UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une question qui en appelle une autre...

           Brice Hortefeux parle d'or, semble-t-il : "Comment des patrons ou des syndicats peuvent-ils me demander de donner une prime à l'illégalité ?

           Dois-je laisser sur le bord de la route des étrangers qui ont fait l'effort d'entrer légalement sur le territoire, de satisfaire au parcours d'intégration ? Faut-il sacrifier leurs enfants nés ici ?

         Lorsque je regarde les chiffres, je constate que si le taux de chômage est désormais passé sous la barre des 8 %, celui des étrangers en situation légale est encore supérieur à 20 %. En Seine-Saint-Denis, département concerné par les demandes de régularisations, sur 65 000 inscrits à l'ANPE, 21 000 sont des étrangers en situation régulière…"

          On ne peut qu'approuver le constat. Mais on aimerait poser une question au ministre: La France manque d'argent, si elle ne manque pas de problèmes. Est-il normal qu'elle paye des allocations à des étrangers chômeurs, alors qu'elle verse de si maigres pensions de retraite à nos personnes âgées, qui ont travaillé dur - et parfois très dur... - pendant toute leur vie ?...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL