Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

molnar

  • Souvenons-nous de Molnar

                 Nous avons appris, tardivement, le décès de Thomas Molnar, survenu aux Etats-Unis, le 26 juillet. Nous avions, avec lui, beaucoup de liens, de souvenirs, et, surtout, une profonde amitié d'esprit.

                 Nous publions, aujourd'hui, un excellent hommage de Michel Fromentoux, dans Action Française 2000. L'essentiel y est dit. Mais notre contribution propre consiste, ici, à donner à voir et à écouter une conférence de Molnar, tenue à Marseille, pour la Fédération Royaliste Provençale, dans les années 80. Une de celles qu'il y donnait chaque année.

                 Sa qualité technique n'est pas fameuse. Mais il existe, sans-doute, peu de documents vidéo de cette époque, permettant de retrouver vivante la personnalité, la parole même, la pensée, si attachante, l'extrême lucidité de Thomas Molnar. Nous en possédons une seconde. Nous la publierons, aussi, un jour prochain. La réflexion de Thomas Molnar, en effet, n'a pas fini de nourir et d'enrichir la nôtre, encore aujourd'hui. C'est ainsi que notre communauté d'esprit et de tradition se prolonge, vivante, à travers les années et les situations ...   

    Lire la suite

  • « Le PS est une maison morte » (Bernard-Henry Lévy) ? Mais c'est toute la gauche idéologique qui est un vaste cimetière !...

                Oui, nous pensons qu’il  a raison, BHL (1). Mais ce n’est pas seulement le PS qui est mort. On a bien vu récemment la mort du PC. En fait, c’est toute la gauche idéologique qui est morte. Morte de l’échec et de la mort de la révolution d’octobre,quintessence de la grande Révolution originelle, mère et matrice de toutes celles qui ont suivi, jusque dans l’extrême-orient  de Mao et de Pol Pot.

                 Le tsunami, né à Paris en 1789, a atteint sa limite extrême. Il est fini, il est mort. La vague reflue. C’est ce que BHL ne sait pas, ne peut pas ou ne veut pas voir.    

                 Pourtant, cela apparaît et apparaîtra de plus en plus comme une évidence aveuglante à tous, y compris dans les rangs de la gauche idéologique.

    BHL.jpg

    Lire la suite