Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conflit en Géorgie : faut-il craindre le retour à la guerre froide ?...

          Du blog de Patrice de Plunkett, cette analyse éclairante :

          D’ahuris commentateurs parlent de « retour à la guerre froide ». C’est inepte. La « guerre froide » (ou ce qu’il est convenu d’appeler ainsi) était le produit de deux impérialismes planétaires : celui de l’URSS et celui des USA.

           L’impérialisme soviétique était le produit d’une idéologie à dimension universelle, dont l’URSS prétendait n’être que la base technique. Cela ne correspond en rien à la Russie d’aujourd’hui, qui n’ambitionne pas de conquérir le monde ; elle défend seulement ses intérêts et veut un rôle sur la scène mondiale.

           Les USA, eux, ont cru – après 1990 – devenir «l’hyperpuissance » et exercer « le leadership planétaire »; ce rêve est aujourd’hui en lambeaux*. Mais Bush n’admet pas la réalité.  Mme Rice non plus (son diplôme universitaire est en… soviétologie).

           Washington voudrait que la Russie de 2008 soit celle des années 1990.  Et  que  le pétrole et le gaz du continent eurasiatique  soient  aux  multinationales  US… Il serait temps que l’Union européenne prenne ses distances d’avec Washington, qui réinvente le capitalisme de guerre.

 

(*) Voir le livre de l’économiste et politologue Jacques Sapir, Le nouveau XXIème siècle (Seuil).

 

             

             Que ceux qui n'ont pas compris lèvent la main...

Les commentaires sont fermés.