Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lavrov

  • Humeur, Libye : Une "gifle" bien méritée, et bien cherchée, pour notre diplomatie.....

            On ne s'en réjouit pas, bien au contraire. On le trouve même consternant, ce mini incident diplomatique causé par la gifle - y a-t-il un autre mot ? - reçue par Juppé à Moscou. Mais il fallait s'y attendre : à force de dire et de faire n'importe quoi, et de suivre le prétendu air du temps, il fallait bien s'atttendre à un retour de bâton : voilà qui est fait...

            Tout a demarré à propos de ce que les Russes appellent "l'interprétation fantaisiste de la résolution de l'ONU sur la Libye faite par certains pays occidentaux participant à l'opération contre le régime Kadhafi". Alain Juppé s'est rendu à Moscou, le 1er juillet, et ce qui devait finir par arriver finit, effectivement par arriver : devant les caméras, le Ministre des Affaires étrangères s'est echiné à expliquer la résolution 1973, faisant remarquer que la-dite résolution comportait un article quatre qui... que etc.... Le ministre russe, prenant la parole juste après, et toujours devant les caméras, a ironisé sur le fait qu'on parlait d'une résolution permettant, en substance, à n'importe qui de faire n'importe quoi, et dans n'importe quelles conditions.....

            Le triste, dans l'histoire, n'est pas qu'il l'ait dit, mais qu'il ait, hélas, raison.... Nos Affaires étrangères sont tombées bien bas ! Mais c'est aussi l'image qu'elles donnent de la France à l'étranger qui, avec des palinodies comme ce que nous faisons en Libye, en prend un sacré coup....

            Et, pendant ce temps-là, BHL, promu instigateur inspiré de notre diplomatie (!) remet ça, avec la Syrie, cette fois : la prochaine étape, c'est quoi ? Il nous fait déclarer la guerre à la Chine ?...