Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

153 Députés contre le rap poubelle...

            Nos lecteurs se souviennent que, suite à notre note "Tendres rappeurs, rap d'amour....." (Catégorie "Réagir au processus de dé-civilisation"), un lecteur nous avait envoyé le document suivant :  rapfrancaisJB.pdf  que nous avions publié dans la note "Rap "français" (?!).....", le 18 septembre dernier (toujours dans la Catégorie "Réagir au processus de dé-civilisation").

violences rap francais.jpg
(extrait d'un site internet spécialisé (!) dans le rap...):  "... LIM, lui, n’hésite pas à utiliser la vulgarité, afin de bien illustrer ses idées prônant la violence plutôt que la parole, comme dans sa chanson "Nique lui sa mère".....

           "En route pour un voyage au bout de la vulgarité, de la haine, de la barbarie -écrivions-nous alors- pour un pays mental où l'on a définitivement franchi les bornes de ce que Finkielkraut appelle le processus de dé-civilisation. Et, comme dirait l'autre, on sait que lorsque les bornes sont franchies, il n'y a plus de limites !...

            Mais attention, "ils" sont chez nous, et "ils" tiennent des quartiers, des zones entières de nos villes et campagnes. La République danse sur un volcan..., avons-nous souvent titré: pense-t-on sérieusement que "ça" n'aura pas, forcément, certaines conséquences ?....."

            Un autre lecteur nous a envoyé récemment, à ce sujet, le courrier d'un député qui, avec un nombre important de ses collègues, essaie de "faire quelque chose" pour nettoyer les écuries d'Augias d'un Système qui, non seulement ne fait rien pour éradiquer sérieusement de telles insanités, mais encore -par le bais de subventions multiples et d'une politique (?) de démission généralisée et de laxisme écoeurant encourage et favorise de facto cette vulgarité, cette dé-civilistaion  dont parle Finkielkraut.

            On s'étonnera juste que le député Gonnot appelle "chanson" ces monceaux d'ordures et d'insanités. Et qu'à 153, sur un sujet pareil, ils ne fassent pas plus de bruit à l'Assemblée. Mais l'initiative méritait malgré tout d'être notée.....  Commentaire de fin ? Comment appelle-t-on un Système qui tolère "ça" ? Qui ferme les yeux sur "ça" ? Une seule solution : l'expulsion !

            Voici le texte.

François-Michel Gonnot, Député UMP de l’Oise.

Je figure parmi les quelques 153 députés UMP qui ont demandé il y a plusieurs mois au Ministre de la Justice – jusqu’ici sans succès - que des poursuites judiciaires soient ouvertes contre quelques groupes de rap qui, dans des chansons que fredonnent les banlieues et qui se vendent même à la FNAC, insultent gravement notre pays et menacent nos compatriotes de façon totalement inacceptable.

Les membres de ces groupes sont étrangers ou d’origine étrangère. Ils ont été accueillis dans notre pays et y font aujourd’hui fortune en vendant leurs insanités. On ne peut accepter, et aucun gouvernement au monde n’accepterait, de tels faits. Jugez par vous-même, et attention c’est souvent « hard » :

I : LE GROUPE 113 - Extrait de leurs chansons (!!!!!) :

 

j' crie tout haut : " J'baise votre nation " 
L'uniforme bleu, depuis tout p' tit nous haïssons 
On remballe et on leur pète leur fion. 
Faut pas qu'y ait une bavure ou dans la ville ça va péter, 
Du commissaire au stagiaire: tous détestés ! 
A la moindre occasion, dès qu' tu l' peux, faut les baiser. 
Bats les couilles les porcs qui représentent l'ordre en France.

 

II : LE GROUPE SNIPER - Extrait de "J'aime pas" :

J'aime pas ce pays la France et le latin, son système son baratin. 

 

                                    Extrait de leur "La France" :

 

Pour mission exterminer les ministres et les fachos
La France est une garce et on s'est fait trahir 
On nique la France sous une tendance de musique populaire 
Les frères sont armés jusqu'aux dents, tous prêts à faire la guerre 
Faudrait changer les lois et pouvoir voir Bientôt à l'Élysée des arabes 
et des noirs au pouvoir. Faut que ça pète ! 
Frère, je lance un appel, on est là pour tous niquer
La France aux français, tant qu' j 'y serai, ça serait impossible. Leur 
laisser des traces et des séquelles avant de crever.

Faut leur en faire baver

v' la la seule chose qu'ils ont méritée.
T'façon j'ai plus rien à perdre, j'aimerais les faire pendre. Mon seul 
souhait désormais est de nous voir les envahir. Ils canalisent la révolte 
pour éviter la guerre civile. 

III : SALIF - Extrait d'une de ses "chansons" (!) :

Allez-y, lâchez les pitts, cassez les vitres, quoi 
Rien à foutre, d' façon en face c'est des flics 
C'est U.N.I.T.Y., renoi, rebeu, babtou, tway 
Mais si on veut contrôler Paris, tu sais que ça sera tous ensemble. Ca y 
est les pitts sont lâchés, les villes sont à chier, les vitres sont
cassées, Les keufs sont lynchés, enfin, ça soulage, Faut que Paris crame. 
On redémarre la guillotine, pire qu'à Djibouti. La
France pète, J'espère que t'as capté le concept. 

IV : Ministère Amer - Extrait de "Flirt avec le meurtre" : 

j'aimerais voir brûler Panam au napalm sous les flammes façon Vietnam 
tandis que ceux de ton espèce galopent où 24 heures par jour et 7 jours 
par semaine J'ai envie de dégainer sur des f.a.c.e.s d.e c.r.a.i.e
dommage (...) que ta mère ne t'ait rien dit sur ce putain de pays me
retirer ma carte d'identité, avec laquelle je me suis plusieurs fois 
torché.

V : SMALA - Extrait de "Du miel les abeilles" : 

La France est un pays de pute
Mafia K'1 fry
j' suis fier d'être rebeu. J'peux pas trahir mon couscous au lait caillé.
J'ai passé toute ma jeunesse à racaille (...) 
Comme le gros Nacine, le gros Nordine, mes potos 
Les Algériens, danger ils ont du mal à nous gérer 
Les Algériens, danger le passé on l'a mal digéré

VI : LUNATIC - Extraits de "Temps mort" :

ALLAH à Toi seul l'homme doit toute son adoration, les vrais savent. On 
a pas oublié, l'or que le pape porte au cou est celui qui nous a été 
pillé. Allo c'est B2O encore en chien d' chiennes, les hyènes ressentent 
la tumeur et moi j' suis d'humeur palestinienne. 
Qui veut la paix, prépare la guerre, j' te l' rapelle.
vote pour emmener les porcs à la morgue, 
Eh négro ! C'est l'heure d' manger, 
Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes 
J'suis pas le bienvenu, mais j' suis là,(...),
j' suis venu manger et chier là. 
Quand j'vois la France les jambes écartées j' l' encule sans huile. Z'ont 
dévalisé l'Afrique... J'vais piller la France Tu m' dis "la France un
pays libre" (...) attends-toi à bouffer du calibre. J'rêve de loger dans 
la tête d'un flic une balle de G.L.O.C.K. 

                        Extraits de "Mauvais Oeil" : 

Les colons nous l'ont mis profond. A l'envers on va leur faire, 
On est venu récupérer notre dû
Dans vos rues on va faire couler votre pu
Attends toi à plus d'un attentat 
Ici en France, loin des ambiances "pétard" 14 juillet
Microphone ouvert et nos actions s'amorcent féroces
A.L.I., Booba, Lunatic, Hauts de seine, on te saigne. 
Extraits de leur chanson "Guerre/Jihad" :
on repartira avec leur argent, leur sang et
leurs pes-sa (sapes=fringues)
La France n'est pas territoire neutre.
Mes troupes sont mobilisées
Ils ont leurs paradis fiscaux 
Nous à défaut on impose nos lieux de non-droits 
Et si c'est ça qu'ils veulent on va s'armer et s'entourer d'Khos 

                        Extraits de "Islam" :


Mains on reste pratiquants, délinquants
Nos psaumes récitées
Par nos mômes de cité à cité. 
Nique la justice 
Y'a qu' dieu qui peut me juger 
Rien qu' j' dors plus, sur cette terre de colons impurs 
pour ma Loi suprême représentée par le I’islam. 

                        Extrait de "meurtre légal" : 

Quand le macro prend le micro, c'est pour niquer la France guerre 
raciale, guerre fatale oil pour oil, dent pour dent organisation 
radicale, par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Gouers 
(Français) c'est toi qui perd. Flippe pour ta femme tes enfants pour 
ta race. On s'est installé ici c'est vous qu'on va mettre dehors 

 

                        Extraits de "Violence/délinquance" :


J'aime voir des CRS morts
J'aime les pin-pon, suivis d'explosions et des pompiers 
Un jour j' te souris, Un jour j' te crève
J'perds mon temps à m' dire qu' j' finirais bien par leur tirer d' ssus.
Lunatic dans la violence incite. 

 

                         Extraits de "Racisme" :


Et si ma haine diminue
C'est qu' les porcs sont morts et qui m' reste plus qu' dix minutes. On met 
leurs femmes sans dessous. Mais attention y'a tension quand j' vois un 
porc chez moi. A rien apprendre sauf que les porcs sont à pendre. 

                        

                         Extraits de "l'Effort de Paix" : 


J'suis venu en paix, pour faire la guerre aux bâtards...
Chante pour que les porcs rampent .... 
J' leur veux la guerre, donc laisse-moi en paix frère... 
On vend du shit aux blancs...                        

Commentaires

  • Les imbéciles heureux qui confondent Musique et rap savent-ils que ce mot signifie: VIOL
    Le rap vient des quartiers noirs de New York et de Los Angelès.
    Rien à voir avec le JAZZ, véritable Musique Noire.

  • CANNABIS

    '' Ce que le haschisch te donne d’un côté, il te le retire de l’autre...
    Il te donne le pouvoir de l’imagination mais t’enlève la possibilité d’en profiter '' Baudelaire, 1860
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/

Les commentaires sont fermés.