Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lellouche

  • Roms : on en apprend de belles, dans la réponse de Lellouche à Ayrault.....

                 Pour lire le texte complet de cette réponse :

                 http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-881QOSD.htm

                 Nous en extrayons juste le paragraphe suivant, révélateur.

                 Question : Jean-Marc Ayrault et le choeur des pleureuses sont-ils au courant ? Auquel cas ce sont des hypocrites et des Tartuffes.

                 Ils ne sont pas au courant ? Alors, sont-ils très sérieux ?...

                 "Vous avez bien voulu appeler l'attention du Gouvernement sur la situation en France de ressortissants roumains et bulgares d'origine rom et sur les conséquences de leur présence sur notre territoire pour l'État et les collectivités locales... La France est contributeur net au budget européen à hauteur de 5 milliards d'euros, notamment au bénéfice de la Roumanie et de la Bulgarie, en particulier à travers les fonds structurels et de cohésion.
    Pour la période 2007-2013, la Roumanie est bénéficiaire nette à hauteur de 19,7 milliards d'euros et la Bulgarie de 6,8 milliards d'euros. Une partie de ces fonds sert justement au financement de l'intégration des populations roms de ces deux pays..."

                 Moyennant quoi, "on" vient nous faire des remarques, critiquer la France, et nous dire qu'on est des grands méchants, et qu'on n'a pas de coeur, et gna gna gna.....

                 Et le PS, par la voix de son ténor à l'Assemblée, prête la main à cela.

                 Lamentable !....

  • La Turquie n'entrera pas en Europe: Lellouche l'a-t-il bien dit ?

                Sous le titre Situation ubuesque, Le Monde à livré récemment (le 9 novembre) un entretien avec Pierre Lellouche. Court, mais intéressant, dans la mesure où il dénonce cette « situation ubuesque : un Etat membre de l'UE est occupé par un pays candidat ! Il faut agir…. ». Ce qui n’apprend pas grand-chose, convenons-en, mais qui – si l’on décrypte entre les lignes - est révélateur. Surtout lorsque c’est suivi de cette petite phrase :

    (Question) : Le séisme géopolitique de 1989 a conduit à l'élargissement de l'UE aux nouvelles démocraties. Où doivent s'arrêter les frontières ?

    (Réponse) : On ne peut faire de prospective à très long terme, mais les élargissements post-guerre froide sont essentiellement terminés. A l'Est, l'UE n'ira pas au-delà des Balkans. Il y aura d'autres accords, mais pas d'adhésions.

                Même s'il parle aussi pour l'Ukraine, normalement, cela semble clair…

    pierre lellouche.jpg