UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une intime conviction

Par Guilhem de Tarlé 

A l’affiche : Une intime conviction, un film français d’Antoine Raimbault, avec Olivier Gourmet (Dupont-Moretti), Marina Foïs (Nora), Laurent Lucas (Jacques Viguier) et Philippe Uchan (l’amant de Suzanne Viguier, Olivier Durandet).

GT Champagne !.JPG

Les voix, l’intonation, le rythme, la musique de l’éloquence ...

Une intime conviction… Au vu de la bande-annonce, dans le prétoire, avec Olivier Gourmet, j’étais en effet persuadé d’un très bon film, et les deux seules scènes du témoignage de la baby-sitter ou de la plaidoirie de Me Dupont-Moretti (est-ce véritablement la reprise de sa plaidoirie ?) valaient la peine de me rendre à ce tribunal.

image_content_24823375_20190205182840.jpgC’est vrai que j’aime les beaux discours, les belles plaidoiries ; je suis très sensible aux voix, à l’intonation, au rythme, à la musique de l’éloquence, et j’avais bien aimé sur ce sujet, en 2017, Le Brio d’Yvan Attal avec Daniel Auteuil. 

J’avoue n’avoir aucun souvenir de ce « fait divers » de l’an 2000, et le nom de Viguier ne m’évoque rien. Cette affaire n’a pas été élucidée, et le scénario reste sur un point d’interrogation, même s’il me parait à charge contre Olivier Durandet ; toutes les hypothèses restent cependant ouvertes jusqu’à la « dernière déclaration » de « l’accusé » qui demande qu’on lui rende « sa dignité » sans pour autant redire qu’il est « innocent ».

1708406.jpgA vrai dire, les véritables coupables dénoncés par Me Dupont-Moretti, de cette très longue procédure judiciaire et de cette disparition qui reste inexpliquée, semblent être à la fois la Police et le juge d’instruction, qui n’auraient pas pris la peine d’écouter les enregistrements téléphoniques tellement ils auraient eu l’intime conviction de la culpabilité de Jacques Viguier.

Finalement, ce long-métrage ne fait-il pas le procès de l’intime conviction ?  

 PS : vous pouvez retrouver ce « commentaire » et plusieurs dizaines d’autres sur mon blog Je ciné mate.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL