Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L’arbre qui cache la forêt ? par Louis-Joseph Delanglade

    immigration clandestine de masse.jpgLes chiffres parlent d’eux-mêmes : alors qu’ils ne constituent au maximum que 0,03% de la population de la France, les Roms seraient impliqués, à Paris, dans 10% des actes de délinquance. Voilà de quoi justifier amplement les propos du ministre de l’Intérieur – sans qu’on ait besoin d’autre explication. D’ailleurs, le bon sens populaire a tranché, comme en attestent toutes les enquêtes d’opinion : non, les Roms ne sont pas les bienvenus chez nous. Pourtant la polémique a aussitôt enflé, soulignant la rupture entre les plus enragés des idéologues de l’anti-France et le pays profond.

     

    Ainsi, Mme Duflot s’exprime, dans un français fautif indigne d’un ministre en exercice, pour manifester déni de réalité et mépris du peuple : « On ne peut pas dire qu’il y a une catégorie de population où leur origine justifierait qu’elle ne puisse pas être intégrée et que leurs pratiques et modes de vie sont un dérangement pour leurs voisins ». D’abord, les Roms ne sont pas une « catégorie » de la population française, ils sont le plus souvent des immigrés illégaux. Ensuite, leur intégration paraît utopique, sauf à leur demander de n’être plus ce qu’ils sont. Enfin, c’est aux voisins « français » à dire s’ils sont ou pas dérangés et leur réponse est clairement affirmative.

     

    De même, M. Legrand utilise sa tribune éditoriale de France inter pour proposer une explication de texte vicieuse du catéchisme républicain : « Comment un républicain [il s’agit de M. Valls], pour qui la France, normalement, représente un pays qui prétend défendre des valeurs universelles, valables pour tous, sans rapport avec les origines, le sang, la culture ou la religion, peut-il prétendre que des individus, issus d’un peuple en particulier, ne peuvent pas s’intégrer chez nous ? ». On notera d’abord que « prétendre » n’est pas donné à tout le monde, ce qui rend le postulat de départ d’autant plus contestable. On appréciera ensuite la définition idéologique de la France – ici confondue par métonymie avec la « république ». On constatera enfin que M. Legrand, parce que cela l’arrange, fait semblant de ne pas comprendre qu’il s’agit d’une communauté (une tribu ?) et non de quelques individualités.

     

    Si l’exaspération contre les Roms monte dans le pays, si la rupture semble totale entre la « France profonde » et les intellos gauchos-parisiens, rien n’est réglé pour autant. En effet, le véritable danger devrait, encore, venir de « l’Europe », comme le montrent les accusations inacceptables de Mme Reding, commissaire à la Justice – d’autant que Bulgarie et Roumanie, grandes pourvoyeuses de Roms, pourraient entrer dans l’espace Schengen dès le 1er janvier prochain. Mais le plus grave est ailleurs : les Roms ne sont que la partie émergée de l’iceberg que constitue la ruineuse immigration clandestine de masse. Or, n’en déplaise aux Duflot, Legrand et consorts, la misère ne donne aucun droit  et le pouvoir politique est là pour défendre le seul intérêt national, pas pour sacrifier à des principes quasi religieux

  • Cercle d'étude mercredi 2 octobre, à Lyon : "en différents lieux de France, se manifeste actuellement une nouvelle jeunesse d'Action française"

    Nous avons déjà signalé, par des exemples, comment, en différents points de France, se manifeste actuellement une nouvelle jeunesse d'Action française au sens plein et entier. C'est à dire une nouvelle jeunesse qui tend à s'enraciner à la fois dans la tradition véritable qui est la nôtre (celle de l’Action française dans ce qu’elle a de pérenne et de profond) et, en même temps, dans une analyse critique des réalités d’aujourd'hui. Ainsi peut-on espérer que se réalisera ce que Maurras avait souhaité et prévu lorsqu’il notait, à la fin de sa vie : « Le nationalisme français se reverra par la force des choses ». Par la force des choses, une Action française digne de ce nom se revoit et se reverra.

    Un nouvel exemple de ce que nous disons ? Cette annonce qui nous vient de Lyon, où nous étions, le 31 août dernier, pour un « samedi des libertés » auquel l’Action française participait :

    z_saint_jean.jpgLyon Cercle d’étude, le mercredi 2 octobre 2013, à 18h.

    "Constater la puissance, ce n’est pas la subir, c’est se mettre en mesure de lui échapper." (Maurras)

     

    Thème traité :

    Le génie de la négativité - logiques du nationalisme

    par Léo Pougnet

    Le CMRDS 2013 a questionné le thème de la reprise du pouvoir tant les crises du capital dans leurs multiples conséquences, et leurs alliés contradictoires, nous obligent à trouver de nouvelles formes de survie au sein des dévastations et des dominations planétaires. Ainsi affirmer la nation, ce n’est pas seulement s’attacher à faire revivre une force détachée de la malédiction du capital, loin des complicités et des hypocrisies de nos républiques, mais c’est travailler en faveur d’un esprit historique, traditionnel et libre, prêt à s’affirmer, prêt à combattre dans la mémoire de l’Ordre.

    Plus de renseignements : 06.82.83.92.00

  • Dans votre quotidien, cette semaine...

    LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg= 22 commentaires (pour l'instant), et un vrai débat/dialogue entre les commentateurs, à propos du dernier Editorial de Louis-Joseph Delanglade, Tropisme allemand. Et sans concessions, les échanges : c'est courtois, mais parfois "musclé", et c'est tant mieux; on n'est pas sur le canapé rouge de "Champs Elysées", et on n'est pas dans l'unanimisme "mielleux" ou le "courtoisement correct", au contraire ! C'est cela qui est bien, avec ces Editoriaux, qui "ouvrent" notre semaine de réflexion et d'analyse...

    Lire la suite

  • Philippe Delorme et "l'affaire Henri IV"...*

    PHILIPPE DELORME.jpgNous avons reçu l'invitation suivante, que nous répercutons bien volontiers : 

    Madame, Monsieur,


    Vous trouverez ci-joint l'invitation à la conférence de presse du mercredi 9 octobre, à Saint-Denis, au sujet du
    véritable ADN des Bourbons, à laquelle nous serions heureux de vous accueillir.

    Merci de confirmer votre présence par réponse de courriel.

    Très cordialement,

    Philippe DELORME
    adnbourbon.wix.com/adnbourbon

    Pour en savoir plus sur la "Mauvaise Tête de Henri IV" : https://www.facebook.com/mauvaisetetehenriIV

    Lire la suite

  • Navigation sélective sur le Net : échos des Blogs, des Pages Facebook, et d'ailleurs....

     capture d'ecran blog.jpg

      1. Sur les Blogs, sur Facebook ou  ailleurs... :  

     

    1. Le choix orthodoxe de M. Poutine, par Jean-Claude Bésida : POUTINE ORTHODOXIE.jpg 

    2. Un juge toulousain a parlé vrai face aux Roms : "Pensez-vous que nous allons vous laisser piller la France ainsi ?..." : http://fr.news.yahoo.com/juge-toulousain-accuse-roms-piller-france-195526741. 

    3. Folle explosion des demandes d'asile : la bonne "Une" du JDD qui scandalise les "mal-généreux" : http://www.france-terre-asile.org/component/flexicontent/124-slider/9038--cp-asile-quand-le-jdd-fait-dans-le-spectaculaire- 

    4. Aux "Entretiens de Valpré : l'égalité est un leurre... : Entretiens de Valpré.jpg

    5. Frigide Barjot/LMPT : pourquoi la rupture ?... : frigide barjot.pdf 

    ------------------

    Lire la suite

  • C'est aussi tout cela (tous ceux-là...), "la France" : dans les Ephémérides, cette semaine...

      Voici ce que vous trouverez cette semaine dans les Ephémérides (et, en permanence : Du passé faisons table rase.pdf )  :

    LOGO 9 LFAR copie.jpg

    Lire la suite

  • 2014 ou le rêve socialiste, par Hilaire de Crémiers*

     AYRAULT 27 AOUT 2013.jpg

     La réalité pourrait bien contredire les fausses assurances de ces politiciens dont la médiocrité d'esprit se couvre de la raison d'Etat. Le rêve socialiste ne dure jamais plus d'un an. Après, il faut payer.

     

    * Analyse politique parue dans le n° 121 (septembre 2013) de Politique magazine.

    Lire la suite

  • Le grain de sel de Scipion : Hollande parle bien français

    grain de sel 1.jpgJe ne m’en étais pas aperçu en l’écoutant parler mais, finalement, notre président Normal Ier maîtrise très bien la langue française.

    Ainsi nous a-t-il annoncé en 2012 une nette amélioration de la situation économique à l’horizon 2013 et, récemment encore, il affirmait percevoir les signes d’une sortie de crise à l’horizon 2014.

    Or, en français, qu’est-ce que l’horizon sinon une ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l’on avance…

    Patience, donc, mes amis !                                   

     

  • L’urgent besoin de la parole royale, par François Marcilhac*

    FLEUR DE LYS SAINT LOUIS KANSAS.jpgLa gravité de la situation — la dette explosera en 2014 pour atteindre 2 000 milliards d’euros — devrait mobiliser les forces vives du pays et, parmi elles, si du moins ils étaient ce qu’ils prétendent, les acteurs d’un pays légal dont l’existence n’est justifiée que par les services qu’ils sont censés rendre à la nation.

    Lire la suite

  • Avant que ne paraisse celui d'octobre, pour vous donner l'envie, découvrez le n° de septembre (121) de Politique magazine : L'indigestion ?

    septembre 2013.jpgLes impôts que vous payez à n'en plus pouvoir profitent à des hommes d'appareils qui s'empiffrent littéralement : captation des budgets de la collectivité, détournements des fonds publics, marchés truqués, clientélisme effréné...

    Comment les grands partis politiques financent leurs campagnes? Comment s'organise à grande échelle une corruption politique qui semble intrinséquement liée aux structures du système?  

    Découvrez dans un dossier spécial de 15 pages le fonctionnement de cette "corruption institutionnalisée" qui mine la France.

    > Lire l'entretien avec Gérard Dalongeville, maire d'Hénin-Beaumont (PS) de 2001 à 2009, démis de ses fonctions par décret présidentiel après la découverte d'une affaire de corruption locale et auteur de Rose mafia...

    > Voir le sommaire

    > Commander ce numéro au prix spécial de 5€ au lieu de 7€

    >>>Abonnement découverte : 3 numéros pour 15€ !

  • Vient de paraître, ce 18 septembre 2013 : Et la France se réveilla, de Vincent Trémolet de Villers et Raphaël Stainville*

    et la france se reveilla.jpg

     288 pages, 18 €

     

    Disons-le tout de suite, pour n'avoir plus à en parler après, et ne se consacrer qu'à l'essentiel, qui est excellent : si on se réjouit de la parution de cet ouvrage, de son "fond", on regrettera franchement le bonnet phrygien de la couverture, qui vraiment ne s'imposait pas, rappelant au passage ce qu’en avait dit Jean Sévillia, d’une façon très pertinente, et que nous faisons entièrement nôtre : "Eh, les filles, enlevez votre bonnet phrygien !..." 

    Cette réserve étant faite, nous souhaitons à cet ouvrage la plus large diffusion possible... 

    Commençons d'abord par en donner la première critique, parue dans Famille chrétienne (n° 1862, du 21 septrembre) et signée de Charles-Henri d'Andigné : Et la France devint bleu blanc rose.pdf

    Lire la suite

  • Comme l'immense majorité des Français, Valls aime les Roms... chez eux !

    roms retour en roumanie.jpgDe l'extrême droite à l'extrême gauche, il arrive régulièrement -presque chaque jour... - que tel ou tel responsable tienne des propos sensés, c'est-à-dire tirés objectivement de la simple observation des faits, et non fruits ou reflets d'une idéologie, quelle qu'elle soit. Ce jour-là, on en prend note, sans se faire plus d'illusions sur la personne qui a tenu ces propos, ni sur son parti, et on se garde évidemment de croire que tout est arrivé : mais, on prend note...

    Aujourd'hui, c'est Valls qui a bien parlé, sur les Roms :

    Lire la suite

  • C'est à savoir, et à noter...

    MARIAGE POUR TOUS.jpg