Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Photographie la plus marquante de la semaine selon le Figaro Magazine : La Messe de Notre-Dame ...

Dans la cathédrale Notre-Dame, les responsables politiques se sont rassemblés le 27 juillet pour assister à la messe en hommage au prêtre Jacques Hamel, assassiné à Saint-Etienne du Rouvray. Le président de la République, le premier ministre, les présidents de l'Assemblée et du Sénat, les chefs de parti, et 2000 personnes, croyantes ou non, ont tenu à être présents. - Crédits photo : Benoit Tessier/AFP

 

Tous sont là, en effet, francs-macs ou ex-francs-macs, israélites et musulmans, nationaux et binationaux, athées, anticléricaux farouches et quelques chrétiens, voire quelques catholiques : la France légale, au premiers rangs de l'assistance et le peuple de Paris, rassemblés autour du cardinal-archevêque de la ville, dans cette cathédrale Notre-Dame vers laquelle on s'est porté tant de fois, depuis huit ou dix siècles, dans les grands moments de joie ou de malheur national. Etrange spectacle; étrange coexistence de quelques moments entre, volens nolens, l'anti France, et, par delà, malgré tout, la France.  Lafautearousseau  •  

 

Commentaires

  • Tout soudain les élus de la République Française réalisent qu'il reste quelques catholiques et que ce martyr pourrait leur redonner des ailes .
    Ils réalisent tout en disant le contraire l'importance d'une religion dans une civilisation et un pays et qu'il s'agit bien d'une guerre de religion.
    Peut-être que si une petite partie de tous ceux qui apportent fleurs et bougies par milliers étaient venus plus souvent grossir les rangs des fidèles à la messe ce gouvernement de francs maçons et athées militants auraient penché vers une autre politique et nous n'en serions pas là .
    Ne serait-ce que parce qu'on ne peut pas vivre sans transcendance et que cette absence de religion crée un vide que d'autres cherchent à s'approprier il faut nous rendre notre Histoire loin des propagandes et ne pas craindre d'être fiers de nos racines chrétiennes malgré ce qu'en disait en son temps le président Chirac.

  • Tout ceci est vrai à condition que l'Eglise ne soit pas elle-même sécularisée et ne ressemble pas davantage à une ONG conforme aux idées qui pourrissent le monde qu'à l'Eglise catholique selon sa tradition profonde bimillénaire.

  • Monsieur votre commentaire est parfait dans sa concision, l'église issue du concile Vaticant II est responsable de son auto destruction, quant au Pape n'en parlons pas
    c'est un scandale!
    Néanmoins prions et n'oublions pas que la France est fille ainée de l'Eglise et dans la mesure du possible rassemblons-nous le 15 août lors de la procession organisée par Saint-Nicolas du Chardonnet à 16h.

  • Oui,dans les moments graves ou importants,la France et les Français éprouvent le besoin de se ressourcer dans leurs origines catholiques qui ont fait naguère leur unité et leur force !
    Après tout,ils ont non seulement le droit,ma!s aussi le devoir, d'en être fiers et de rechercher en elles l'espoir dont ils besoin dans les épreuves qui peuvent leur être infligées par d'autres.

  • un cyclone est passé. L'océan France retrouve le calme. Jusqu'au prochain cyclone ? Quand ?

  • Ces"quelques catholiques"sont des "engagés" sincères car l'Eglise est le corps du Christ.Les catholiques du XXI siècle n'ont rien à voir avec ceux du XIX,où l'hypocrisie tenait une place malheureusement très importante.Aujourd'hui,Les "quelques chrétiens" sont des hommes et des femmes qui viennent à l'église avec la Foi dans le coeur.Qui cela dérange?J'espère que ce ne sont pas nos amis royalistes,ce serait triste pour eux.Il y avait de nombreux chrètiens et non chrètiens à Notre Dame de Paris.Ne faites pas le jeu des francs maçons avec cette politique intox.Je prie pour vous tous,et pour tous ceux qui aiment la France chrètienne.Allons dans la paix du Christ.

  • Il s'agit de faire bloc et grossir les rangs de l'Eglise , pas de faire subir un examen de passage à chacun sur son hypocrisie supposée ou je ne sais quel critère.
    Les royalistes marchent pour "Dieu et le roi ," .. Je ne pense pas que cela ait beaucoup changé.
    De quelle "politique intox" parlez-vous?
    Ne pensez-vous pas qu'il vaut toujours mieux développer ses idées pour éviter les polémiques. ? Ne serait-ce que parce qu'on s'aperçoit ensuite qu'on est du même avis..

  • c'est l'hommage que le vice rend à la vertu !

  • Le père Jacques Hamel est le premier martyr de France du 21 siecle.son sang sera la semence de la paix pour la France..la France est la fille aînée de l'église.je pense que depuis cet attentat les choses vont changer.l'eglise de France va retrouver son rôle de gardien de l'unité .pensons au rôle que joue l'église de Pologne.que touts les catholique de France retrouvent le chemin de l'église .toutes les âmes qui s'élèvent élèvent le monde..deo gracias

  • Lorsque j'ai pris connaissance de cette vidé, cent fois repassée sur les chaînes gouvernementales, j'ai ressenti une forme de malaise. Comment ces gens (y compris le cardinal 23) qui ont tout fait pour "désintégrer" la religion de nos pères, ont-ils eu l'énorme toupet de se montrer ainsi à ND de Paris et dans une pareille circonstance. Sans compter le chao et la ruine qu'ils ont semés dans notre pays, le plus beau et le plus avancé du monde au XVIIIe siècle. Non, on ne peut pas tout faire à ND de Paris. Il y a vraiment des tables à renverser ! J'espère que l'immense majorité des Français n'aura pas été dupe de cette farce grotesque. Notre Dame, débarrassez-nous de cette clique !

Les commentaires sont fermés.