UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emmanuel Crenne dit ses quatre vérités à Carole Delga, par Martine Chapouton.

Remarquable et inoubliable discours d’adieu du conseiller régional Occitanie Emmanuel Crenne à la présidente de la Région, Carole Delga, qu’il qualifie d’islamo-gauchiste, quelques minutes après l’action menée par les militants d’Action française.

Voici le discours complet de ce courageux élu.

Madame,

Je me réjouis de l’approche des prochaines élections – je n’aurai plus le déplaisir de vous voir et vous non plus. Voici au moins une chose que nous partagerons !

En effet, force est de constater à l’examen de ce compte administratif le bilan déplorable des six années de votre gestion très socialiste :

  • –  Augmentation irresponsable de la dette, et des dépenses de fonctionnement
  • –  Investissement fou et irresponsable dans l’éolien. Votre région à énergie positive, c’est une région à paysages négatifs
  • –  Une gestion dictatoriale, un sectarisme caractérisé et un mépris pour la démocratie – car oui Madame vous nous le démontrez à chaque séance par la parole des élus que vous coupez de cette phrase « vous n’avez pas la parole », avec ce moment culminant où vous m’arrachâtes mon micro en pleine séance publique ! Et le pire est que vous n’avez même pas honte !
  • –  et enfin destruction de la France en finançant l’arrivée massive de migrants. Je vous rappelle ici même votre trahison et votre collaboration avec l’islamo-gauchisme, vous qui avez participé à l’inauguration de la mosquée de Toulouse avec l’imam Tataï, antisémite notoire

Tout ceci n’a rien d’étonnant. Dans votre discours introductif de janvier 2016 vous vous étiez en effet placée en continuité avec l’héritage de François Mitterrand, l’homme du déséquilibre budgétaire mais aussi de la francisque et de la collaboration avec l’ennemi. Parfaite continuité donc. Les collabos d’hier font les collabos d’aujourd’hui. Les royalistes, comme Honoré d’Estienne d’Orves, furent les premiers à résister en 1940. Les fascistes c’est donc bien vous, les socialistes ! Toute votre gestion le démontre !

Au vu de ce bilan calamiteux, je ne peux donc que souhaiter que les Français ne vous reconduisent pas dans votre mandat et mettent en place une administration compétente, pour que vive la France. Je vous dis donc Vive le Roi !

Rappelons l’épisode inoubliable, qui résume toutes les pratiques des socialistes, quand la même Delga avait essayé d’arracher le micro d’Emmanuel Crenne, dans une séance qui fera date…

Mais la malheureuse Carole Delga, malgré tous les gages qu’elle a pu donner aux islamistes et aux gauchistes, se voit tout de même accusée d’être complice de l’Action française par Mélenchon ! Son crime : avoir dénoncé le racialisme de l’Unef !

https://francais.rt.com/france/85129-tensions-gauche-insoumis-accusent-socialistes-faire-jeu-extreme-droite

La vie est parfois injuste.

Martine Chapouton

Source : https://ripostelaique.com

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel