UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • A propos du Banquet du GAR et du beau texte introductif de la vidéo de Sacr TV (I/II)...

    lafautearousseau se réjouit du succès du dernier Banquet de l'année de nos amis du GAR, dont il rend compte dans notre chronique Formation, militantisme; et a beaucoup apprécié le petit texte introductif à la vidéo de Sacr TV, qu'il publie également aujourd'hui.

    Nous allons réagir en deux temps, aujourd'hui et demain, et d'une façon évidemment amicale, pour bien marquer, une fois de plus, notre proximité et notre communauté de pensée et de sentiment(s) avec le GAR :

    - d'abord, aujourd'hui, en montrant cette affiche de l'Union Royaliste Provençale, qui reprend le beau et profond slogan de Monarchie populaire, que le GAR (et d'autres...) utilise volontiers, à bon droit : nous avons collectivement imaginé puis proposé cette affiche à notre grand Président de l'époque Pierre Chauvet, et à Jean Lavoëgie, Secrétaire général de l'URP. Il faut bien reconnaître que, au début, cette affiche suscita certaines réticences parmi nos amis, et aussi chez Chauvet et Lavo. Mais il faut croire que nous fûmes persuasifs, et l'affiche "sortit", connaissant un beau succès d'affichages !

    - et, demain, nous re-publierons, comme une sorte d'écho au beau texte que je viens d'évoquer le très beau, et très court, texte de Pierre Debray : Pour une Europe de l'esprit...

    François Davin, Blogmestre

    Lire la suite

  • La Souveraineté est inséparable de l’Identité ! Macron n’a rien compris ! par Christian Vanneste

    Ainsi donc, M. Macron se veut un spectateur engagé et a tenu à faire part de ses analyses à The Economist…. « Spectateur engagé » est le titre donné à un livre d’entretiens avec Raymond Aron, justifié puisque celui-ci commentait avec pertinence et profondeur l’actualité, sans être neutre ni inféodé à un pouvoir. Le problème de M. Macron est qu’il est président de la République, et que son plaisir narcissique évident de montrer qu’il a une lecture intelligente et lucide de la réalité fait de lui un acteur dégagé, pour l’instant au sens que l’on donne à un regard d’en haut, vaguement méprisant, condescendant pour les erreurs des autres à qui on ne veut pas donner de leçons, tout en en donnant sans avoir fait soi-même ses preuves. La fin du spectacle pourrait bien se résumer d’ailleurs dans un autre sens du mot « dégagé ».

    Lire la suite

  • De la colère sociale à l’espérance royale par Jean-Philippe Chauvin

    396556_jean-philippe-chauvincorr.jpg« Nous ouvrons là un mois de décembre qui promet, si l’on en croit la rumeur publique, d’être fort mouvementé, un an tout juste après le début de la longue protestation des Gilets jaunes qu’il nous est arrivé d’accompagner et d’encourager. Ainsi, nous pourrions paraphraser la célèbre formule de Rochefort : « La France compte aujourd’hui 66 millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement… »

     

    Lire la suite

  • Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Joyeuse retraite

    4444444.jpg

     

    A l’affiche : Joyeuse Retraite, un film français de Fabrice Bracq, avec Thierry Lhermitte et Michèle Laroque (Philippe et Marilou, les jeunes retraités), Nicole Ferroni et Omar Mebrouk (Cécile et Arnaud, leur fille et son mari, parents de deux enfants), Judith Magre (Line, la mère de Philippe), Nicolas Martinez II (Olivier, l’agent immobilier).

    Lire la suite

  • A la découverte de l'homme Maurras : le Mur des Fastes (V/XIX)...

    C'est donc à une sorte de feuilleton, à la découverte de l'homme Maurras, que nous allons vous entraîner, d'ici les prochaines élections municipales.

    Celles-ci, nous l'avons dit, seront peut-être décisives pour l'avenir de la Maison du Chemin de Paradis, fermé aux Français aujourd'hui par le dernier Mur de Berlin d'Europe : celui, invisible, du sectarisme haineux de la Mairie communiste, qui préfère laisser fermée (en attendant qu'elle ne s'écroule ?) une belle demeure qui pourrait être intégrée au réseau des Maisons des Illustres, et devenir un centre national et international de recherches et débats intellectuels de haut niveau sur Maurras, sa vie, son oeuvre; un lieu culturel vivant et rayonnant...

