UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LOUIS XVI 2020 : pour l'instant, 60 manifestations dans toute la France (y compris DOM-TOM) plus quatre en Allemagne/Belgique/Italie/Monaco : indiquez-nous ce qui se passe chez vous...

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/12/13/louis-xvi-2019-6197939.html#more

    Merci à nos amis du Blog La Couronne, qui renvoient leurs lecteurs vers notre Tableau récapitulatif quotidien des manifestations "Louis XVI 2020 !"...

  • Interview de Bernard Lugan sur la situation au Sahel dans le Libre Journal de Jean Michel Vernochet


  • Macron, la repentance, ça suffit !, par Christian Vanneste

    Une politique ne devrait se juger que sur ses moyens et ses résultats, non sur la personnalité de ceux qui la mènent. La dimension centrale et écrasante du président de la République dans le cadre du quinquennat montre que la personnalité de l’occupant de l’Elysée devient prééminente. Or, si les deux prédécesseurs pouvaient inquiéter, l’un par excès, l’autre par défaut, M. Macron doit désormais susciter plus que de l’inquiétude, une véritable angoisse pour l’avenir de notre pays, en même temps qu’un remords chez ceux qui ont participé à la faute collective de son élection.

    Lire la suite

  • Le progressisme de Macron par Gérard Leclerc

    Le président de la République a relancé dans le débat public le mot de progressisme, en invitant lors de sa campagne présidentielle les progressistes de toutes tendances à le rejoindre. Il est possible que du point de vue du marketing et de l’efficacité de la communication, c’était judicieux. Est-il sûr pour autant que le contenu du concept de progressisme avait été travaillé avec tout le soin nécessaire ?

    Lire la suite

  • Sur Atlantico, Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

    À l'occasion de la sortie de son nouveau livre: "Grandeur du petit peuple" publié chez Albin Michel, Michel Onfray revient sur la situation politique et sociale de la France depuis l'avènement du mouvement des Gilets Jaunes.

    Lire la suite

  • Laideur de la peinture dite moderne, beauté de la peinture classique, par Gilles Lenormand

    82447085_1334172253436069_1315668166323470336_n.jpg

    Mademoiselle de Camargo dansant

     

    Nicolas Lancret, (Paris 1690- Paris 1743).

    Élève de P. Dulin avant 1708, puis de Gillot de 1712 à 1718, il fut reçu à l'Académie en 1719. Il a brillamment dépeint l’esprit de comédie légère caractéristique des goûts et des mœurs de la société française de la Régence. Cet émule de Watteau se spécialisa très tôt dans les fêtes galantes, sans en retenir tout l'aspect de réflexion mélancolique sur la destinée humaine.

    Ses brillantes mascarades, son talent, un peu froid mais aimable, lui valurent de très nombreuses commandes des grands collectionneurs, comme le duc d'Antin, le comte de Carignan, Crozat, le comte Tessin, Frédéric II (qui posséda plus de 25 tableaux du peintre, dont le Moulinet, la Danse, le Jeu de pied-de-bœuf, le Bal) et le surintendant des Bâtiments royaux.

    Lire la suite

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Un vrai bonhomme

    image002.jpg

     

     

    Art et Essai : Un Vrai bonhomme, un film français de Benjamin Parent, avec Isabelle Carré et Laurent Lucas (Ariane et Vincent, les parents), Thomas Guy et Benjamin Voisin (Tom, le Vrai bonhomme, et Léo, son frère aîné).

    Lire la suite

  • Louis XVI 2020 (I/II) : TRADITION CONTRE REVOLUTION, LES DEUX MESSAGES...

    Imaginées par les Encyclopédistes, imposées par la brutalité et la fureur sanguinaires des terroristes révolutionnaires, propagées par les Républiques et les Empires en Europe, les idées folles de ceux que Maurras appelait "Les princes des nuées" se sont répandues jusqu'aux extrémités du monde : en Extrême-Orient, en Afrique, dans l'Amérique latine jusqu'au Mexique des Cristeros...

    C'est la Révolution, par son acte fondateur des Totalitarismes modernes que fut le 21 janvier, qui est la mère et la matrice de toutes les horreurs qui suivront, en France, en Europe et dans le monde, et c'est de cela que nous faisons mémoire, chaque 21 janvier.

    Aucun folklore, aucune nostalgie, donc : nous marquons simplement, nous datons l'origine de nos maux, en remontant à la source d'un assassinat qui fut suivi de tant d'autres : la Reine, puis le second roi martyr, l'enfant-roi Louis XVII, puis le Génocide vendéen, les villes françaises martyrisées (Lyon, Toulon, Marseille, les noyades de Nantes...), la folie sanguinaire et destructrice déchaînée partout en France; puis les révolutionnaires du monde entier, héritiers de cette funeste révolution, répandant à leur tour ses horreurs chez eux : Goulag, Lao Gai et Camps de ré-éducation; Guépéou/KGB, Stasi, Securitate, Gardes rouges et Khmers rouges; Lénine/Staline, Mao, Ho Chi Minh, Pol Pot, la monarchie marxiste léniniste des Kim en Corée, Castro...

    Voilà pourquoi, à côté de toutes les manifestations, les Messes qui seront dites à cette occasion le seront, comme chaque année depuis ce sinistre 21 janvier 1793 "pour Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution"... : en France, en Europe, dans le monde...

    Une Révolution qui tue, martyrise et opprime encore aujourd'hui...

    Lire la suite

  • LOUIS XVI 2020 (II/II) : Manifestations dans toute la France...

    Imaginées par les Encyclopédistes, imposées par la brutalité et la fureur sanguinaires des terroristes révolutionnaires, propagées par les Républiques et les Empires en Europe, les idées folles de ceux que Maurras appelait "Les princes des nuées" se sont répandues jusqu'aux extrémités du monde : en Extrême-Orient, en Afrique, dans l'Amérique latine jusqu'au Mexique des Cristeros...

    C'est la Révolution, par son acte fondateur des Totalitarismes modernes que fut le 21 janvier, qui est la mère et la matrice de toutes les horreurs qui suivront, en France, en Europe et dans le monde, et c'est de cela que nous faisons mémoire, chaque 21 janvier.

    Aucun folklore, aucune nostalgie, donc : nous marquons simplement, nous datons l'origine de nos maux, en remontant à la source d'un assassinat qui fut suivi de tant d'autres : la Reine, puis le second roi martyr, l'enfant-roi Louis XVII, puis le Génocide vendéen, les villes françaises martyrisées (Lyon, Toulon, Marseille, les noyades de Nantes...), la folie sanguinaire et destructrice déchaînée partout en France; puis les révolutionnaires du monde entier, héritiers de cette funeste révolution, répandant à leur tour ses horreurs chez eux : Goulag, Lao Gai et Camps de ré-éducation; Guépéou/KGB, Stasi, Securitate, Gardes rouges et Khmers rouges; Lénine/Staline, Mao, Ho Chi Minh, Pol Pot, la monarchie marxiste léniniste des Kim en Corée, Castro...

    Voilà pourquoi, à côté de toutes les manifestations, les Messes qui seront dites à cette occasion le seront, comme chaque année depuis ce sinistre 21 janvier 1793 "pour Louis XVI et toutes les victimes de la Révolution"... : en France, en Europe, dans le monde...

    Une Révolution qui tue, martyrise et opprime encore aujourd'hui...

    Voici la liste des manifestations déjà prévues : vous pouvez nous communiquer les détails des cérémonies et manifestations qui se dérouleront chez vous ou à côté, afin qu'elles soient annoncées ici.

    Courriel : CONTACTEZ NOUS

     ou LFARroyaliste@outlook.fr

    Merci à nos amis du Blog La Couronne, qui renvoient leurs lecteurs vers notre Tableau récapitulatif quotidien des manifestations "Louis XVI 2020 !"...

    Lire la suite

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Lire la suite

  • En effet, il faut encourager et aider nos amis : Soutenez le développement du blog de La Couronne

    En raison de son succès et du nombre de ses visiteurs, le blog de La Couronne doit comme chaque année procéder à de nouveaux investissements afin de garantir son développement et sa pérennité.

     

    •  Si vous souhaitez soutenir le développement du blog de La Couronne.
    •  Si vous aussi, vous souhaitez, qu’un nombre toujours plus important de Français découvre ou redécouvre, leur famille royale de France.

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 26 janvier

    1468 : Naissance de Guillaume Budé 

     

    26 janvier,guillaume budé,erasme,françois premier,college de france,etienne dolet,rabelais,gericault,gerard de nerval,pont de normandie

    Après des études de droit civil, Guillaume assuma les charges de notaire et secrétaire du Roi.

    Il acquit une si vaste science qu'Erasme l'appelait « le Prodige de la France».

    Dès le début du règne de François 1er, il se rapproche de la cour royale pour y plaider la cause des belles-lettres et de la philologie.  

    Il est le père du Collège de France, en militant auprès du Roi pour la création d'un collège où seraient enseignées les langues de l'antiquité, le latin, le grec, l'hébreu : François 1er fondera ce Collège en 1530 (ci dessous), dont la devise reste Docet omnia (il enseigne toutes choses...).

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL