte.

    = Et, bien sûr, on réagira "en temps réel" à l'actualité immédiate, et on parlera de tout ce dont on ne sait pas encore que l'actualité nous amènera à évoquer.... 

        DAUDET ASSEMBLEE.jpg                          

    = La parution de notre 20ème Album : Maîtres et témoins...(III) : Léon Daudet. se poursuivra, vendredi, avec 14 photos : Député de Paris, quatre années bien remplies (II) : l'assassinat de Marius Plateau; dans le bureau de Poincaré...; enterrement de Marius Plateau; le tripatouillage qui empêcha la réelection de Daudet; et celui qui l'empêcha de devenir Sénateur; Jules Delahaye, qui révéla "le scandale de Panama"; l'assassinat de Philippe Daudet (I et II); Henri Massis raconte; "un jeune lionceau", pour Jacques Bainville; soutenu par Maurras, un père enterre son fils; le geste qui honora Herriot; l'humanité du chroniqueur de "L'Humanité"; massacre de Pirmasens : fin du séparatisme rhénan.

    = On aura aussi, comme d'habitude le samedi, notre note en deux parties :

    1. D'abord, une revue des Blogs, de Facebook, des magazines  et d'ailleurs;

    2. Et, ensuite, on donnera les liens que des lecteurs ont envoyés : N'hésitez pas à nous faire parvenir des liens sur des sujets qui vous ont paru importants.   

    SPOT5_H1.jpg= On aura, évidemment, les Ephémérides, car c'est "tout cela, tous ceux-là, aussi, la France" : des constructeurs de cathédrales (les Chambiges père et fils, qui élèvent à Beauvais, le choeur ogival le plus haut du monde : 46m77 !) au lancement du satellite SPOT 5; en passant par la première remise du Prix des Jeux Floraux de Toulouse; Jeanne d'Arc, qui brise le siège d'Orléans; Richelieu qui devient ministre; Louis XIV, qui fait de Versaille un triple poème, humaniste, poltique et chrétien; la paix d'Aix-la-Chapelle (Lille devient française); Bonaparte qui vend la Louisiane aux États-Unis; le début des travaux du Canal Saint-Martin, à Paris; Camerone; la statue de la basilique Notre-Dame d'Alger, couronnée "Reine d'Afrique".

    Sans oublier les naissances de Vauban, Maxime Real del Sarte et Alfred Kestler; et les décès de Bayard, Léonard de Vinci, Alfred de Musset, Clément Ader. 

    En plus de la Table des Matières (pour les 366 jours de l'année, 1er, 2ème, 3ème et 4ème trimestre), les Ephémérides proposent, en permanence L'Album des Ephémérides : L'aventure France racontée par les Cartes (200 photos)... et aussi... de la MUSIQUE DANS LES EPHEMERIDES.pdf       

    = Notre rubrique Activités partout en France (mise à jour quotidiennement) propose en permanence une trentaine d'activités diverses : "sitôt reçu, sitôt publié", cette rubrique est à votre disposition pour annoncer et répercuter tout ce qui se fait chez vous, "sans nostalgie ni folklore", pour un royalisme intelligent. Lafautearousseau se veut la "maison commune" de toutes les bonnes volontés royalistes, fidèles à la Maison de France. 

    lafautearoiusseau page facebook.jpg= Bienvenue à nos nouveaux "Amis" sur notre Page Facebook Lafautearousseau Royaliste : 1895 "Amis", en route vers les 2.000 ! aidez-nous à faire grandir cette page, en suggérant à vos parents, enfants, amis, relations etc... de demander leur ajout à notre liste d' "amis", même et surtout s'ils ne sont pas "de nos idées", pourvu que la chose politique et le Bien commun les intéressent, évidemment : nous avons besoin de sortir de nos cercles traditionnels, et même si c'est simplement pour savoir ce que pensent les royalistes des grands sujets de l'heure, il est bon, et vital, que nous "touchions" un maximum de personnes en dehors de celles qui nous connaissent déjà... Aidez-nous donc à développer cette page, à lui donner des ailes, en vous inscrivant vous-mêmes, en lui suscitant des "amis", en la faisant connaître autour de vous.  

    Bonne lecture, et bonne semaine sur votre quotidien ! 

  • Au hasard de la navigation sur le Net : échos des Blogs, des Pages Facebook, et d'ailleurs....

    capture d'ecran blog.jpg        (Cette chronique n'a pas d'autre objet que de communiquer à nos lecteurs des articles et prises de positions sur lesquels nous nous trouvons en convergence, totale ou, au moins, partielle, et sur des points d'importance; elle ne signifie évidemment pas accord total et permanent, sur tous sujets et en toute occasion, avec les Blogs ou Pages mentionnées... Même chose pour les liens envoyés par des lecteurs, pour approfondir tel ou tel sujet traité sur le Blog, pour "aller plus loin"...)  

     1. Sur les Blogs, sur Facebook ou ailleurs... :  

    Lire la suite

  • C'est aussi tout cela (tous ceux-là...), "la France" : dans les Ephémérides, cette semaine...

    "Du passé faisons table rase !" : au programme des révolutionnaires, qui constitue la base de notre République idéologique, il faut opposer, non des opinions, mais des idées, et, si possible, une doctrine, pour reprendre la formule de Bainville. Mais on peut aussi lui résister en exaltant, justement, cette Culture, cette Civilisation, sans laquelle, en dehors de laquelle et contre laquelle la Révolution s'est levée, et la République idéologique s'est construite. Résistance par la culture : voilà pourquoi l'on donne tant de place, sur Lafautearousseau, au "culturel", à nos Racines...

    Pour "quoi", et dans quel esprit, nous "faisons mémoire" :

    * Charles Maurras : "...je mets quelque chose au-dessus d'elle (l'espérance) c'est la mémoire, la sainte et grande mémoire d'un beau passé, quand il est plein de gloire et fort de vertu, car c'est avec lui que l'on fabrique un avenir solide, et des races vivaces"

    * Jean de la Varende : "...le souvenir porte en soi une vitalité supérieure, et nous ramène à cette notion suprême : la chaîne, dont nous ne sommes qu’un maillon".

    Pourquoi des Ephémérides.pdf 

    L'Album des Ephémérides : L'aventure France racontée par les Cartes (200 photos)... 

    MUSIQUE DANS LES EPHEMERIDES.pdf

    Ephémérides Table des Matières du premier trimestre.pdf

    Ephémérides Table des Matières du deuxième trimestre.pdf

    Ephémérides Table des Matières du troisième trimestre.pdf

    Ephémérides Table des Matières du quatrième trimestre.pdf

             Voici ce que vous trouverez cette semaine dans les Ephémérides :        LOGO 9 LFAR copie.jpg

    Lire la suite

  • Gardons le moral, quoi qu'il arrive : à la vôtre, avec ce petit Cahuzac...

    (Merci à A.L. pour cet envoi... savoureux !)

    cahuzac depardieu.JPG

    PS : tout envoi de "caisse" de ce qui semble bien être de "dives bouteilles" à la rédaction serait reçu ave un plaisir... rabelaisien !

  • Le Royaume-Uni redéfinit - dans le sens de ses intérrêts - sa politique à l'égard des immigrés ... Qu'attendons-nous ?

     "Nous avons un système national gratuit de santé, pas un système international." Le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé, lundi 25 mars, la mise en place de restrictions aux droits des immigrés, en matière d'aide au logement, d'indemnités chômage et d'accès au système de santé. Le Premier Ministre a estimé que le système d'allocations sociales du Royaume-Uni était trop laxiste et a souhaité que "l'accès aux services publics clés soit quelque chose que les immigrants gagnent, et non un droit automatique".

    Selon les plans du gouvernement, le versement de l'aide perçue par un immigré au chômage s'arrêtera au bout de six mois s'il n'a aucune perspective d'emploi, notamment en raison d'un niveau d'anglais insuffisant. Dans le système actuel, les immigrants venus de l'Espace économique européen peuvent toucher pendant leur période de chômage une indemnité de 71 livres par semaine (environ 85 euros).

  • Chypre, le coupable idéal, par François Reloujac*

    Alors même que la crise chypriote n’a pas fini de dérouler ses conséquences, il est déjà possible d’en tirer quelques enseignements partiels. Le premier de tous, c’est de constater que la solidarité européenne est un leurre et l’euro un piège.

     

    Lorsque, en 2004, sous la pression de la Grèce, Chypre est entrée dans l’Union européenne, celle-ci avait préféré ignorer que le nord de l’île était occupé par la Turquie. L’UE avait même commencé par verser des subventions à ce nord occupé ! Mais, à l’époque, personne ne voyait d’obstacle sérieux à cette adhésion : Chypre était le plus riche de tous les états qui demandaient leur adhésion.

    De fait, le secteur financier de l’île – dont on parle beaucoup aujourd’hui – était déjà développé et représentait environ 20 % de son PIB. Héritage de l’occupation britannique, les banquiers chypriotes avaient été formés à bonne école par les financiers de la City. La république de Chypre, trait d’union entre l’Europe et le Moyen-Orient, possédait un système financier essentiellement axé sur les flux de capitaux, plus que sur les placements. 

    CHYPRE.jpg 

    Lire la suite

  • "Vilain geste", comme disent les commentateurs sportifs, puis, carrément, empoignade : du "minable", vendredi, à l'Assemblée, reflet d'un "minable" plus général : celui des débuts de ce quinquennat...

    (Vendredi dernier, 19 avril, un député de l'UMP s'exprime à l'Assemblée; un membre de la majorité fait une mimique accompagnée d'un geste injurieux; l'affaire se termine en pugilat, du moins c'est ce que l'on peut déduire du fait que les caméras de l'Assemblée s'arrêtent volontairement de filmer lorsque les protagonistes, le ton montant, sont "au contact": c'est donc que c'était grave... Mais ce moment pénible et "minable" est révélateur de quelque chose de plus profond...) 

    ASSEMBLE RIFIFI.jpg

     

    En employant le mot de "'minable" pour Gérard Depardieu, il y a peu, Jean-Marc Ayrault a peut-être fait preuve d'une drôle de prémonition, ou de prescience si l'on veut, car il semble qu'il ait - involontairement - trouvé le mot qui restera peut-être pour qualifier l'ensemble du quinquennat en cours, un quinquennat désastreux, pour l'instant du moins...

    Lire la suite