UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

*Monseigneur le Comte de Paris, Famille de France - Page 5

  • DORLEANS.ORG : le site dédié à la généalogie de la famille royale de France.

    Son Altesse Royale, le prince Eudes de France, duc d’Angoulême, frère cadet de Monseigneur le Comte de Paris, a dernièrement mis en ligne un nouveau site internet dédié à la généalogie et à l’histoire de la Famille royale de France, de Louis-Philippe 1er, Rois des Français, à Jean III de France, duc de Guise.

    Lire la suite

  • Sur le blog ami de la Couronne : La famille d’Orléans à l’honneur dans Point de Vue.

    Dans le magazine « Point de Vue » de ce mercredi 15 avril 2020, deux reportages de quatre pages sont consacrés à la Famille royale de France, la famille d’Orléans.

    •  Le Gala des Artistes :
      Dans cet article, Point de Vue revient sur l’inauguration de l’exposition « Princes et Princesses d’Orléans, une famille d’artistes » qui s’est déroulé le 5 mars dernier. De la princesse Chantal au prince Michel, de la princesse Marie-Liesse aux comtes Louis et Thierry de Limburg-Stirum, de très nombreux membres de la lignée des Orléans étaient présents à l’inauguration de cette exposition d’une partie des œuvres artistiques et picturales des Princes de la famille.
    •  Vente du pavillon Montpensier : Eu : le refuge de Madame la Comtesse de Paris.
      Dans cet article, Point de Vue présente à ses lecteurs le  pavillon Montpensier, résidence seinomarine de la défunte Madame la Comtesse de Paris pendant près de quarante ans, une résidence actuellement en vente, pour 685 000 euros.

    Merci à Véronique B. pour le partage

  • Dans la revue Marianne, Jean d’Orléans, Comte de Paris : "Pour refonder la France après la crise, l'exécutif doit mettre en oeuvre un nouveau Plan".

    Le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le Comte de Paris vient de publier dans Marianne  une tribune sur les enseignements de la crise sanitaire.  C’est la deuxième fois, en un an, que ce magazine publie une tribune du prince.

    Dans cette tribune, le Comte de Paris, plaide pour un nouveau pacte social qui retiendrait les leçons de la crise actuelle.  Face à la crise du coronavirus qui secoue la France, le Prince place l’Hexagone « sous le chemin de la renaissance nationale » et demande à tous de réfléchir à ce que sera cet « avenir commun » à construire pour demain. A commencer par la reprise de notre « souveraineté nationale et entreprendre la relocalisation des entreprises en France » précise-t-il.

    Dénonçant les effets de la mondialisation, le comte de Paris appelle à une immédiate « réorganisation des ensembles internationaux » et énonce ses propositions pour que la France retrouve la place internationale qu’elle mérite. Une tribune politique et engagée du Comte de Paris, qui se situe d’ores et déjà, dans un contexte de déconfinement et qui est à découvrir.

    Lire la suite

  • Sur le blog ami de la Couronne : Monseigneur le Comte de Paris, se souvient.

    Il y a un an jour pour jour, Notre-Dame de Paris s’embrasait sous le regard incrédule du monde entier. En souvenir de ce triste anniversaire, le chef de la Maison royale de France, Monseigneur le Comte de Paris, a publié ce message via ses comptes Twitter et Facebook :

    Il y a un an, l’incendie de Notre-Dame provoquait une prise de conscience salutaire de la valeur de notre #patrimoine historique. Une valeur qui ne se mesure pas en chiffres. Veillons à ce que cet engouement ne faiblisse pas et se traduise en actes

    Lire la suite

  • Vu sur le compte Twitter du Comte de Paris.

    Frederic de Natal
     
    Le prince Jean d'Orléans, comte de Paris, se souvient...Il y a un an, la France était meurtrie dans sa chair et son histoire.

    1.jpg

    Lire la suite

  • Sur la page facebook du Comte de Paris : photos de famille...

    Quelques photos de famille à l'occasion de cette belle journée de printemps.

    Encore joyeuses Pâques à tous !

    93363483_3298592276842014_6200705780576944128_o.jpg

    Le prince Gaston, Dauphin de France

    Lire la suite

  • Sur le site officiel du Comte de Paris : Confinement – Journal de Bord – Semaine 5.

    Le message Pascal de Monseigneur le comte de Paris

    J’espère que ce message vous trouve en bonne santé, vous-mêmes, vos familles et vos proches.

    Confiné comme tous les Français, ce que je retire de ce mois, c’est un peu l’histoire du bocal qu’on a trop souvent rempli avec du sable et dans lequel on ne peut plus mettre de cailloux, ni les petits et encore moins les gros. Si en revanche on commence par y déposer les gros cailloux, il reste toujours de la place pour les plus petits, et le sable. Les gros cailloux sont les choses importantes : la famille, les amis, l’école, le travail, la religion. Les petits cailloux les choses moins importantes : la maison, les vacances, les loisirs. Le sable les choses plus futiles.

    Lire la suite

  • Sur la page FB et sur le blog ami de La Couronne : Message de S.A.R. la princesse Chantal de France.

    "En ces temps difficiles de confinement, je vous partage un moment d'évasion avec une de mes dernières réalisations : nuage rose".

    C’est en ces termes que S.A.R. la princesse Chantal de France, baronne de Sambucy de Sorgue, s’est adressée à ses lecteurs sur sa page Facebook. Une façon pour la princesse d’essayer d’adoucir un peu la période de confinement que nous vivons actuellement .

     

    La princesse Chantal d’Orléans, fille de France, est la tante du Chef de la Maison royale de France, Monseigneur le Comte de Paris, Jean IV de France. La princesse Chantal d’Orléans est née le 9 janvier 1946, elle est la 6 ème fille du Comte de Paris Henri VI de France et de feu Madame la Comtesse de Paris, Isabelle d’Orléans. La princesse est aujourd’hui comme beaucoup de membres de sa famille une artiste reconnue.

    Chantal d'Orléans

    Lire la suite

  • Ces princes qui auraient dû être rois, par Jacques Trémolet de Villers.

    1.jpgJeune et brillant historien, Thibault Gandouly nous avait déjà donné une très intéressante biographie de Paul de Cassagnac, l’enfant terrible du bonapartisme.

    Nous retrouvons ce journaliste intrépide et intelligent dans un second ouvrage, Philippe d’Orléans, comte de Paris 1838-1894.

    Lire la suite

  • Sur le blog ami de la Couronne : Philippe VII (1838-1894), un grand prince méconnu.

    Thibault Gandouly a eu la bonne idée de consacrer une biographie au comte de Paris, petit-fils de Louis-Philippe et chef de la maison de France en 1894 après la mort de son cousin Henri V, comte de Chambord. Un livre bien documenté, fouillé et agréable à lire(Philippe d’Orléans, comte de Paris aux éditions: Via Romana).

    Lire la suite

  • Une France sans Roi ! Un Roi sans France !..., par Guy Adain.

    (Merci à Guy Adain de nous avoir fait parvenir, avec un petit mot très amical, ce qu'il s'appelle trop modestement cette "petite contribution"...)

     

    3834054413.30.jpgQuelle est la pire situation ?


    Bien évidemment je ne peux répondre qu’à la première question !
    Une France sans Roi… Que c’est triste comme devise !
    Les Français sont moroses, « En Marche » vers l’abîme d’un mal qui nous accable actuellement et qui n’est pas fait pour nous remonter le moral.
    Comment allons-nous nous débarrasser de ce fléau, et dans quel état nous en ressortirons ?
    Sans doute, y arriverons-nous grâce à la qualité, l’efficacité et le dévouement de nos hospitaliers.

    Lire la suite

  • Sur le blog ami de la Couronne : La sœur de Madame la Comtesse de Paris, attend un heureux événement pour cet été.

    Le comte Jean d’Haussonville et son épouse Maria-Magdalena, sœur de Madame la Comtesse de Paris, attendent leur 3ème enfant pour le début de l’été.

    Très proche de sa sœur et de son beau-frère le prince Jean de France, Maria Magdalena de Tornos y Steinhart a épousé le 26 août 2017, le comte Jean d’Haussonville, à Vienne, en Autriche. Aujourd’hui, le comte et la comtesse d’Haussonville habitent une demeure près du château de Chambord et son déjà les heureux parents de deux fils jumeaux, Alfonso et Drogo, nés le 28 septembre 2018.

     

    Le blog de la Couronne adresse toutes ses sincères félicitations au comte et à la comtesse d’Haussonville et leurs souhaite beaucoup de bonheur pour les semaines à venir.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL