UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Les Racines du monde.

1.jpg

 

Art et Essai : Les Racines du monde, un film mongol- allemand de Byambasuren Davaa.

guilhem de tarlé.jpgCommençons par « wikipédier » : L’Empire mongol fut fondé à la fin du XIIe siècle par Gengis Khän, l’ « empereur universel », et était effectivement un siècle plus tard l’un de plus vastes empires de tous les temps s’étendant de Moscou à Bagdad et Pékin. On distingue aujourd’hui la Mongolie intérieure, province chinoise, et la République de Mongolie, ou Mongolie extérieure, pays de 1,5 million de km² (3 fois la France) et 3 millions d’habitants, entre la Russie et la Chine, dont la capitale est Oulan-Bator. C’est un pays de contraste avec des régions froides et montagneuses au nord et le désert de Gobi au sud. Précisément ce docufiction souligne un autre contraste avec une population nomade, pauvre, qui vit de l’élevage, et des multi nationales minières qui les chassent pour s’approprier l’or du sous-sol.

 

Les Racines du monde…Vous me permettrez de penser que ce titre est quelque peu prétentieux, de même que je ne suis pas séduit quand la réalisatrice évoque « la beauté de (son) pays d’origine».  

En revanche elle a raison de souhaiter « éveiller la conscience (du) peuple afin que (le) pays ne soit pas dévasté »

Mutatis mutandis, quand elle refuse « l’exploitation abusive des steppes, l’assèchement des sources d’eau et la destruction des paysages », n’est-ce pas le même combat que nous menons ici contre les promoteurs éoliens ?

 

PS : vous pouvez retrouver ce « commentaire » et plus de 500 autres sur mon blog Je ciné mate.

Pour mémoire :  palmarès des films vus au cinéma en 2020 et 2021

Titre

Réalisateur

appréciation

genre

nationalité

Date de sortie

Dark Waters

Todd Haynes

Je recommande

Biopic, drame

américain

Février 2020

Le cas Richard Jewell

Clint Eastwood

Je recommande

drame

américain

Février 2020

La fille au bracelet

Stéphane Demoustier

Je recommande

Drame, justice

Français

Février 2020

5ème set

Quentin Reynaud

Un très bon film

drame

Français

2021

Les choses qu’on dit,
les choses qu’on fait

Emmanuel Mouret

Un très bon film

Comédie dramatique,
romance

Français

Septembre 2020

Les Misérables

Ladj Ly

Je recommande

Drame

français

Novembre 2019

Petit pays

Éric Barbier

Un très bon film

Drame

Franco-belge

Août 2020

Les Racines du monde

Byambasuren Davaa

Un bon film

docufiction

Mongol-allemand

2021

Des hommes

Lucas Belvaux

Un bon film

Drame, historique

Français

2021

Tokyo shaking

Olivier Peyon

Un bon film

Drame, docufiction

Français

2021

Antigone

Sophie Deraspe

Je recommande

Drame

canadien

septembre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel