UA-147560259-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans notre Éphéméride de ce jour : 1850, mort de Balzac...

1850 : Mort de Balzac

 

Il meurt à Paris, à 51 ans, dans la rue Fortunée qui porte désormais son nom.

L’Auteur de la Comédie humaine s’éteint avant d’avoir pu achever son œuvre immense. Il était épuisé par son intense travail d’écriture et les multiples voyages qui ont ponctués les sept dernières années de sa vie...

BALZAC.jpg

http://www.terresdecrivains.com/Honore-de-BALZAC,9 

• de Montalembert : "Sans sortir de son siècle, (Balzac) proteste contre lui en le flétrissant".

•  de Baudelaire : "J’ai maintes fois été étonné que la grande gloire de Balzac fût de passer pour un observateur; il m’avait toujours semblé que son principal mérite était d’être visionnaire, et visionnaire passionné".

•  de Marx : (il avait) "l'intelligence du mouvement historique".

 
 
 (Voir l'Éphéméride du 20 mai, jour de la naissance de Balzac)
 

"J'écris à la lueur de deux vérités éternelles : la Religion, la Monarchie, deux nécessités que les évènements contemporains proclament." Voilà ce que l'on peut lire dans l'Avant-propos de La Comédie Humaine (La Pléiade). "La Royauté est plus qu'un principe : elle est une nécessité !" écrit aussi Balzac dans son peu connu Catéchisme social, essai inachevé, qui ne sera publié qu'en 1933...

 En 1837, une des plus glorieuses années de Balzac - où il publie Histoire de la grandeur et décadence de César Birotteau - Balzac publiera un court ouvrage, Rois de France, consacré aux six Louis qui se succéderont, de Louis XIII à Louis XVIII. Devenu introuvable, ce petit ouvrage, fort intéressant, sera réédité en 2017 par notre ami Jean-Pierre Péroncel-Hugoz, qui le fera suivre de pages fort intéressantes également sur Napoléon 1er, tirées d'un ouvrage précédent (1833) : Le médecin de campagne.

Péroncel-Hugoz dédiera cette "édition marocaine de Rois de France" à :

"Son Altesse royale l'émir Moulay-Hassan, prince héritier du Maroc (né en 2003).

Et à son Altesse royale le prince Gaston de France (né en 2009), espoir des royalistes français."

 
 
 
 
 
Voir également notre GRANDS TEXTES 45 : Le départ (écrit par Balzac) et l'Éphéméride du 16 août, où l'on évoque le départ définitif de France du roi Charles X....

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel