Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mgr Vingt-Trois contre le travail dominical

             Le mardi 4 octobre, en ouvrant l'Assemblée plénière des évêques de France, Mgr André Vingt-Trois (archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France) a redit son opposition au travail dominical.

23.JPG

             "Gagner plus doit-il devenir le principal objectif de l'existence ?" a-t-il demandé, rappelant que pour les chrétiens, le dimanche est le jour du Seigneur mais aussi le temps de la vie familiale.

             "Si les dispositions législatives généralisent le champ du travail dominical, les dommages humains et sociaux qui en découleraient seraient sans commune mesure avec le coût économique qui peut en résulter"....."Ce serait une mesure supplémentaire dans la déstructuration de notre vie collective qui ne toucherait pas seulement les chrétiens...".

            Une prise de position ferme et intelligente, que l'on ne manquera pas de rapprocher de l'excellent article de Denis Tillinac que nous reproduisons ci-après ( voir la note "Denis Tillinac parle de la crise. La vraie...", dans la catégorie "Religion").

 

Les commentaires sont fermés.