UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ségolène Royal et les "jeunes incasables"...

          Dans ses efforts désespérés - et pathétiques... - pour exister, Ségolène Royal croit habile d'occuper le terrain : elle fait pour ainsi dire une déclaration par jour, sur n'importe quel sujet, et pour dire des choses dont on cherche vainement, parfois, à comprendre l'intérêt..

          Elle ne semble pas comprendre qu'à ce petit jeu-là tout ce qu'elle réussit à faire est de lasser; non seulement l'opinion en général, mais même son propre camp et ses propres soutiens. Il n'y aurait donc pas lieu de s'arrêter à cette stratégie du parler-pour-parler, du déclarer-pour-déclarer sauf si elle n'avait pas lâché quelque chose de tout de même assez curieux.

          En tournée pour la promotion de son livre, co-écrit avec Alain Touraine, Si la gauche veut des idées, elle a en effet parlé des "jeunes incasables" (sic !). Critiquant pour critiquer, et s'opposant systématiquement à Sarkozy, elle condamne en effet la nouvelle carte militaire. Au nom de l'efficacité ? Pour proposer une autre Armée pour la France ? Pas du tout ! Ecoutez bien: "Pourquoi fermer des bases alors que l'on pourrait y développer un service militaire de défense opérationnelle du territoire pour les jeunes incasables".

          S'imagine-telle vraiment que le rôle des militaires est d'encadrer des "jeunes incasables" pour leur faire défendre - de force ! - la Nation ? N'a-telle pas vu l'énormité du propos ? Une telle ineptie serait de toutes façons impossible: combien faudrait-il de militaires pour encadrer un seul "jeune incasable" ?

          Il est vrai que lors de son débat télévisé avec Nicolas Sarkozy, elle avait proposé (1) que des fonctionnaires raccompagnent d'autres fonctionnaires... ! La moitié de la France payée pour protéger l'autre moitié, en quelque sorte !...

(1): comme réponse à la montée de la violence et de l'insécurité, une femme policière ayant été agressée et violée peu de jours auparavant...

Commentaires

  • je comprends pas que dans ce blog royaliste, on casse la royal.

Les commentaires sont fermés.