Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 3 décembre

Gravure d'époque

1792 : Ouverture du pseudo-procès de Louis XVI 

En réalité, il n'y aura pas de procès, au sens vrai du terme, puisque le jugement est rendu d'avance, dicté par Robespierre lui-même : Il faut que Louis meure ! Car si Louis est innocent, alors ceux qui ont fait la révolution sont coupables !

C'est le sens du discours stupéfiant que tient Robespierre à la Convention... : 

GRANDS TEXTES (XVIII), ou ANTI GRAND TEXTE : Discours de Maximilien de Robespierre (première intervention, le 3 décembre 1792, au cours du pseudo procès de Louis XVI).

Ce même Robespierre qui, 18 ans auparavant, avait eu à féliciter le roi Louis XVI rentrant à Paris après son couronnement à Reims, le 15 juin 1775 (il avait alors 17 ans accomplis).

C'était rue Saint-Jacques, devant le Collège Louis-le-Grand. Le professeur de rhétorique avait rédigé pour la cérémonie un compliment superbe en vers, que Robespierre fut chargé de dire, comme étant l'un des élèves les plus doués et les plus méritants. Il pleuvait à seaux ce jour-là, mais le jeune Maximilien était infiniment fier d'avoir eu "l'honneur" de saluer ce jeune roi qui incarnait aux yeux de la nation toute entière les espérance d'un avenir prometteur pour la France.

 

robespierre1.jpg

Robespierre, avant.....

 

C'est le même Robespierre, mais il n'est pourtant plus du tout le même.

Extraits de son discours :

"...Il n’y a point ici de procès à faire. Louis n’est point un accusé. Vous n’êtes point des juges. Vous n’êtes, vous ne pouvez être que des hommes d’État, et les représentants de la nation. Vous n’avez point une sentence à rendre pour ou contre un homme, mais une mesure de salut public à prendre, un acte de providence nationale à exercer. Un roi détrôné, dans la République, n’est bon qu’à deux usages : ou à troubler la tranquillité de l’État et à ébranler la liberté, ou à affermir l’une et l’autre à la fois. Or je soutiens que le caractère qu’a pris jusqu’ici votre délibération, va directement contre ce but...

...Louis fut roi, et la République est fondée : la question fameuse qui vous occupe est décidée par ces seuls mots. Louis a été détrôné par ses crimes ; Louis a dénoncé le peuple français comme rebelle; il a appelé, pour le châtier, les armes des tyrans ses confrères ; la victoire et le peuple ont décidé que lui seul était rebelle : Louis ne peut donc être jugé; il est déjà condamné, ou la République n’est point absoute. Proposer de faire le procès à Louis XVI, de quelque manière que ce puisse être, c’est rétrograder vers le despotisme royal et constitutionnel; c’est une idée contre-révolutionnaire, car c’est mettre la révolution elle-même en litige. En effet, si Louis peut être encore l’objet d’un procès, il peut être absout ; il peut être innocent ; que dis-je ! il est présumé l’être jusqu’à ce qu’il soit jugé : mais si Louis est absout, si Louis peut être présumé innocent, que devient la révolution ?

Si Louis est innocent, tous les défenseurs de la liberté deviennent des calomniateurs; les rebelles étaient les amis de la vérité et les défenseurs de l’innocence opprimée ; tous les manifestes des cours étrangères ne sont que des réclamations légitimes contre une faction dominatrice. La détention même que Louis a subie jusqu’à ce moment, est une vexation injuste ; les fédérés, le peuple de Paris, tous les patriotes de l’empire français sont coupables : et ce grand procès pendant au tribunal de la nature, entre le crime et la vertu, entre la liberté et la tyrannie, est enfin décidé en faveur du crime et de la tyrannie..."

 

ROBESPIERRE.JPG

...Robespierre ! 

 

 

Courageusement, mais inutilement - du moins à vue humaine... -  François Denis Tronchet, Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes et Raymond de Sèze défendront le roi. Olympe de Gouges (de son vrai nom Marie Gouzes) avait demandé, elle aussi, à défendre le Roi, ce qui lui fut refusé par Robespierre et les révolutionnaires, qui la feront guillotiner onze mois plus tard (voir l'Ephéméride du 3 novembre). Malesherbes, lui,  sera guillotiné en 1794 (voir l'Ephéméride du 22 avril) : seuls Tronchet et de Sèze resteront en vie après leur courageuse défense de l'innocent, et, un temps inquiétés et menacés de guillotine, menèrent l'un et l'autre une brillante carrière : Tronchet est même... enterré au Panthéon !...

 

De Sèze (ci-dessous) aura cette envolée fameuse, lors de sa plaidoirie, qui aura lieu trois semaines plus tard (voir l'Ephéméride du 26 décembre):

 

"Citoyens.... Je cherche parmi vous des juges, et je n'y vois que des accusateurs.... Je n’achève pas... JE M’ARRÊTE DEVANT L’HISTOIRE : songez qu’elle jugera votre jugement et que le sien sera celui des siècles".

Raymond_de_Seze.jpg
 
 
 Ce pseudo-procès avait été "préparé" (!) et annoncé par un Danton, qui déclarait "Nous ne jugerons pas le Roi, nous le tuerons !..." ou par un Saint Just, dans son discours célèbre dans lequel il déclarait : "Pour moi, je ne vois point de milieu : cet homme doit régner ou mourir." (voir l'Ephémeride du 13 novembre)...
 
 
 

3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod

 

 

1895 : Naissance de Jacques Jaujard

 

Jacques Jaujard figure dans cette grande cohorte des français illustres et méconnus. Son titre de gloire ? Avoir sauvé les collections du Louvre, juste avant l'arrivée des envahisseurs nazis !...

Les deux courtes vidéos ci-dessous donnent un léger aperçu de l'exploit qu'a représenté ce service signalé rendu à la France, à son Patrimoine, et à la Culture...

Alors qu'il n'était que Sous-directeur des musées nationaux, en 1938 (poste qu'il occupait depuis 1933, après avoir été Secrétaire général des Musées nationaux en 1925) Jaujard avait pressenti la guerre, la défaite et l'envahissement du territoire; donc, le pillage des oeuvres d'art par les nazis triomphants. Il en avait conclu qu'il fallait organiser la dispersion des trésors du Louvre : idée folle, mais ô combien sage, qu'il réalisa avec une maîtrise et un succès parfaits...

 

 

 

 

 3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenodUne première fois déjà, et dans des circonstances également tragiques, l'ensemble des collections du Louvre - et le palais lui-même - furent sauvés de la fureur destructrice des Communards : ce fut l'oeuvre admirable de Martian de Bernardy (ci contre), magnifiquement secondé par l'héroïsme et l'efficacité d'un grand nombre de parisiens (voir l'Ephéméride du 13 décembre)...

 

 

 

 3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod

 

 

1896 : Naissance de Jérôme Pichon, qui publia en 1846 le premier livre de cuisine français, écrit en 1393 !...

 

3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod

 

Il y a fort à parier que plus personne ne se souviendrait de Jérôme Pichon si, en 1846, il n'avait fait publier Le Ménagier de Paris, qui se trouve être le plus ancien livre de cuisine français connu, et qui fut écrit en... 1393 !

Livre manuscrit d'économie domestique et culinaire écrit au XIVe siècle, Le Ménagier de Paris est attribué à "un bourgeois parisien", désireux de faire connaître à sa jeune épouse la façon de tenir sa maison et de faire la cuisine : ledit "bourgeois parisien" avait l'esprit large, puisqu'il écrivit son ouvrage en pensant au remariage de sa jeune veuve, qu'il poussait à se remarier après son propre décès...

Le Ménagie3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenodr fut composé après l'accession au trône de Charles VI,  mais procède du mouvement littéraire qui s'est développé sous Charles V - le fondateur de la Librairie royale - qui encourageait la composition de traités divers, dans tous les domaines : c'est, par exemple, Charles V lui-même qui demanda à son propre maître-queux Guillaume Tirel, dit Taillevent, de rédiger le Viandier de Taillevent...

Le livre imprimé par Pichon se compose de deux tomes, le premier comprenant une seule "distinction" (ou partie), le second comprenant deux parties; chacune des "distinctions" est divisée en "articles" (ou parties) :

 

                                                          Tome I
  • Première distinction, et ses neuf articles :
  • 1. Saluer et regracier Dieu à son esveiller et à son lever, et s'atourner convenablement;
  • 2. S'accompagner convenablement;
  • 3. Aimer Dieu, le servir et se tenir en sa grâce — De la messe — Contrition — Confession — Des péchés mortels — Des sept vertus;
  • 4. Garder continence et vivre chastement — De Susanne — De Raymonde — De Lucrèce — Des reines de France;
  • 5. Être amoureuse de son mari — D'Ève — De Sara — De Rachel — Du chien Maquaire — Du chien de Niort;
  • 6. Être humble et obéissante à son mari — Histoire de Griselidis — Femme laissant noyer son mari — D'Ève — De Lucifer — D'une bourgeoise — Du bailly de Tournay — Des abbés et des mariés — De madame d'Andresel — Des maris de Bar-sur-Aube — D'une cousine de la femme de l'auteur — De la Romaine ;
  • 7. Être curieuse et soigneuse de la personne de son mari — Bons traitemens — Des puces — Des mouches ;
  • 8. Être discrète — De Papirius — De la femme qui pond un œuf — Des mariés de Venise — D'un sage homme parisien trompé par sa femme — D'un notable avocat ;
  • 9. Reprendre doucement son mari dans ses erreurs — Histoire de Mellibée — De Jehanne la Quentine.

 

 

                                                           Tome II
  • Deuxième et troisième distinction ( 5 articles pour la seconde, un seul pour la troisième) :

 

  • 1.Avoir soin de son mesnage; diligence et persévérance — Le Chemin De Pauvreté Et De Richesse, par Jean Bruyant;
  • 2. Du jardinage;
  • 3. Choisir varlets, aides et chambrières, et les mettre en œuvre — Jeune femme parlant grossièrement — Soins de la maison — Vie à la campagne — Recettes diverses — Des domestiques — Des chevaux;
  • 4. Savoir ordonner dîners et soupers — Le fait des bouchers et poulaillers, ib. — Termes généraux de cuisine — Dîners et soupers — Aucuns incidens servans à ce propos (repas de l'abbé de Lagny, noces, etc.);
  • 5. Commander, deviser et faire faire toutes manières de potaiges, etc., et autres viandes — Termes généraux de cuisine — Potages communs sans espices et non lians — Potages qui sont à espices et non lians — Potages lians de char — Potages lians sans char — Rost de char — Pastés — Poisson d'eaue doulce — Poisson de mer ront — Poisson de mer plat — Œufs de divers appareils — Entremès, fritures et dorures — Autres entremès — Saulces non boulies — Saulces boulies — Buvrages pour malades — Potages pour malades — Autres menues choses qui ne sont de nécessité — Autres menues choses diverses qui ne désirent point de chappitre.

 

  • Troisième distinction comportant un seul article :

 

  • 1. Savoir nourrir et faire voler l'esprevier — Chiens espaignols — Éperviers niais — Plumage de l'épervier — Affaitement de l'épervier — Vol des champs — Chasse en août — Chasse en septembre — Épervier en mue — Ëpervier branchier et mué de haie — Mué et hagart — Maladies de l'épervier — De l'autour — Autres oiseaux de proie — Maladies des oiseaux.

 

 

 3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod

 

 

1910 : Georges Claude présente sa lampe à néon

 

L'inventeur, physicien et chimiste avait déjà mis au point, en 1902, un procédé industriel de liquéfaction de l'air.

Les brevets qu'il déposa à cette occasion sont à l'origine de la création de la Société l'Air Liquide.

 

georges claude.JPG
 
Sur ce très grand savant que fut Georges Claude, grand ami de l'Action française, voir les Ephémérides du 23 mai (jour de sa mort), du 24 septembre (jour de sa naissance); et l'Ephéméride du 19 janvier (le Néon traverse l'Atlantique)...
 
 
 
 
 3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod
 
 
 
1919 : Décret prescrivant l'édification de l'Ossuaire de Douaumont
 

3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod

"...Le phare, qui rayonnera la nuit, remplacera par sa veillée perpétuelle la veillée funèbre dont nos grands morts furent privés sur le champ de bataille. Il symbolisera l'immortalité de nos héros et dira à tous que leur glorieux souvenir ne doit pas s'éteindre..." (extrait du Décret)

 

http://www.verdun-douaumont.com/

 

 

 3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod
 
 
 
1995 : Mort de Jules Monnerot
 
 
"...Le meilleur et le plus haineusement méconnu de nos sociologues..." (Pierre Boutang) :
 
 
Jules_monnerot.jpg
 
 
 
 3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod
 
 
 
1995 : Canonisation d'Eugène de Mazenod
 
 
Évêque de Marseille, il est le réorganisateur de ce diocèse, supprimé par la Révolution, et rétabli seulement en 1823 : il crée 22 paroisses, bâtit 34 églises, dont la basilique de Notre-Dame-de-la-Garde et la nouvelle cathédrale Sainte Marie Majeure, malheureusement construite sur l'emplacement de la cathédrale romane originelle (qui fut donc amputée de deux de ses travées), son splendide baptistère et tous ses vestiges romains de deux mille ans (colonnes, mosaïques... voir l'Ephéméride du 28 octobre)
 
Il est également le fondateur de la Congrégation des Oblats de Marie Immaculée.           
 

3 décembre,louis xvi,robespierre,danton,terreur,convention,totalitarisme,malesherbes,tronchet,de seze,georges claude,l'air liquide,jules monnerot,mazenod

http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19951203_de-mazenod_fr.html

 

 

11 octobre,parachute,charles vii,versailles,le vau,toulouse,pierre fermat,mauriac,vaux le vicomte,jeanne jugan,sanch,perpignan

 

 

2 fevrier,capetiens,mourre,merovingiens,carolingiens,hugues capet,philippe auguste,plantagenets,croisades,bouvines,charlemagne,saint louis,senlisCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

 

Commentaires

  • Merci de nous l'avoir rappelé, car nous l'aurions oublié, pris par d'autres débats d'actualité :

    http://groups.msn.com/forumLouisXVII/notrecalendrier.msnw?action=get_message&mview=0&ID_Message=24336

  • MERCI de nous rappeler la misérable justice des hommes et qui justifie 'qui veut noyer son chien l'accuse de la rage !
    posons une question : pourquoi ce triste révolutionnaire a promu l'adoration de l'être suprème ? enfin cela a permis de sauver le jubé d'ALBI il lui fallait bien de lieu pour sa petite religion !
    MON DIEU vous nous avez faits a votre image mais avec le manque de distribuer de l'AMOUR MERCI pour tout ce que vous nous donnez malgré nos petitesses et je suis sur que ce cher MALESJERBES a gagné me PARADIS LUI QUI AIMAIT TANT LA NATURE

  • MON CHER MARTYR
    il nous faut être vigilant a ne pas nous laisser lessiver le cerveau
    on joue avec notre belle langue Française et DIEU MERCI c'est une dame du CANADA qui prend la présidence de la francophonie
    même une grève SNCF ne me fera pas changer ma façon de penser voit comme les baronnies du XXI e siècle sont éclectiques c'est grenouilles qui voulaient un roi et bien j'ai DIEU MERCI l'espérance traduite pas dans 1 enfant dont nous fêtons le 2014e anniversaire dans quelques jours mais dans 3 enfants plus les cousins également

Écrire un commentaire

Optionnel