Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Assassinés par le terrorisme islamiste, trois paras français, symboles d'une intégration possible, et réussie....

 1.jpg

* Le maréchal des logis chef Imad Ibn Ziaten, 30 ans, engagé dans l'armée en mars 2004, du1er Régiment du train parachutiste (RTP) de Francazal. Imad Ibn Ziate, a participé à l'opération Epervier en 2008/2009 puis en 2011 au Tchad.

* Le caporal Abel Chennouf , 25 ans, engagé en février 2007, a servi en 2008 en Afghanistan et en 2011 au Sénégal au sein du 17e Régiment du génie parachutiste basé à Montauban. Sa femme est enceinte de sept mois.

* Le soldat de 1ère classe Mohammed Legouade, 23 ans,également du 17e RGP, près de deux ans de service, durant lesquels il a été déployé en Nouvelle-Calédonie en 2011.

Imad Ibn Ziaten et Mohammed Legouade étaient tous deux de confession musulmane. Abel Chennouf, d'origine kabyle, était lui catholique. Une cérémonie en sa mémoire a eu lieu en fin de matinée à la cathédrale de Montauban : 

abel chenouf.jpg

Commentaires

  • Il faut évidemment se garder d'amalgames,toujours hâtifs,entre Islam et Islamisme qui, d'après des gens bien renseignés, n'ont rien à voir l'un avec l'autre!Et s'en remettre à la protection des fameuses valeurs républicaines(?),dont l'efficacité a déjà été amplement vérifiée contre le nazisme et le communisme!
    Il convient aussi d'oublier,afin de ne peiner personne, la méchante définition d'Ataturk :"l'Islam est une fausse religion pour demeurés,inventée par un bédouin du désert,aussi déséquilibré mentalement que sexuellement."
    Je me permettrais d'ajouter,pour ce que j'en connais,que j'y vois une forte influence de l'arianisme qui s'était déjà fort répandu dans le désert arabique parmi certaines tribus,en dépit de sa condamnation pour hérésie par Rome,lors du concile de Nicée en l'an 325.(L'arianisme, en particulier,niait la divinité de Jésus-Christ.)
    L'Evangélisme actuel doit aussi son succès à sa force ultra simplificatrice,mais cette religion est tombée rapidement aussi dans l'hérésie.

  • Les musulmans qui m'entourent en banlieue ne sont pas des fanatiques ils font les travaux difficiles et ont envie de vivre en paix .
    Ce sont les enfants de ces émigrés qui sont Français nés ici qui sont aigris, ils ne sont ni bien acceptés chez-eux ni chez-nous et sèment la tempête. Comme les chicanos aux U.S ou les jeunes Turcs allemands ils sont mal dans leur peau ne voient que la société de consommation et vendent de la drogue facteur de trouble et de délinquance. En quête de racines ils sont récupérés par de faux religieux et vrais politiques.
    On connaît les causes et faute d'y apporter remède on déplace la question sur le fanatisme religieux alors qu'elle est avant tout politique.

  • Je partage votre analyse Françoise.

Les commentaires sont fermés.