UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On ne caricature ni Mahomet, ni... Jésus-Christ !

             L'Europe est devenu un continent épatant. Il ne faut pas y caricaturer Mahomet, sinon des barbus vont venir chez vous avec une hâche pour vous le faire payer. Mais on y laisse tranquillement Khadafi déverser un tombereau d'insanités sur Jésus-Christ et sur le christianisme, sans que nul -ou presque...- ne réagisse....

             Soyons clairs. Nous sommes résolument opposés au fait que l'on se moque des religions, de toutes les religions, et de ceux qui croient. Parce que nous avons une échelle de valeurs, comme on dit dans le langage de tous les jours, et parce que nous pensons qu'il est beau et noble de croire en quelque chose en dehors et au-dessus du monde; que cela est digne de respect; et que, en conséquence, tout croyant, où qu'il se trouve, et toute Foi, mérite le respect: on ne se moque pas de la Transcendance, ni de celles et ceux qui cherchent.........

             Du moins c'est ce qui se passe dans une société vraiment evoluée, civilisée et raffinée, où, par définition, le spirituel est placé plus haut que le matériel: notre position est donc à la fois très claire et, nous semble-t-il, très cohérente: on ne se moque d'aucune religion, on n'en caricature aucune.....

KHADAFI.jpg

            En application de ce principe, on nous permettra de nous étonner (doux euphémisme...) que personne -ou presque...- n'ait réagi aux propos scandaleux, délirants et volontairement provocateurs de Khadafi, tenus à Rome, devant de jeunes Italiennes, à la fin 2009. Personne, du moins parmi les dénonceurs patentés, dans la race des signeurs (de pétitions...), non, personne dans ce beau monde de la presse écrite et parlée, personne n'a protesté ni condamné. A croire que les-dits commentateurs n'écoutent pas la télé et la radio dans lesquelles ils parlent, ou ne lisent pas les journaux dans lesquels ils écrivent...

            Et pourtant, imaginons un peu, juste un peu....

            Imaginons l'émoi si un dirigeant occidental comparable à Kadhafi tenait –inversés, et dans un pays musulman- les propos purement provocateurs que celui-ci a tenus à Rome. Ce qui donnerait quelque chose comme : Convertissez-vous au catholicisme. Mahomet a été envoyé pour les arabes, pas pour vous, en revanche Jésus-Christ a été envoyé pour tous les humains… Mahomet n’a pas entendu Dieu lui parler etc.. etc…

KHADAFI P2TROLE.jpg
Avoir du pétrole permet-il tout ?.....
 

            Voici, en effet, comment plusieurs Agences relatent les propos tenus, fin 2009, par Mouammar Kadhafi, lors d'une rencontre à Rome avec une centaine de jeunes Italiennes, recrutées via une agence d'hôtesses. Khadafi leur a tout simplement recommandé de se convertir à l'islam, en leur affirmant que "Jésus n'a pas été crucifié". Les jeunes femmes, sélectionnées par l'agence Hostessweb pour un cachet prévu de 50 à 60 euros, devaient mesurer au moins 1,70 m, être "plaisantes" et "bien habillées" (décolletés et mini-jupes étaient proscrits). Convoquées dans un hôtel de luxe sans savoir exactement qui elles devaient rencontrer au cours de la soirée, elles ont été conduites à bord d'autocars à la résidence de l'ambassadeur de Libye. Kadhafi a fait son entrée vers 22H30 avec une heure de retard et il a stupéfié les jeunes filles, qui s'attendaient à participer à une fête, en leur délivrant une heure durant une leçon d'histoire sur les rapports entre l'Islam et l'Occident et le rôle de la femme.

            "Ce n'est pas vrai que l'Islam est contre les femmes", a-t-il dit, flanqué de l'ambassadeur libyen, d'un interprète et de deux de ses fameuses "amazones" en tenue militaire, a raconté le Corriere della Sera, citant des jeunes filles. Avant de leur offrir un exemplaire du "glorieux Coran", il leur a lancé : "Convertissez-vous à l'Islam, Jésus a été envoyé pour les Hébreux, pas pour vous, en revanche Mahomet a été envoyé pour tous les humains", selon La Stampa. "Vous croyez que Jésus a été crucifié mais ce n'est pas vrai, c'est Dieu qui l'a emmené au ciel. Ils ont crucifié quelqu'un qui lui ressemblait. Les juifs ont essayé de tuer Jésus parce qu'il voulait remettre la religion de Moïse sur le juste chemin", a-t-il encore dit, selon une journaliste de l'agence Ansa, qui s'est fait passer pour une hôtesse. 

            Bref, Khadafi a fait, dans son genre, quelque chose d'aussi grave et d'aussi condamnable que les caricaturistes de Mahomet. Mais, là personne ou presque n'a rien dit....

           D'où notre remarque de début de note, concernant notre position de principe, qui au moins est claire et cohérente...

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL