Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

boeing

  • Affaire Boeing/Eads: ou, comment les Etats-Unis se moquent du monde.....

                La déception des naïfs fait sourire: ils y ont cru, aux promesses sur la fin du protectionnisme et autre balivernes du même tonneau. Ils découvrent -mieux vaut tard que jamais !...- que la Chine ou les USA, s'ils parlent bien, agissent non pas en fonction de théories mais exclusivement en fonction de leur intérêt national immédiat. Comment, d'ailleurs, le leur reprocher ?...

                Quant à Obama, qu'ils imaginaient tout aussi naïvement être quelqu'un qui allait changer les choses, inaugurer de nouvelles relations et autres rêveries/cingleries... ils découvrent enfin qu'il est, avant tout, le président des États-Unis, et le défenseur, avant tout, des intérêts étasuniens: mais, là aussi, qui pourrait le lui reprocher ?

                Les naïfs et les niais n'ont qu'à sen prendre à eux-mêmes s'ils se sont laissés duper... par leur propre niaiserie et leur propre naïveté !....

                Aujourd'hui, c'est l'affaire Boeing qui vient, en effet, de sonner le glas de certaines illusions... Il n'est pas inutile de la raconter (1), dans ses grandes lignes, en commençant par le commencement, qui éclaire la suite: Boeing a son siège à Chicago, fief du président démocrate Barack Obama....

    obama-banlieux.jpg
    Pour les naïfs, les retours au réel sont toujours difficiles....

    Lire la suite

  • Les naïfs, Obama et les intérêts états-uniens…

                Les naïfs ( ou les niais ? ) qui avaient chaviré dans l’hyperbole, après l’élection d’Obama vont vite déchanter. Elu pour défendre les seuls intérêts de son pays, les Etats-Unis (1), on aura très vite un aperçu de son action en suivant les développements d'une "l'affaire" très sensible : l'attribution du contrat géant des avions ravitailleurs de l'US Air Force... qui oppose Boeing et EADS.

    Lire la suite