Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ces ignares qui nous gouvernent.....

            Vite ! Un prof d'histoire-géo pour Carl Bild ! vite, vite !

            Vous direz peut-être : mais, qui est Carl Bild ? C'est le ministre suédois des Affaires étrangères. Ce qui, en soi, ne serait pas une nouvelle propre à empêcher la terre de tourner, sauf si... sauf que....

            La Suède va succéder à la Tchéquie à la présidence de l'Union Européenne (qui dure six mois, comme chacun sait...). Carl Bild va donc, d'une certaine façon, et à son niveau, nous représenter, et pendant six mois, lui dont l'ignarité (pourquoi ne proposerait-on pas ce néologisme, pour ce personnage...) illustre parfaitement cette pensée, hélas fort juste, de Finkielkraut : nous sommes la première génération dont les élites sont sans culture.

            Carl Bild fait partie de ceux qui veulent torpiller l'Europe, en y faisant entrer la Turquie.

            Comme un Baylet, à qui nous avons répondu il y a peu (1), il reprend le même sophisme (faire entrer la Turquie pour y installer la démocratie...). Nous lui répondrons donc, sur le fond, la même chose qu'à Baylet : "...il n’a jamais été question de faire l’Europe pour favoriser la démocratie ailleurs, et partout dans le monde ! L'objectif premier des promoteurs de ce qui reste, malgré tout, une grande idée, était d'en finir avec ces carnages démentiels, ces suicides collectifs que furent les deux guerres civiles européennes de 14/18 et 39/45 (pour le plus grand profit d'autres, comme les Etats-Unis...mais c'est une autre histoire).

            Mais là où il innove (!!!!!!) c'est dans le choix de ses arguments pour prouver l'évidence de la necéssité de l'intégration de la Turquie. Il a osé dire, texto, et sans rire une seule fois, et sans que le journaliste qui l'interrogeait ne l'envoie sur les roses :

            "...Si nous estimons que Chypre est en Europe, alors que c'est une île au large de la Syrie, il est difficile de ne pas considérer que la Turquie est en Europe". N'ayons pas peur des  mots : c'est géant ! Tout simplement : Géant ! Dans la catégorie il vaut mieux entendre ça que d'être sourd (variante: il vaut mieux lire ça que d'être aveugle...), en voilà un qui est super bien parti pour le prochain Nobel des ignares....

            Depuis 6000 ans, depuis la plus haute Antiquité donc (autant dire depuis toujours....) Chypre, et la Crète, et toutes les îles de la mer Egée font partie de l'imaginaire collectif de la Grèce et, par là, de celui des peuples européens. Chypre, c'est l'île de Vénus, qui tire son nom des nombreux cyprès qui l'embellissent, et où l'on a trouvé les premières traces du minerai de cuivre (dont le nom vient de là). On connaît la jolie formule La mer a un pays, c'est la Grèce. N'en déplaise à l'ignare Bild, depuis les plus lointaines origines, Chypre est liée à la Grèce, à qui nous devons tant, nous les européens, nous l'Europe. Et donc Chypre, partie intégrante de la sphère culturelle, mentale, intellectuelle... grecque est, par la Grèce, définitivement liée à l'Europe, à nous tous, parce que la Grèce est à la source et à l'origine de la plupart de nos racines majeures....

            Il aurait, du reste, mieux fait de ne pas prendre cet exemple, Carl Bild. Il a perdu là une bonne occasion de se taire. Car, justement, que représente Chypre: un symbole supplémentaire des agressions turques contre l'Europe, avec une intervention militaire qui se prolonge et se perpétue en invasion/occupation. La Turquie, qui a conquis militairement une partie de cette île, continue donc d'occuper par la force une partie d'un pays membre de l'Union Européenne, dans laquelle elle prétendrait entrer !

            Mais sait-il cela, Carl Bild ? Vu son ignarité, on peut craindre qu'il ne le sache pas plus que tant d'autres choses..... Et ça va nous représenter !...

(1) : Voir la note "Intégration de la turquie : Le sophisme de Baylet" dans la Catégorie "Ainsi va le monde" (samedi 13 juin).

Les commentaires sont fermés.