UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Kad Merad, de « Bienvenue chez les Chtis !... » au dérapage de « Qui veut gagner des millions ». Ou : « Dis-moi qui tu hantes… »

          Jeudi 3 juillet, TF1 et son jeu « Qui veut gagner des millions ? » accueillait toute l’équipe du film « Bienvenue chez les Chtis » pour un spécial « Nord ».

          Les gains devaient aller, comme c'est l'usage, à des associations caritatives. On sait qu'elles ne manquent pas, qu'il y en a qui font un travail admirable, pour soulager une misère qui, hélas, s'étend. Il n'y avait donc, semblait-il, que l'embarras du choix.....         

        Eh bien justement, en parlant de choix, Kad Merad a choisi... de ne pas choisir une association caritative ! Merci pour elles, et pour celles et ceux qui se dévouent au quotidien: ça leur "fera plaisir" de voir de l'argent -dont elles ont tant besoin- qui leur passe ainsi sous le nez...! Non, Kad Merad a préféré une association politisée à l'extrême: il a en effet a choisi RESF (Réseau Education Sans Frontières) comme destinataire de ses gains en précisant « ça leur permettra de payer les avocats » ( sic ! ).

        Ce sont donc pas moins de 72 000 Euros qui n'iront pas soulager la misère (même si c'est une goutte d'eau...) mais qui seront ainsi employés à des fins politiciennes, et versés à cette association de défense des hors la loi: des hors la loi qu’elle rebaptise scandaleusement “sans-papiers », car cette association s’est fait une spécialité de mentir sans vergogne sur les mots et par les mots…..

        Dès ses "débuts" (si l’on peut dire !...) cette association gaucharde bobo/trotsko n’a pas hésité à se mettre hors la loi pour défendre ses chers illégaux, dans son délire immigrationniste (1). Jusqu’à ce que, ses actions d’agit’prop allant crescendo, de très lourds soupçons pèsent sur son implication directe dans l’incendie du centre de rétention de Vincennes, qui s’est produit le 22 juin.

       Pour nous, c’est très clair : il faut dissoudre RESF, qui n’est rien d’autre qu’une association ultra-politisée d’agitateurs dangereux, au service d’une cause (sans-papiérisme forcené et immigration à tous prix…) dont nous sommes fondés à qualifier l'action de directement anti-nationale.

        Quant à Kad Merad, il confirme par sa piètre prestation sur TF1 qu’il a politiquement choisi son camp. Nous saurons faire à son sujet la différence entre deux facettes d’une même personne. D’un côté, il est l’un des acteurs d’un film sympathique et souriant, véhiculant une sorte d’image plutôt positive de la France actuelle, dont nous avons été heureux de constater le succès. Mais, parallèlement, il peut changer de casquette –comme Maître Jacques…- et se muer en adversaire absolu, militant résolu d’une cause pour nous scélérate…..

(1)    Voir les notes « Il faut dissoudre RESF ! » dans la catégorie « Le Part Immigrationniste » ; et « Pseudos immigrationnistes mais vrais charognards » et « Une association se met hors la loi » dans la Catégorie « Étrangers, trotskistes, bobos : même combat ! ».       

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL