UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Frédéric Mitterand, Arnaud Montebourg et un des aspects les plus scandaleux de l'exception française...

             Se voulant blessant, ou moqueur ou méprisant (c'est son problème...), Arnaud Montebourg a déclaré: "...un journaliste/présentateur de télé est au Ministère... ". Et alors ? Quand cela serait - mais Frédéric Mitterrand ne se réduit de toutes façons pas à ce rôle qu'il a, effectivement, tenu.. - ) est-il honteux d'être journaliste/présentateur télé ? Bien sûr que non.

frederic mitterand.jpg

            Ce qui est honteux par contre -mais cela Arnaud Montebourg ne le dénonce pas...- c'est ce que font beaucoup de journalistes/présentateurs télé (et radio) du service public, qui considèrent que le micro que leur confie la collectivité (par ses impôts) leur appartient, et qui se servent en toute malhonnêteté intellectuelle dudit micro pour faire leur propagande (de gauche et d'extrême gauche, évidemment...).            

            C'est cela aussi, l'exception française: un pays où, depuis 1945, des journalistes orientés se sont emparé des postes à la radio et à la télé et -véritable caste, peu nombreuse mais bien structurée- imposent depuis des décennies "leur" lecture des choses et du monde, "leur" explication des faits, "leur" commentaire. Leur sur-représentation ahurissante dans les médias étant évidemment sans aucune commune mesure avec leur audience réelle dans le public (elle est même inversement proportionnelle...).  D'où désinformation, intoxication, bourrage de crâne quotidien, et bi, tri, quadri quotidien... : on ne voit celà nulle part ailleurs....

            Et, parmi ces militants politiques déguisés en journalistes (pourquoi le pouvoir politique le tolère-t-il ?) beaucoup sont des amis politiques d'Arnaud Montebourg, ou rament dans le même sens que lui. En tout cas, toujours à gauche et à l'extrême-gauche. Mais, là, Arnaud Montebourg n'en n'a jamais dit un traître mot, et on ne l'a jamais entendu dénoncer ce vrai scandale. Il préfère critiquer Frédéric Mitterand, et croit qu'il l'accable en le traitant de journaliste/présentateur.

            Frédéric Mitterand est ce qu'il est, et nous ne sommes pas des mitterandolâtres. Il n'en demeure pas moins qu'il est cultivé, distingué, qu'il a une certaine élégance et une certaine allure. Pourquoi ne ferait-il pas l'affaire à la Culture, n'en déplaise à Arnaud Montebourg ? Ce qui nous menace aujourd'hui (et pas seulement la France, mais l'Europe, le monde...) c'est la dé-civilisation et l'inculture, comme le dit Finkielkraut; c'est le rien, comme le dit Jean-François Mattéi. Barbarie, néant: Frédéric Mitterand n'est-il pas aux antipodes de tout cela ? Sans nourrir d'excessives illusions à son sujet, on ne voit pas au nom de quoi lui refuser le minimum de crédit que l'on peut accorder à tout entrant dans un - grand... - Ministère...

PS : Christine Albanel, quant à elle, mérite une grande considération pour l'ensemble de ses activités, notamment pour ce qu'elle a fait lorsqu'elle était à Versailles, avec toute l'équipe qui s'y trouve encore, et dont elle a été l'un des éléments moteurs...

ALBANEL.jpg

Commentaires

  • Montebourg qui n'en finit plus de déclarer sans jamais aboutir nulle part, doit à sa piteuse gloire une ânerie par semaine pour ne pas être chassé dans les wc de la démocratie par l'indifférence.
    C'est un pipeul politique de la plus belle eau de vaisselle !

  • Il avait quelque chose à dire et n'a pas trouvé les mots pour cela,
    alors bien sur, le blâme est mérité,
    tout de même
    il y avait quelque chose à dire

    Par exemple

    Lettre à Frédéric


    Je vous savais de droite et pas sinistre

    faut-il vraiment, pour parvenir, finir ministre ?

    J'imagine un mortel ennui un teint de bistre

    recouvrant votre fantaisie, dieu que c'est triste !





    ----le fait qu'il ait supprimé sa page Facebook ne peut que confirmer cette tendance

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL