UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Contre le projet de création d'un "Musée Robespierre" à Arras...

Nicolas Delahaye nous envoie le message suivant :

"J'ai lancé la semaine dernière une pétition pour protester contre un projet de création d'un musée Robespierre à Arras. J'ai déjà récolté une centaine de signatures, et j'espère bientôt davantage si un blog comme le vôtre pouvait relayer cette initiative contre une entreprise négationniste insupportable pour tous ceux qui aiment l'Histoire de France.

Je vous remercie pour l'attention que vous prêterez à mon message."

Et il donne le lien pour son Blog :

http://guerredevendee.canalblog.com/archives/2011/12/13/22956073.html

Évidemment, nous nous faisons un plaisir de relayer son action, notre opinion sur le personnage étant bien connue : on redonne ici une faible partie de ce que nous avons écrit sur lui (c'était à l'occasion de l'achat par le Ministère de "Manuscrits de Robespierre"...) : Manuscrits de Robespierre.pdf

D'autant plus que cela tombe presque au moment anniversaire du discours de Robespierre au pseudo-procès de Louis XVI - (Discours sur le jugement de Louis XVI (1ère intervention) prononcé à la tribune de la Convention le 3 décembre 1792) - discours dans lequel il utilisera le sophisme suivant : vous n'êtes pas là pour juger Louis, mais pour le condamner, car l'idée seule de juger signifie qu'il peut être innocent; mais, s'il est innocent, ceux qui ont fait la Révolution sont coupables; donc, Louis doit mourir !...

Hitler et Staline n'auront qu'à reprendre, en l'adaptant, le sophisme : on ne doit pas juger les Juifs (pour le premier) ni les dissidents (pour le second) mais les exterminer tous, car, les juger, cela sous-entendrait que "la race aryenne" ou que "la classe ouvrière" pourraient avoir tort : ce qui est impensable !

Ce discours fondateur des Totalitarismes modernes constitue notre Grand Texte XVIII (ou Anti Grand Texte) : http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2009/08/24/l-anti-grand-texte.html

Bonne chance, donc, à la pétition contre la création d'un Musée (!) à la gloire du pire criminel que la France ait connue.....

Commentaires

  • On est dans un pays ou on idolâtre les ordures....

  • Il est vrai qu'il est étonnant qu'Arras veuille valoriser son enfant car si Hitler a voulu "épurer" l'Europe du peuple juif , de même Robespierre a voulu "épurer" la France des royalistes (ou de tout autre conspirateur à ses yeux) en s'aidant de la "Terreur" puis avec ses amis Saint-Just et Couthon , des extrémistes violents et sans scrupules comme lui, de la "Grande Terreur" par la loi du 10 juin 1794. Créer un musée pour valoriser un terroriste, est-ce vraiment une bonne idée ? Mais une mère ou un père ne défend-il pas presque toujours son enfant , même si c'est le pire des criminels ? !!!!

  • Tout à fait en accord avec votre note. Ce que les régimes totalitaires cherchent lorsqu’ils veulent éradiquer l’"ennemi de classe"ou "de race ", ce n’est pas seulement à supprimer toute opposition. C’est à aligner l’ensemble du corps social sur un modèle unique, réputé meilleur.

    C’est au fond la volonté de réduire à l’unique toute la diversité humaine, toute la complexité du social, qui les pousse à supprimer tout écart, toute déviance, toute pluralité. Pour définir cette volonté d’uniformisation, on pourrait parler d’idéologie messianique. Longtemps, celle-ci s’est bornée à poser que les hommes, au-delà de ce qui les distingue dans leur existence concrète, étaient porteurs d’une âme qui les mettait dans un rapport égal avec Dieu.

    Mais à l’ère moderne, cette idée fut rabattue sur la sphère profane. A l’idée que tous les hommes sont fondamentalement les mêmes s’est ajoutée la conviction qu’ils devaient le devenir ici-bas au prix d’une suppression des différences. En clair, il s’est agi de rendre les hommes toujours plus semblables. C’est ce que les régimes totalitaires, tous issus de la matrice de la Terreur, ont tenté de faire depuis 1793. Et encore aujourd'hui, sous une forme édulcorée mais non moins efficace, au travers de la mondialisation.

  • Ce qu'explique Thulé c'est, au fond, ce que THIBON résumait dans cette formule : "vouloir faire l'un trop vite".

  • Où est cette pétition pour que nous puissions la signer sans délais

Les commentaires sont fermés.