UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tout ce qui est Racines est bon: Le pélerinage d'automne aux Saintes-Marie de la Mer...

En mai, "ils" ont célébré Sarah. En automne, "ils" célèbrent Marie Jacobé - la soeur de la Vierge - et Marie Salomé - la mère des apôtres Jacques et Jean (1).

Qui donc, "ils" ? Mais tout le monde dans cet endroit perdu au bout du monde, au bout de nulle part, riche comme peu d'endroits  ailleurs d'une tradition vivante et vivifiante.

"Ils", ce sont les habitants des Saintes - les Saintois - les gitans, et la Nation gardiane, la Nacioun gardiano, de Folco de Baroncelli...

 

SAINTES AUTOMNE 4.jpg
 
SAINTES AUTOMNE 3.jpg

En effet, si le principal pèlerinage aux Saintes a lieu au printemps - les 24 et 25 mai de chaque année - un second pèlerinage se tient en automne, le samedi et le dimanche le plus proche du 22 octobre.

La foule des grands rendez vous de tradition se masse dans l’église fortifiée de la ville des Saintes Maries, derrière la Nacioun Gardiano, la Reine d’Arles et ses demoiselles d’honneur, et le Maire de la ville.

 

SAINTES AUTOMNE 1.jpg

           

La messe est célébrée en provençal et en français. Une messe hors normes toute à l’image des pèlerins présents. Puis les Saintes quittent l'église, et traversent la ville à la suite des étendards des Gardians, des Arlésiennes et des notables.

 

SAINTES AUTOMNE 2.jpg

 

 

            Elles repartent à la mer, pour mieux revenir dans la chapelle...
 
SAINTES AUTOMNE 6.jpg
 
SAINTES AUTOMNE 7.jpg
 
           
C’est le pèlerinage d’automne : Sara la Gitane, Sara la noire a été fêtée par les gitans au mois de mai. Aujourd’hui les Saintois, et la confrérie des Saintes Maries de la Mer honorent les 2 saintes qui, selon les traditions locales, ont fondé la ville.
 
 
SAINTES AUTOMNE 5.jpg

            

 

Que nous disent ces traditions ?

 

En l'an 43, après l'Ascension du Christ, Marie-Madeleine, Marthe sa soeur, Lazare son frère, Marie Jacobé, soeur de la Vierge, Marie Salomé, mère des apôtres Jacques et Jean, Maximin, l'un des 72 disciples, Marcelle, Sidoine, et d'autres encore, quittèrent Jérusalem, bannis par Hérode Agrippa 1er. Mais à Joppé, les infidèles les capturèrent et les jetèrent dans un bateau sans voile, ni rame. Avec l'aide de Dieu, le navire traversa sans dommage la Méditerranée et s'échoua en Camargue. Sur la plage, les miraculés élevèrent un autel en terre pétrie pour y célébrer leurs mystères, puis après quelques temps, se dispersèrent :

Maximin se dirigea vers Aix;

Marie-Madeleine se retira à la Sainte Baume;

Lazare se rendit à Marseille;

Marthe alla à Tarascon;

Marie Salomé et Marie Jacobé restèrent sur cette plage avec leur servante Sara. Elles gardaient avec elles, le chef de Jacques le Majeur, fils de Marie Salomé et les têtes des Trois Innocents.

Après une vie austère de dur labeur et de prières, elles moururent et furent enterrées sur place. Plus tard, à cet emplacement, on bâtit une église.

 

SAINTES AUTOMNE 9.jpg
SAINTES AUTOMNE 8.jpg

(1) : Voir, dans la Catégorie "Racines" le pèlerinage du mois de mai :

 

"Tout ce qui est Racines est bon: Chaque année, les 24 et 25 mai, les Gitans et la Nation Gardianne honorent Sarah et les saintes Maries de la mer..."

Les commentaires sont fermés.