Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parachutistes

  • Assassinés par le terrorisme islamiste, trois paras français, symboles d'une intégration possible, et réussie....

     1.jpg

    * Le maréchal des logis chef Imad Ibn Ziaten, 30 ans, engagé dans l'armée en mars 2004, du1er Régiment du train parachutiste (RTP) de Francazal. Imad Ibn Ziate, a participé à l'opération Epervier en 2008/2009 puis en 2011 au Tchad.

    * Le caporal Abel Chennouf , 25 ans, engagé en février 2007, a servi en 2008 en Afghanistan et en 2011 au Sénégal au sein du 17e Régiment du génie parachutiste basé à Montauban. Sa femme est enceinte de sept mois.

    * Le soldat de 1ère classe Mohammed Legouade, 23 ans,également du 17e RGP, près de deux ans de service, durant lesquels il a été déployé en Nouvelle-Calédonie en 2011.

    Imad Ibn Ziaten et Mohammed Legouade étaient tous deux de confession musulmane. Abel Chennouf, d'origine kabyle, était lui catholique. Une cérémonie en sa mémoire a eu lieu en fin de matinée à la cathédrale de Montauban : 

    abel chenouf.jpg