    Aujourd'hui : Nous reprenons notre visite du jardin, devant le Mur des Fastes (V/XIX)...

    Lire la suite

  • SACR TV : Notre jour viendra !

    Nous sommes enfants de la Grèce antique, comme de Rome et du monde Celtique. Nous sommes fils de Baudouin IV le Roi lépreux, de Saint Louis et de Du Guesclin. Jeanne dans nos âmes guide nos bannières vers la victoire.
    L'adversaire est plus dangereux que jamais, il est fourbe et s'installe en nous. Il se nomme individualisme et matérialisme. Le champ du Nouvel Ordre Mondial est planétaire, afin de détruire toute identité humaine. Son programme est celui de l'esclavage des hommes, de la numérotation de la vie et l'anéantissement de la nature pour plus de profits. Aucun combat, qu'il soit social, économique, familiale, religieux, écologique ne peut aboutir si nous oublions d'aller à l'essentiel. Bref ! De désigner la maladie : la république antisociale. La recherche et l'analyse des idées et des informations, bref ! Une forme de résistance, amenant vers un esprit rebelle et une continuité chevaleresque vers l'esprit Camelot.
    Nous aurons alors, une petite chance de réussir.

    Tiocfaidh àr là ! Notre jour viendra !


  • Sur Sud Radio avec André Bercoff, Jérôme Sainte-Marie : "Pour l'instant, le bloc populaire se constitue autour du RN"

    Aujourd’hui, André Bercoff reçoit le politologue Jérôme Sainte-Marie pour son livre « Bloc contre bloc » (aux Éditions du Cerf).


  • Sur CNews, Eric Zemmour : "Les Français sont seuls au Mali, quittons l'hypocrisie"


  • Le Bien Commun n°13 de Décembre 2019 disponible

    Le numéro 13 est sorti et il est encore très riche !

    Le journal qui dialogue : Brague et Bousquet, la fin de vos idées reçues sur l’immigration en Vendée, un article sur Sabato, Christophe Boutin et Frédéric Rouvillois, Guilhem Golfin, la réduction en pièce du « fayot du juste milieu », nos chroniques habituelles de Rémi Soulié, Philippe Pichot, Diane de Roruan,Marie-agnès PiggledyPop, Axel Tisserand. Un dossier audacieux sur le travail et...Samy Gemayel qui répond aux questions d'Elisa Bureau !

    73144050_10221600844789947_1499351277484638208_n.jpg

  • Courrier de l'Action française à Madame Yannick Assouad PDG de l'entreprise Latécoère

    Retour sur un scandale d'état

    Lire la suite

  • SOUTENEZ, PARTICIPEZ ! ACTIVITES DES ROYALISTES ET/OU DU PAYS REEL DANS TOUTE LA FRANCE...

    lfar flamme.jpg

     

    Cette page est ouverte à tous, lafautearousseau se voulant "la maison commune" de tous les royalistes, de toute obédience (RN/CRAF, NAR, GAR, DEXTRA, indépendants/"électrons libres"...)

    Aux deux seules conditions que l'on soit dans la double fidélité à l'école de pensée de l'Action française et à notre Famille de France, à laquelle nous sommes particulièrement attachés...

    Envoyez-nous les annonces et/ou les visuels de réunions de rentrée, Cercles d'études et de formation, Cafés politique/actualité/histoire, manifestations diverses etc...

    Lire la suite

  • Formation et militantisme : GAR, Lyon...

    74455565_10221625770013777_4814401383807582208_n.jpg

    Le dimanche 1er décembre se tenait à Paris le dernier banquet de l’année du Groupe d’Action Royaliste, en présence de près de 70 personnes.

    Lire la suite

  • Ephéméride du 4 décembre

    Charlemagne : statue équestre, au musée du Louvre

     

     

    4 décembre,traites de westphalie,charlemagne,pépin le bref,francs,musée du louvre,capétiens,charles quint,carolingiens,napoléon,richet,aix la chapelle

     

     

    771 : Charlemagne seul maître du pouvoir 

    Fils aîné de Pépin le Bref - premier « roi sacré » (voir l'Ephéméride du 27 juillet) et de Berthe aux grand pieds, celui qui sera, bientôt, Charlemagne dut, à la mort de son père, partager le royaume avec son frère cadet Carloman, en 768.

    Trois ans après, celui-ci mourut, et Charles devint donc le seul roi des Francs. 

     

    Lire la suite