UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Déchoir et expulser...

          Les personnes que nous évoquons ici font partie du premier tiers des "français de plastique" entrés en France par le fait du prince Chirac depuis 1975, sans que le peuple souverain ait été consulté: nous proposons de déchoir ces personnes d'une nationalité française dont, sitôt gratifiés, ils montrent qu'ils ne sont pas dignes; et nous proposons de les expulser du territoire....

          3°) Mounir Labidi, 23 ans, et Bachirou Tandjigora, 21 ans, condamnés respectivement à huit et six ans de prison pour avoir passé à tabac deux CRS dans "leur" cité des Tarterêts (1), après avoir caillassé leur véhicule en septembre 2006. Un des deux CRS souffre de troubles de l'audition, et l'autre a déjà été opéré deux fois de l'oeil droit; bravo, les "jeunes", et merci Chirac, pour avoir fait venir chez nous -qui n'avons rien demandé- ces voyous et ces bêtes fauves....Leur complice, Mehdi Bouharel, 19 ans, a été reconnu coupable de violences aggravées, dégradations sur la voiture des policiers et menaces de mort sur un mineur lors de sa garde à vue: il a été condamné à 6 ans de prison; Blanca N'Gobila -19 ans- a par contre été scandaleusement relaxé au bénéfice du doute, alors que le procureur avait requis sept ans de prison, car il avait été formellement désigné comme ayant participé à l'agression....

          Le procès s'est déroulé dans une ambiance tendue, dominé par la crainte des représailles: un comble ! fait exceptionnel, un "témoin sous X" a été entendu par le tribunal via un système de visioconférence, rendant impossible son identification: "s'ils m'attrapent, je suis mort !", avait-il expliqué aux enquêteurs; maintenant la France c'est comme la Sicile avec la Mafia: les voyous font ce qu'ils veulent, tabassent, caillassent, estropient; et si on leur dit quoi que ce soit, ils organisent des représailles; voila où nous mène la république; c'était pour arriver à "ca" qu'ils ont fait la révolution: chapeau !

 

(1): jadis coin paisible de France, et aujourd'hui abandonné par la république à la pègre, à la délinquance, aux voyous, comme de très nombreuses parties de notre pays, sur tout le territoire national.....

Les commentaires sont fermés.