Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

perpignan

  • Ephéméride du 7 novembre

    Vladimir Volkoff (né le 7 novembre 1932) au rassemblement royaliste des Baux de Provence

     

    1492 : Chute de la météorite d'Ensisheim 

    Tombée entre Mulhouse et Colmar, c'est la plus vieille météorite dont on connaît la date d'impact avec précision. 

    Elle présentait un poids d'environ 127 kg. Elle s'était enfoncée a plus d'un mètre sous terre. Elle fut fragmentée et une partie, de 55 kg, resta à la commune : elle est exposée actuellement au Musée de la Régence. 

    meteorite.JPG

    1er novembre,saint hilaire,thomas becket,jean anouilh,philippe auguste,louis xiv,philippe v,bainville,boileau,levi strauss,la boëtie,folco de baroncelli

    Lire la suite

  • Ephéméride du 11 octobre

    A Dreux, le 12 septembre 2015, dans la chapelle Saint Louis, au Domaine Royal, en présence du duc et de la duchesse de Vendôme, les paras rendent hommage au prince François d'Orléans, mort pour la France en Algérie, le 11 octobre 1960

     

    1416 : Fondation de l'Archiconfrérie de la Sanch 

    11 octobre,parachute,charles vii,versailles,le vau,toulouse,pierre fermat,mauriac,vaux le vicomte,jeanne jugan,sanch,perpignanC'est Saint Vincent Ferrier (Vicent Ferrer, de son nom catalan) qui fonde, en l'église Saint-Jacques de Perpignan, l'Archiconfrérie des Pénitents de la Sanch (« Précieux Sang du Seigneur »).

    Il lui assigne deux missions : assister les condamnés à mort et leur donner une sépulture chrétienne; mais aussi commémorer la Passion du Christ par des processions, durant la Semaine sainte.

    Depuis 6 siècles, pour ces processions, trajet et rituel sont immuables : revêtus d'un sac de pénitence noir (ou rouge) et d'une cagoule (les « caparutxes »), les pénitents de la Sanch, défilent dans les rues de la vieille ville, portant sur leurs épaules des groupes statuaires, les « mistèris », représentant les mystères douloureux du Christ. La procession se déplace durant trois heures, avec des stations devant des reposoirs.

    A partir du XVIIIe siècle, les « Vierges de Douleur », portant une robe noire, et un coeur d'argent traversé de glaives, intègrent le cortège, ainsi que la « Soledat » (Vierge seule au pied de la Croix), ainsi que la « Mater Dolorosa » qui tient Jésus mort dans ses bras.

    Le Regidor, caparutxa (pénitent) rouge, porteur d'une cloche de fer, ouvre la marche du cortège ; viennent ensuite les tambours, voilés de crêpe noir, qui sont suivis par les mistèris, parés de fleurs, représentant les différentes scènes de la Passion, portés par des pénitents noirs ou rouges et par des femmes en mantille.  

    11 octobre,cocteau,piaf,parachute,charles vii,versailles,le vau,toulouse,pierre fermat,mauriac,vaux le vicomte,jeanne jugan

    http://pyreneescatalanes.free.fr/Decouvrir/Traditions/ProcessionSanch.php 

    Dans notre Catégorie Racines, voir la note/reportage (3 vidéos) Depuis 1416, dans Perpignan la catalane, l'Archiconfrérie de la Sanch 

    11 octobre,parachute,charles vii,versailles,le vau,toulouse,pierre fermat,mauriac,vaux le vicomte,jeanne jugan,sanch,perpignan

    Lire la suite

  • Depuis 1416, dans Perpignan la catalane, l'Archiconfrérie de la Sanch...

    C’est en effet le 11 octobre 1416, que Vincent Ferrier (Vicent Ferrer, de son nom catalan) fonda à Perpignan, en l’église Saint-Jacques, l’Archiconfrérie de la Sanch ("Précieux Sang du Seigneur", "sanch" étant le mot catalan pour "sang", en français).

    Celle-ci s’était fixé comme buts l’aide aux prisonniers et aux condamnés a mort (afin de leur offrir une sépulture chrétienne et décente), mais aussi de commémorer la Passion du Christ par des processions, durant la Semaine sainte (1). 

     

    PERPIGNAN SANCH 6.jpg

    Lire la suite