Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ephéméride du 29 août

 

1141 : Aux origines du Pont au Change  

 

Sous l’impulsion de Louis VII, un lieu de change est installé sur le Grand Pont de Paris. 

Appelées à cette époque « changeurs », les personnes chargées de ces activités prendront bien plus tard le nom d’ « agents de change ». Le pont, quant à lui, sera renommé le Pont au Change.

 

Le pont actuel date de Napoléon III et des travaux du baron Haussmann (1860). 

 

http://lefildutemps.free.fr/paris/pont_change.htm 

30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

1532 : Mort de Martin Chambiges

 

 

On lui doit la plus grande partie de l'une des cathédrales de la démesure : la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais :

 

 

BEAUVAIS 2.jpg
46 mètres 77 !
 
 
 

 

Il a travaillé également sur les cathédrales de Senlis, Troyes, Sens, mais fut aussi consulté pour des édifices civils (comme le Pont Neuf de Paris, pour lequel il préconisa une reconstruction en pierre de taille, reposant sur des fondations faites de cailloux et de pierre, s'opposant en cela aux conservateurs qui proposaient de conserver la construction reposant sur des pilotis...).

 

Son fils, Pierre Chambiges, l'a secondé, et a achevé une partie de ses travaux après sa mort.

 

 

BEAUVAIS 6.jpg
 
 
 
 

 Et, sur la cathédrale Saint pierre de Beauvais plus particulièrement, voir l'Ephéméride du 4 mai

 

 

 

30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

 

1619 : Naissance de Colbert

 
Colbert-5.jpg
       
"Quand le roi d'Espagne fut mort, les réformes de Colbert avaient porté leur fruit, la France avait des finances saines, une armée, les moyens de sa politique. Le moment était venu de passer à l'action extérieure..."  (Jacques Bainville, Histoire de France, chapitre XIII, Louis XIV)
    
 
 
  

30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

 
 
 
1780 : Naissance de Jean-Dominiques Ingres
 

30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

 

 

 

1799 : Enlevé par la République, le pape Pie VI meurt d'épuisement à Valence

 

         

Giannangelo, comte Braschi (ou Giovanni Angelico Braschi, en français Jean Ange Braschy) est le 250ème pape de l'Église catholique romaine.

Le Directoire ayant ordonné - le 11 janvier 1798 - l'occupation de Rome, le pape fut contraint de renoncer à son pouvoir temporel. Déposé, octogénaire et malade, il demanda la grâce de pouvoir mourir à Rome; il lui fut répondu : "Mourir cela peut se faire partout".

Pie VI quitta donc Rome dans la nuit du 19 au 20 février 1798, fut conduit à Sienne puis à Florence, Bologne, Parme et Turin. Ayant traversé les Alpes sur une civière, il arriva à Briançon, Grenoble et enfin à Valence, où il mourut d'épuisement. 

D'abord enseveli civilement au cimetière de Valence, Pie VI est maintenant enterré dans la basilique Saint-Pierre de Rome, où son corps fut ramené en triomphe le 17 février 1802. Renvoyés de Rome sur réclamation des habitants de Valence, le cœur et les entrailles de Pie VI reposent dans la cathédrale Saint-Apollinaire de Valence ; on y lit l'inscription suivante (rédigée en latin) :

 

"Les entrailles saintes de Pie VI sont rendues aux Français; Rome possède son corps; son nom retentit en tous lieux; il est mort à Valence le 29 août 1799".

 

29 aout,pont au change,louis vii,ingres,d'estienne d'orves,beauvais,chambiges,resistance,colbert

 

 

 30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

 

 

1938 : Mort de Joseph Bédier

 

JOSEPH BEDIER.jpg

D'origine bretonne, Joseph Bédier fut un grand philologue, spécialiste de la littérature médiévale.

Il publia de nombreux textes médiévaux en français moderne, tels que Tristan et Iseut (en 1900) ou La Chanson de Roland (en 1921; voir aussi l'Ephéméride du 15 août), se trouvant ainsi, de fait, à l'origine de la résurrection de plusieurs des textes initiaux de la littérature française...

Il fut élu membre de l'Académie française en 1920 : http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/joseph-bedier

 

 

29 aout,pont au change,louis vii,ingres,d'estienne d'orves,beauvais,chambiges,resistance,colbert

 https://www.etudes-litteraires.com/tristan-et-yseut.php

 

 

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Roman_de_Tristan_et_Iseut/Texte_entier

 

 

 

Dans l'admirable préface qu'il offrit au Tristan et Iseut de Bédier, l'érudit Gaston Paris écrivit (extraits) :


"J’ai le plaisir de présenter aux lecteurs le plus récent des poèmes que l’admirable légende de Tristan et Iseut a fait naître. C’est bien un poème, en effet, quoiqu’il soit écrit en belle et simple prose. M. Joseph Bédier est le digne continuateur des vieux trouveurs qui ont essayé de transvaser dans le cristal léger de notre langue l’enivrant breuvage où les amants de Cornouailles goûtèrent jadis l’amour et la mort. Pour redire la merveilleuse histoire de leur enchantement, de leurs joies, de leurs peines et de leur mort, telle que, sortie des profondeurs du rêve celtique, elle ravit et troubla l’âme des Français du douzième siècle, il s’est refait, à force d’imagination sympathique et d’érudition patiente, cette âme elle-même, encore à peine débrouillée, toute neuve à ces émotions inconnues, se laissant envahir par elles sans songer à les analyser, et adaptant, sans y parvenir complètement, le conte qui la charmait aux conditions de son existence accoutumée. S’il nous était parvenu de la légende une rédaction française complète, M. Bédier, pour faire connaître cette légende aux lecteurs contemporains, se serait borné à en donner une traduction fidèle. La destinée singulière qui a voulu qu’elle ne nous parvînt que dans des fragments épars l’a obligé de prendre un rôle plus actif, pour lequel il ne suffisait plus d’être un savant, pour lequel il fallait être un poète...

...C’est donc un poème français du milieu du douzième siècle, mais composé à la fin du dix-neuvième, que contient le livre de M. Bédier. C’est bien ainsi qu’il convenait de présenter aux lecteurs modernes l’histoire de Tristan et d’Iseut, puisque c’est en prenant le costume français du douzième siècle qu’elle s’est emparée jadis de toutes les imaginations, puisque toutes les formes qu’elle a revêtues depuis remontent à cette première forme française, puisque nous voyons forcément Tristan sous l’armure d’un chevalier et Iseut dans la longue robe droite des statues de nos cathédrales...

  ...Mais ce que je n’ai pu dire, ce qu’on découvrira avec ravissement à la lecture de cette œuvre antique, c’est le charme des détails, la mystérieuse et mythique beauté de certains épisodes, l’heureuse invention d’autres plus modernes, l’imprévu des situations et des sentiments, tout ce qui fait de ce poème un mélange unique de vétusté immémoriale et de fraîcheur toujours nouvelle, de mélancolie celtique et de grâce française, de naturalisme puissant et de fine psychologie. Je ne doute pas qu’il ne retrouve auprès de nos contemporains le succès qu’il a obtenu auprès de nos aïeux du temps des croisades. Il appartient vraiment à cette « littérature du monde » dont parlait Goethe ; il en avait disparu par une mauvaise fortune imméritée : il faut savoir un gré infini à M. Joseph Bédier de l’y avoir fait rentrer."

 

 

 

Joseph Bédier est donc bien un "renouveleur", comme l'écrit joliment Gaston Paris; on pourrait dire aussi un "restituteur" : il nous a rendu nos Racines littéraires primitives, comme le fit un Xavier de Langlais avec ses romans du cycle du roi Arthur (voir l'Ephéméride du 27 avril)...

 

 

 

29 aout,pont au change,louis vii,ingres,d'estienne d'orves,beauvais,chambiges,resistance,colbertTrouvères et troubadours, Chanson de Roland, Légendes Arthuriennes, Tristan et Yseult : quatre de nos Ephémérides reviennent sur la naissance de notre littérature nationale et sur ses thèmes fondateurs :

• l'ephéméride du 20 avril (sur les Troubadours Bernard de Ventadour et Bertrand de Born);

• du 27 avril (sur Xavier Langlais et les romans du Roi Arthur);

• du 15 août (sur la Chanson de Roland);

• du 29 août (sur Joseph Bédier et Tristan et Yseult).

 

 

 30 aout,voltaire,rousseau,louis xi,bourse,lyon,la rochejacquelein

 

 

 

 

1941 : Le premier Résistant français fusillé par les Allemands

 

 

Catholique et royaliste, il s'appelait Honoré d'Estienne d'Orves.

 

 

D'ESTIENNE D'ORVES.JPG
D'ESTIENNE D'ORVES 1.jpg

 

 

"Que personne ne songe à me venger. Je ne désire que la paix dans la grandeur retrouvée de la France. Dites bien à tous que je meurs pour elle, pour sa liberté entière, et que j'espère que mon sacrifice lui servira. Je vous embrasse tous avec mon infinie tendresse. Honoré"
 
D'ESTIENNE D'ORVES 2.jpg
 
 

3 fevrier,philippe auguste,paris,esther,racine,boileau,lully,phedre,louis xiv,simone weil,thibon,mauriac,stofflet

 

 

2 fevrier,capetiens,mourre,merovingiens,carolingiens,hugues capet,philippe auguste,plantagenets,croisades,bouvines,charlemagne,saint louis,senlisCette Ephéméride vous a plu ? En cliquant simplement sur le lien suivant, vous pourrez consulter, en permanence :

la Table des Matières des 366 jours de l'année (avec le 29 février des années bissextiles...),

l'album L'Aventure France racontée par les cartes (211 photos),

écouter 59 morceaux de musique,

et découvrir pourquoi et dans quels buts lafautearousseau vous propose ses Ephémérides  :

Ephémérides de lafautearousseau.pdf

Écrire un commentaire

Optionnel