UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • L'humanisme qui tue

    Grain de sel avec bordure.jpgVoilà donc adopté, par une large majorité de députés de gauche comme de droite et du centre, le texte de loi qui banalise l'avortement, exclue la notion de détresse préalablement exigée (mollement dans les faits mais malgré tout inscrite dans la loi) et expose à des condamnations ceux qui tenteraient de contrevenir à cette nouvelle « liberté de la femme ».

    De liberté, on nous en a beaucoup parlé dans les brefs débats médiatiques qui ont précédé le non moins bref débat parlementaire sur ce sujet et dans les leçons de morale citoyenne de Naja-Ballot-Bécassine. Mais dans tous ces discours, il y a eu un grand absent : l'enfant à naître, ces centaines de milliers de petites filles et de petits garçons innocents que l'on assassine chaque année en France (des millions depuis le vote de la Loi Veil!). Assassinat, oui, puisqu'il s'agit de meurtres prémédités et non, comme on aurait pu le penser à entendre les mégères féministes rameutées sur les antennes de télé et de radio, d'une opération banale visant à extraire et jeter aux ordures un vulgaire morceau de viande. Si seulement les foetus criaient leur douleur lors de ces interventions, peut-être y en aurait-il moins ? Je me suis d'ailleurs laissé dire que certains le faisaient lorsque l'avortement intervient tardivement.

    Voilà donc où en est arrivé notre pays des droits de l'homme. Le mal est fait et il y a peu de chances que l'on revienne en arrière puisque de l'UMP à Marine Le Pen en passant par Borloo, tout le monde semble partisan du statu quo.

    Pour accéder au « désir de liberté » de certaines femmes et aux caprices idéologiques de ceux qui nous gouvernent, n'y avait-il pas à promouvoir quelques solutions alternatives comme l'adoption, les maisons d'accueil ou le soutien aux associations d'aide aux femmes en détresse ? 

    Mais non, les idéologues ont préféré le bistouri, faisant fi du sacrifice des enfants sur l'autel des humanophobes et des séquelles psychologiques qui apparaîtront parfois bien des années plus tard chez celles qui auront eu recours à l'avortement « gratuit, laïc et (presque) obligatoire » de notre république « humaniste ».

  • Handball : la France Championne d'Europe pour la 3ème fois !...

     HAND 2014 FRANCE CHAMPIONNE D'EUROPE.jpg

    L'équipe de France a battu 41 à 32 le Danemark qui jouait à domicile. Emmenée notamment par un très grand Thierry Omeyer, l'équipe de France a survolé de bout en bout la rencontre. Elle remporte son troisième Euro après 2006 et 2010.
    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/sport/en-direct-euro-2014-de-handball-france-danemark-suivez-la-finale_1317457.html#hpZfrkL7SQ3PLsdC.99

    Les Bleus ont battu les Danois (41-32) au terme d'une finale maîtrisée de bout en bout. Il s'agit du troisième titre européen de l'équipe de France.

    Le vrai sport français se porte bien (ski, natation, basket, automobile, hand et autres...); seuls les footeux font honte à la France et la ridiculisent : leur dicipline est toujours séquestrée par l'idéologie immigrationniste, qui a dégénéré en "black/black/beurk", plongeant le ballon rond dans un gouffre sans fond dont il mettra du temps à sortir... 

  • "Veillée" à Metz, jeudi 30 janvier...

    Nos amis de La Lorraine Royaliste nous demandent d'annoncer la tenue d'une veillée à Metz, ce jeudi 30 janvier, 17h, Place d'armes...

  • Dans votre quotidien cette semaine...

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg= Le sujet d'actualité du lundi de Louis-Joseph Delanglade, qui exprime notre position sur les sujets importants du moment, et fixe la position de notre quotidien, sera suivi du Grain de sel de Scipion : L'humanisme qui tue... Puis, nous continuerons à évoquer d'autres sujets de l'actualité immédiate : la suppression des Départements (Hollande est "contre", évidemment, clientélisme oblige : on imagine la quantité invraisemblable de postes que la sur-administration permet aux Partis de distribuer (avec ses 243 Sous-Préfectures, plus de 110 Préfectures avec les "maritimes" et les "policières" etc...); le forum de Davos, vitrine de l'Argent-Roi qui régente le monde, et nous, les royalistes, seuls et authentiques révolutionnaires, qui voulons remettre l'Argent à sa place...;  Valls en chute libre dans les sondages, pris au piège de la tenaille infernale dans laquelle s'est enfermé le PS, élu par les nouveaux électeurs qu'il s'est lui-même choisis,  des immigrés très souvent antisémites (par "solidarité palestiniennne"); François-les-gallipettes, subissant une "vacherie diplomatique" d'anthologie, entendue par tous, du Pape François à qui il offrait...une vie de Saint François d'Assise... 

    Lire la suite

  • "Louis XVI 2014 !" est passé : bilan et perspectives pour 2015...

    LOUIS XVI MESSE.jpgQu'on se le dise dès maintenant pour l'an prochain : dès le 21 décembre lafautearousseau publie le Tableau récapitulatif des Messes pour Louis XVI, en France et à l'étranger, au fur et à mesure qu'on les lui signale.

    En 2013, un peu plus de 53 Manifestations furent annoncées, et 75 cette année - avec les différentes "Marches"... -: presque un tiers de plus ! Avec, cette année, à côté des Messes "habituelles" en Belgique, une Messe à Varsovie, sachant que d'autres ont lieu à Rome ou New York, mais que nous n'en avons pas eu les informations précises...

    Le 21 décembre, jour "d'envoi" du Tableau, les deux Messes déjà connues sont celles de Saint-Germain-l'Auxerrois (Paroisse des Rois de France) traditionnellement organisée depuis des lustres par L'Oeillet blanc, et celle de Marseille, également organisée depuis des lustres par la Fédération Royaliste Provençale et - depuis quelques années - par le Cercle Bourbonien, qui se sont heureusement accordés pour commémorer l'exécution du roi Louis XVI. 

    A partir de ces deux Messes annoncées symboliquement juste un mois à l'avance (le 21...), nous incluons dans ce tableau toutes les Messes dont on nous informe. Cette annnée, comme l'an passé, nous avons eu le plaisir d'annoncer que deux d'entre elles étaient célébrées par l'évêque du lieu : celle de Bayonne, par Monseigneur Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron; et celle de Toulon, par Monseigneur Rey, évêque de Fréjus et Toulon. Nous espérions que d'autres évêques se joindraient à eux : ce ne fut, hélas, pas le cas, mais l'on peut tout de même noter - toujours notre optimisme foncier... - que trois Messes ont été célébrées dans des cathédrales (à Strasbourg, Tarbes et Lectoure), ce qui signifie que l'évêque du lieu - qui n'a peut-être pas pu officier ce jour-là - était au moins au courant, et a, en tout cas, donné son accord : c'est donc, même indirectement, un petit signe, et à lafautearousseau, on préfère espérer que ronchonner ou déprimer...

    Espérons donc que d'autre évêques "seront là" l'an prochain, et que l'on annoncera encore un tiers de manifestations en plus, comme cette année !

    Quant à nous, nous reprendrons et continuerons notre travail d'information.

    Notez-le donc dès à présent, et informez-nous, afin que nous puissions informer les autres; utilisez la caisse de résonnance qu'est devenue lafautearousseau pour faire savoir ce qui se passe chez vous...

  • Intéressant : de Nicolas Domenach, dans sa chronique "Faut voir", en dernière page de Marianne du 25 janvier (n° 875)

    Nicolas-Domenach_portrait_w193h257.jpg" Le 21 janvier..., c’était aussi l’anniversaire de la décollation de Louis XVI place de la Révolution rebaptisée place de la Concorde après la Terreur. Mais, à part des fleurs de lis dispersées au vent et les quelques prières des orphelins inconsolables de la royauté guillotinée, rien. Pas de colloques, ni de confrontations. Un silence froid, comme un câlin de la mort. On n’ose pas en parler de crainte de réveiller les démons de la division. Comme s’il était antirépublicain de s’interroger sur le rôle exact de Louis XVI et de Marie-Antoinette qu’il fallait condamner à mort, comme le proclama Robespierre, “pour que la patrie vive”. Sans qu’ils aient été équitablement jugés.

    Pourtant, ces condamnés qui n’ont jamais été entendus avaient, eux, pardonné à leurs bourreaux. Et depuis leur exécution nous traînons une mauvaise conscience collective poisseuse. Nous sommes un peuple régicide, et parfois fier de l’être, mais qui a inventé un roi de substitution, le président de la république oint des huiles saintes du suffrage universel. Notre incapacité à moderniser nos institutions, à instaurer une démocratie plus vivace qui offre une vraie place aux citoyens, vient en grande partie de ce traumatisme-là : en décapitant le roi, nous avons aussi coupé avec une partie non négligeable de notre histoire nationale. Depuis que nous avons tranché cette tête-là après l’avoir chargée de tous les péchés, nous avons été incapables de totalement retrouver la nôtre..."

  • Navigation sélective sur le Net : échos des Blogs, des Pages Facebook, et d'ailleurs...

     capture d'ecran blog.jpg

     

     1. Sur les Blogs, sur Facebook ou  ailleurs... :  

     

    1. Quand la Chine tremblera... par François d'Orcival : D'ORCIVAL CHINE.jpg

    2. (dans Le Figaro) Finkielkraut interpelle les responsables politiques sur l'immigration : finki.jpg

    3. La diversion Dieudonné, par Paul-François Paoli : dieudonné.jpg

    4. Les Haines de l'Obs : dieudonné.jpg

    5. (de Jean-Dominique Merchet) Avec le Général Pierre de Villiers, la continuité va prévaloir à la tête des Armées : http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/general-pierre-villiers-continuite-va-prevaloir-a-tete-armees-8411

    6. IVG et dérives eugénistes, le cardinal Barbarin sur RTL : http://www.rtl.fr/actualites/info/sante/article/ivg-le-cardinal-barbarin-craint-une-derive-eugeniste-comme-en-grande-bretagne-7769104924 

    7. Rions un peu... Panique à l'Elysée ! (le Bloc-notes de Philippe Bouvard) : bouvard bloc note janvier 2014.jpg

     

     capture d'ecran blog.jpg                                                  

    (Cette chronique n'a pas d'autre objet que de communiquer à nos lecteurs des articles et prises de positions sur lesquels nous nous trouvons en convergence, totale ou, au moins, partielle, et sur des points d'importance; elle ne signifie évidemment pas accord total et permanent, sur tous sujets et en toute occasion, avec les Blogs ou Pages mentionnées...

  • C'est aussi tout cela (tous ceux-là...) la France : dans les Ephémérides cette semaine...

    Voici ce que vous trouverez cette semaine dans les Ephémérides (et, en permanence : Du passé faisons table rase.pdf )  :

    LOGO 9 LFAR copie.jpg

    Lire la suite

  • Rions un peu...

    burqa musulman.jpg

  • Défense du dimanche : le drôle d'argument du directeur de Bricorama...

    dimanche.jpgSur France info, le directeur de Bricorama s'est réjoui de la décision de justice qui, après deux ans de "combat" de sa part a annulé l'interdiction qui lui était faite d'ouvrir le dimanche.

    On sait ce que nous pensons sur le sujet : s'il est clair que, comme cela se fait depuis toujours, un certain nombre de personnes peuvent et doivent assurer une "permanence" - et donc, travailler - le dimanche (Hôpitaux, Pompiers, Police etc...), le dimanche n'est pas un "second samedi", et il est, tout simplement fait pour l'homme : pour se reposer (physiquement), et pour se "poser" (moralement, mentalement, spirituellement). Pour se rappeler, ce jour-là, qu'il est autre chose qu'un simple "acteur économique" (comme on dit aujourd'hui dans le jargon) mais qu'ils est une personne, qu'il a un esprit et une âme, qu'il a une famille, des amis, des proches et, bien sûr, pour beaucoup, un Dieu : le dimanche est donc fait pour se libérer du temporel, et s'occuper du moral, du mental, du spirituel"Les dimanches et jours fériés légaux restent protégés par la loi en tant que jour de repos physique et d'élévation de l'âme" ? (article 139 de la Constitution allemande).

    dimanche 1.jpgMais, revenons-en à notre Directeur de Bricorama et à son "drôle d'argument", puisque c'est le titre de cette note : savez-vous ce qu'il a dit à la journaliste de France info, pour justifier sa satisfaction ? En substance : je suis heureux de cette décision, car, de toutes façons, tous les salariés sont volontaires pour travailler le dimanche; ils sont "payés double"...

    Le problème est là : si les travailleurs recevaient de moins maigres salaires, s'ils étaient régulièrement rémunérés d'une façon plus juste ai lieu de l'être si chichement, seraient-ils demandeurs pour travailler le dimanche ? 

    Pour le savoir, il y a un moyen bien simple : que notre Directeur fasse donc un essai, et qu'il "paye double", par exemple, le vendredi, voire le samedi; on verra, alors, quel jour les salariés préfèrent travailler; et s'ils sont toujours volontaires pour aller passer "leur" dimanche dans "leur" magasin !... 

  • "Louis XVI 2014" : jusqu'au 27 janvier...

    1. Vendredi 24 Janvier 

     

    Vitry-le-François (Marne) : 18h15, Collégiale Notre-Dame. 

     

    VARSOVIE : 9h30, Chapelle des Martyrs 

     

     

    2Samedi 25 Janvier 

     

    Paris : 10h, Chapelle expiatoire, 29 rue Pasquier.

    Strasbourg : 16h30, en la cathédrale.

    Nîmes : 11h, Église Sainte Perpétue, Boulevard de Prague.

    Valence : 9h, Eglise saint Jean-Baptiste, Place Saint Jean.

    Le Planquay (Eure) : 11h, en l'Eglise Saint Louis (Le Planquay est à 4 km de Thiberville, direction Orbec).

    Cuisery : 11 heures, chapelle Notre-Dame-de-la-Chaux. 

    Amiens : 18h, Chapelle provisoire, 191/195 rue Léon Dupontreué.

     

     

    3. Dimanche 26 janvier

     

    Saint Maximin - La Sainte Baume : 17 h 30, basilique Sainte-Marie-Madeleine.

    Puygouzon (Albi) : 9h30, Eglise Saint Genieys. 

     

    4 . Lundi 27 Janvier

     

    Nice : 10 heures, Chapelle de la l’archiconfrérie de la Très-Sainte-Trinité, 1 rue du Saint-Suaire.

     

     

    Affiche A3 copie.jpg

         

     

  • Ces voix qui s'élèvent pour dénoncer les dérives du Système : sur France 2, un général courageux acuse la Justice et, sur France info, on dénonce une fois de plus la gabégie de la sur-administration...

    contre la pensée unique.jpgAlors que la situation générale est réellement catastrophique (on en est à une moyenne de 1.515 chômeurs par jours depuis l'élection de Hollande...) la France, stupéfaite, a appris que son "normal" de Président, au lieu de consacrer tout son temps et toute son énergie à affronter le fléau, en était revenu aux gallipettes d'un gamin/collégien allant courir le guilledou, aussi furtif et discret qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine, avec son casque et... ses chaussures, dont il a, dans son excitation fébrile, oublié de changer !

    Pendant ce temps, lui et son équipe de privilégiés du Système passent leur temps à nous faire des promesses (comme la baisse des impôts) mais, bien sûr, toujours pour demain, voire après-demain; et, en attendant la baisse (qui, comme Godot, risque fort de ne jamais venir...), c'est le "matraquage d'impôts" qui est là, est bien là... 

    Il ne faut bien sûr pas se mettre au niveau où ces personnages ont fait descendre l'Etat, mais tâcher, au contraire, de "faire de la Politique", de la vraie. Par exemple, en écoutant tout simplement ce qui se dit sur ces chaînes de télé où sur ces radios que nous critiquons si souvent, pour leur conformisme et leur politiquement correct. Elles méritent tant de reproches que, les fois où elles laissent passer quelques rayons de pensée libre et iconoclaste, cela mérite bien d'être signalé, non ? Car, et c'est le paradoxe, dans cette domination quasi monopolistique de la pensée unique, du politiquement/moralement/historiquement-et-tout-ce-qu'on-voudra-correct, surgissent de temps en temps, ça et là, quelques instants de franchise et de parler-vrai : il convient de les relever !... 

    Nous avons donc choisi de nous arrêter, aujourd'hui, sur deux reportages - l'un de France 2, l'autre de France info - d'y faire écho et de, tout simplement, nous effacer devant ceux qui ont eu l'audace de parler clair et vrai : tout commentaire serait superfétatoire, ce qu'ils disent étant suffisament net...

    1. Le reportage de France 2 dans lequel un général de gendarmerie courageux explique comment "la délinquance" a reçu "cinq sur cinq" le signal fort que ne cesse de lui envoyer une magistrature laxiste intoxiquée par l'idéologie du "bon délinquant", descendant direct du "bon sauvage" de Rousseau :  

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Delinquance-le-severe-constat-d-un-general-de-la-gendarmerie-22508.html

    2. La "page" de France info qui revient sur cette plaie endémique du Système qu'est cette sur-administration qui nous étouffe, nous paralyse et finalement nous ruine et nous déclasse : plus de 400.000 textes, règlements, circulaires, normes et contraintes en tous genres 

    http://www.franceinfo.fr/economie/le-plus-france-info/normes-la-france-au-bord-de-l-asphyxie-1274849-2014-01-09

    pensee_unique3.jpg

  • Demain, la vidéo de la Messe du 21 Janvier à Marseille...

    LOUIS XVI MESSE.jpg...organisée comme chaque année par la Fédération Royaliste Provençale et le Cercle Bourbonnien.

    Avec l'homélie intégrale (dont nous donnerons également le texte écrit, dès qu'il aura été publié) et, à la fin, la lecture faite par un étudiant du texte de Camus, Le meurtre du Roi-Prêtre...

  • Le n° 34 de la Nouvelle Revue universelle vient de paraître : "A nos amis, à nos abonnés, Ex praeterito spes in futurum", par Christian Franchet d’Espèrey

    C’est du passé qu’on tire l’espoir en l’avenir. Au cours de cette année 2013, bien des anniversaires, centenaires ou autres, auront été célébrés.

    Pas question, ici, de tomber dans la « commémorationnite » qui sert à notre Etat républicain de substitut à son amnésie fondamentale.

    Pourtant, honorer les hommes ou les événements qui, à leur manière, ont fait la France, reste une occasion de rappeler comment s’est écrite au long des siècles, et continue de le faire tous les jours, notre aventure collective.

    Sans jamais oublier que la vraie tradition est critique : elle distingue ce qui construit de ce qui détruit. 

     

    NRU 34.jpg

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL