Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand Ionesco définit la seule forme de gouvernement qui ait été acceptée pendant des siècles par les Français

 

« Une seule forme de gouvernement a été acceptée pendant des siècles par les Français et ce fut la monarchie. Je crois que cette forme de gouvernement est la plus compatible ou la moins incompatible avec l'humeur ou les humeurs des Français. Inconsciemment, ils doivent rêver d'un Louis XIV, c'est-à-dire d'un souverain, ce qui est conforme au caractère individualiste et concret du Français; d'un souverain qui ne se poserait pas le problème de la légitimité de son pouvoir. Il le garderait. Ce qui rend les régimes forts, c'est justement de ne pas se poser ce problème. Par ailleurs, la monarchie, c'est une famille, et le roi un visage, une présence concrète. On peut discuter avec. Le Français aime discuter, le roi est là, il est le responsable, l'Etat, c'est lui. On finira bien par restaurer la monarchie, un jour, contre la dictature et contre l'anarchie. »

Eugène Ionesco

Article intitulé « Nos contemporains, les Gaulois », paru dans Le Figaro littéraire du 23 juin 1969 et repris dans l'ouvrage d'Eugène Ionesco intitulé Antidotes (Gallimard, 1977)

Commentaires

  • Excellent ; merci pour ce beau texte choisi. par L.F.A.R .

    C' est bien autre chose que du Macron avec lequel il faudrait se gargariser de peu . Parler de la " figure du Roi " et visiter le Puy du Fou ; voilà des audaces bien mesurées .
    Pour les français , il faudrait passer au conscient mais , la faible participation aux élections ne serait elle un premier signe ? la république avec le démocracisme se dessécheront - ils au lieu de pourrir ? Qu' importe pourvu qu'on en finisse avant que ce truc n'en finisse avec la France .

  • Comment ne pas souscrire aux remarques pertinentes d'Eugène Ionesco ? On a tous besoin d'amis sincères pour nous dire des vérités que parfois l'on ose pas affronter. Ionesco était un ami de la France, non pas de la France superficielle des média d'aujourd'hui qui a peur de penser mais de la France éternelle qui sait d'où elle vient.

  • Eugène Ionesco a évidemment raison, comme toute l'histoire de notre pays l'a amplement prouvé !
    Tout chancelle depuis la révolution française, et de plus en plus vite depuis la IIIème république, toute laïque qu'elle veuille être.
    La France ne peut continuer à vivre d'expédients-fondés sur l'incertitude, souvent corrompue de l'élection, et d'espoirs toujours déçus, bien qu'attendus d'une démocratie impersonnelle-qui pourrit tout, y compris le précieux héritage de ceux qui ont construit vaillamment notre pays, au cours des siècles passés-.
    Les vaines promesses de changements, de remplacements démocratiques ou des institutions républicaines ont suffisamment raté pour ne pas être de nouveau tentées.Les Français qui savent regarder vers l'avenir et le bonheur de leurs enfants valent mieux que cela.
    Ne les trahissons pas d'avance, avec l'appui incertain, et toujours intéressé,de ceux qui se prétendent nos amis,-alors qu'ils sont en vérité les ennemis de la France de toujours, et de son patrimoine autant spirituel que matériel,-dont nous sommes les seuls et uniques propriétaires-!
    Aujourd'hui,tout le monde parle de "valeurs",qu'il ne connaît pas,précisément parce qu'il n'en a pas, en dehors de la satisfaction d'intérêts particuliers, ou-plus grave-de la soumission à la loi de l'étranger.

Écrire un commentaire

Optionnel