UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • SUIVEZ EN DIRECT LA MANIF CONTRE LA PMA

    https://www.francetvinfo.fr/societe/mariage/mariage-et-homoparentalite/direct-suivez-la-mobilisation-parisienne-des-opposants-au-projet-de-loi-de-bioethique_3791507.html

    https://www.famillechretienne.fr/politique-societe/bioethique/direct.-suivez-la-manifestation-du-19-janvier-contre-la-pma-sans-pere-et-la-gpa-268000

    https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/direct-manifestation-anti-pma-paris-aujourdhui-loi-bioethique-manif-pour-tous-dimanche-2020-01-19-1201072656

    Lire la suite

  • Contre la PMA, les amis et lecteurs de lafautearousseau présents à Paris aujourd'hui sont dans la rue, dans la Manif !

  • Les Volontaires du Roi : un roman historique de Bernard Lugan

    1071169339.jpgPrésentation :

    1789-1794, bien décidé à « torcher les félons », Septime de Saint-Mayeul, héritier spirituel du Connétable de Bourbon, entre en guerre contre la Révolution et ses partisans.

    Sans illusion sur les destinées politiques du pays, conscient de vivre un crépuscule, avec quelques compagnons aussi déterminés que lui, il mène sa « petite guerre » au cri de « Vive le Roi quand même ! », qui pourrait être un « Vive le roi pourtant ».

    Septime de Saint-Mayeul sait en effet que le royaume de France ne sera plus ce qu’il fût. La chaîne étant brisée, plus jamais un Roi ne guérira les écrouelles…

    A travers la vie de ce personnage haut en couleur dont la devise « Plutôt le sang de mon ennemi sur mon sabre que mon sang sur le sien » sert de programme, le lecteur traversera un demi-siècle d’histoire tumultueuse qui le mènera des hautes futaies de la forêt de Tronçais aux intrigues de Versailles ; de l’épopée de la Nouvelle-France aux fracas de la Révolution et des gloires de l’Empire aux déceptions de la Restauration.

     

    - Editions Balland, 364 pages. 

    - Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur Amazon

  • Laideur de la peinture dite moderne, beauté de la peinture classique, par Gilles Lenormand

    (illustration : la fuite en Egypte)

     

    Nicolas Poussin (Villers, près des Andelys, 1594 - Rome 1665).

    Romain d'adoption, Nicolas Poussin est le peintre qui porta le classicisme français à son apogée, en cherchant à atteindre l'idéal de perfection antique auquel aspirait le XVIIème siècle. À une grande richesse d'inspiration son œuvre allie un éclatant souci de réflexion philosophique.

    Nicolas Poussin découvre sa vocation artistique au contact du peintre maniériste Quentin Varin.

    En 1612, il arrive à Paris, où il passe notamment dans l'atelier du Lorrain Georges Lallemant, également maniériste, puis, en 1622, il collabore avec Philippe de Champaigne au Luxembourg.

    Il fait aussi la rencontre du poète Giambattista Marino, qui l'initie au goût de l'antique.

    Lire la suite

  • Le Mans : les soit-disant antifas mais vrais terroristes ont encore frappé

    Précision d'importance, il n'y a pas d'antifas, il n'y a que les héritiers actuels des terroristes révolutionnaires de 1789; des tetes coupées brandies au bout des pics; des massacres de Septembre; du génocide Vendéen; de la terreur... : voilà ce que sont ceux qui se prétendent aujourd'hui "antifas" et qui ne sont que de vulgaires terroristes révolutionnaires.

    Annotation 2020-01-18 171044.jpg

    lafautearousseau

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Noura rêve

    image002.jpg

     

     

     

    Art et essai : Noura rêve, un film tunisien de Hinde Boujemaa, avec Hend Sabri (Noura), Lofti Abdell (Jamel), Hakim Massoudi, (Lassad).

     

    Lire la suite

  • Tous les articles parus sur lafautearousseau depuis le début de notre campagne "Défendez Maurras ! Sauvez sa maison !"

    "Lanceurs d'alerte" : si la chose est vieille comme le monde, la formulation fait fureur en ce moment. Va donc pour "lancer l'alerte" à propos de la maison de Maurras à Martigues, et pour demander publiquement : que se passe-t-il, au Chemin de Paradis ? Ou : que s'est-il passé ? S'est-il passé quelque chose de grave pour que la Mairie interdise la visite de la maison et même le simple accès au jardin ? Y a-t-il eu vol(s) ou dégradation(s) que la Mairie voudrait ou devrait cacher ? Mais un vol arrive partout : on a même volé la Joconde au Louvre au début du siècle dernier...

    Lire la suite

  • Sur Sud Radio avec André Bercoff, émission spéciale : Malaise dans la police

    Avec Alexandre Langlois, Policier, Secrétaire général Vigi Police, auteur de "L'ennemi de l'intérieur" Edition Talma, Frank Baudry, Commandant de Police E. F honoraire, Président d'Alerte Police en Souffrance et Gilles Sacaze, Pdt Fondateur GALLICE, Expert Sûreté et Gestion des Risques, membre Comité Stratégique CRSI.


  • Sur TV Libertés, des vérités devenues folles par Rémi Brague

    Rémi Brague est le plus grand philosophe français et chrétien. En partenariat avec l'association "Renaissance Catholique" présidée par Jean-Pierre Maugendre, et dans le cadre de sa journée du livre à Villepreux, TVLibertés vous propose de suivre une conférence enregistrée en décembre dernier et animée par Rémi Brague intitulée "Des vérités devenues folles". Un événement à ne pas manquer !


     

  • Nouveau livre de l'Action française !

    Nous voulons une écologie intégrale !

    Sorti de sa coquille, le petit poussin n’a aucune responsabilité du devenir de ce monde. Le petit homme quant à lui a reçu un terroir, non seulement en héritage, mais au plus profond de son génome. Lourde charge qu’il n’a pas choisie ! Injustice diront les uns, justifiant toutes les démiurgies. Fatum piailleront les autres, mettant sous cloche une tradition vivante qui en mourra. Entre les deux, le jardinier, le paysan, l’homme enraciné. L’écologie est d’abord un rapport à soi et au réel.
    Nos petites patries ne flottent pas dans l’éther, tôt ou tard l’homme du cru est happé par de plus vastes enjeux : la nation et la planète. Tiraillé entre le besoin de préserver les ressources et celui de ne pas être envahi, il est dur de songer à l’écologie, de prendre du recul sur ce que nous voulons transmettre. L’artisanat de pointe, irrigué par les sciences se pose en alternative au modèle industriel, pour les avions comme pour les écharpes. L’écologie, c’est aussi un rapport sain et qualitatif à la science et aux techniques.
    Le précipice du catastrophisme n’est pas loin de la technocratie, pareillement détestable. A ceux qui ne veulent céder ni à l’un, ni à l’autre, nous osons annoncer la possibilité d’une autre voie : sociale, décentralisée et royale. L’arbitre règne, il protège nos petites patries sans les dénaturer et les fédère autour d’un projet pour les décennies à venir. L’écologie c’est aussi une attitude profondément politique où l’utopie n’a pas sa place.
    Ce livre de prospective, produit par l’Action française prétend ouvrir la voie d’une écologie authentiquement intégrale.

    Pour le commander : Librairie de Flore

     

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Ephéméride du 19 janvier

    2001 : Mort de Gustave Thibon (ici au Rassemblement royaliste des Baux de Provence, où il est venu pendant plus de vingt ans)

     

     

    1771 : Renvoi des Parlements 

     

    « Y a-t-il un seul souverain ? Ou la France est-elle soumise à douze aristocraties ? » (Maupeou).

    Dans la nuit du 19 au 20 janvier 1771, Louis XV et Maupeou (ci dessous) cassent les Parlements, et leurs membres sont exilés. Chaque parlementaire reçoit par huissier copie de l'arrêté du Conseil du roi confisquant les charges et interdisant aux magistrats de rendre des arrêts, sous peine de faux.

    Maupeou forme un nouveau Parlement avec les magistrats qui approuvent sa politique, supprime la vénalité des offices et introduit l'égalité de tous les sujets devant la justice...

    Les parlementaires avaient contre eux une bonne partie des « philosophes », Voltaire en tête, qui écrivait à d'Alembert : « Quoi les boeufs-tigres pleurent ? On ne rend plus la justice ? Les plaideurs sont réduits à s'accommoder sans frais...»

    La "destruction" des Parlements, qui bloquaient toute réforme, par égoïsme corporatiste et en fonction de la préservation de leurs seuls intérêts et privilèges, était le début, et la condition sine qua non,  de la Révolution royale ; celle qui aurait apporté au pays les réformes nécessaires, et donc empêché la funeste Révolution idéologique.

    Celle-ci se produira malheureusement moins de vingt ans plus tard : le jeune Louis XVI (20 ans) commettra l'erreur - et la folie... - , à son avènement, en mai 1774, de restaurer les magistrats dans l'intégralité de leurs charges !...

    Fatale décision : « On peut sans exagération dire que la Révolution date de 1774 », écrit l'historien Jean Tulard... 

    maupeou.jpg
    Amer, et surtout lucide, Maupeou déclara : « ...le roi ne peut avoir d'autre reproche à me faire que mon trop de zèle pour le maintien de son autorité. Je lui avais fait gagner un procès qui durait depuis trois cents ans. Il veut le reprendre; il en est le maître...»
    Certains contemporains affirment l'avoir entendu dire, en aparté, « ...il est perdu...» (sur ce désastreux « rappel des Parlements », voir l'Ephéméride du 12 novembre)

    Lire la suite

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL