Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bourges

  • Ephéméride du 25 février

    Cloitre de l'abbaye royale de Fontevraud

     

    1116 : Mort de Robert d'Arbrissel 

     

    Ermite et moine breton, né vers 1047 dans le village d'Arbrissel, Robert fonda d'abord l'abbaye de la Roë, en 1096, qui devint rapidement le monastère le plus influent de la Mayenne, avant de connaître le déclin : détruite en bonne partie durant la Révolution, elle conserve encore de beaux bâtiments conventuels et son logis de l'Abbé.

    Cette première fondation peut être regardée comme la sœur aînée de l'abbaye royale de Fontevraud que Robert fonda en 1101 et qui eut, comme l'abbaye de la Roë, une histoire mouvementée (jusqu'à devenir une prison, réputée la plus dure de France !).

    Aliénor d'Aquitaine y est enterrée, ainsi que son fils Richard Coeur de Lion : épousée d'abord par le roi de France Louis VII, sur les conseils du sage Suger, mais répudiée ensuite après la mort de celui-ci, elle se remaria immédiatement avec Henri Plantagenêt (lui aussi enterré à Fontevraud, véritable nécropole des Plantagenêts), lui apportant en dot ses possessions : tout le Sud-Ouest, presque le quart de la France actuelle ! Et Henri Plantagenêt devait, en plus, devenir deux ans plus tard roi d'Angleterre !

    L'abbaye de Fontevraud était l'abbaye de coeur d'Aliénor: c'est là qu'elle s'était retirée à la fin de sa vie agitée, et qu'elle mourut, deux ans après la chute de Château-Gaillard - construit en un an par son fils Richard... - et la reconquête de la Normandie par Philippe Auguste.

    Comme une sorte de réconciliation entre les familles, la petite-fille d'Aliénor, Blanche de Castille, devait peu après épouser, sur les instances d'Aliénor, le nouveau roi de France, Louis VIII, et devenir la mère de Louis IX. 

    25 fevrier,jeanne d'arc,chinon,guerre de cent ans,charles vii,reims,bourges,bainville,stofflet,renoir

     Vue aérienne de l'abbaye (ci-dessus) et (ci-dessous) l'extraordinaire cheminée romane de la cuisine, qui conserve cinq de ses huit absidioles primitives.

    25 fevrier,jeanne d'arc,chinon,guerre de cent ans,charles vii,reims,bourges,bainville,stofflet,renoir

     http://lettrevolee.irht.cnrs.fr/robert.htm

     

    25 fevrier,jeanne d'arc,chinon,guerre de cent ans,charles vii,reims,bourges,bainville,stofflet,renoir

    Lire la suite

  • Ephéméride du 25 novembre

    Bourges, de nos jours 
     
     
    1456 : Mort de Jacques Coeur 
     
    25 novembre,jacques coeur,orion,fabre de peiresc,bourges,charles vii,calypso,cousteau,chevertFils d'un gros marchand pelletier de Bourges, il rendit vite de nombreux services à Charles VII, qui y résidait.
     
    Il possédait une flotte importante qu'il envoyait dans les ports espagnols, à Gênes et aussi dans le Levant. Nommé « maître des monnaies » en 1436, puis « argentier du roi » en 1439, il entra au Conseil du roi et 1432 et fut anobli.
     
    Ministre des Finances de fait, c'est lui qui présida à l'assainissement monétaire réalisé par les ordonnances royales de 1435 et 1451, prises par Charles VII.
      
     

    Lire la suite