UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Terrorisme islamiste/Islamisation : deux reculades marquant la soumission du Pays légal à l'armée barbare islamique d'invasion

1. L'hommage à Samuel Paty prévu le jour de la rentrée des classes ? Honteusement "dilué" et vidé de tout son sens...

1B.jpg

https://www.20minutes.fr/societe/2897351-20201030-attentat-conflans-finalement-hommage-rendu-samuel-paty-etablissements-scolaires

On nous a dit, au début que, le lundi 2 novembre, la rentré serait modifiée : de huit à dix, les cours seraient supprimés, pour préparer l'hommage commun et unanime au professeur décapité, tous les élèves de France respectant, tous ensemble, au même moment, une minute de silence à sa mémoire.

Patatras ! Peur de refus, de sabotage et autres difficultés de ce genre, cet hommage qui devait être grand sera réduit à une ridicule, mesquine et HONTEUSE peau de chagrin. Les cours commenceront normalement à huit heures, et vers les onze heures, chaque classe, où elle se trouve, respectera, à sa façon, une minute de silence. Plus d'unanimité, plus de manifestation massive de rejet du terrorisme islamiste : la montagne a accouché d'une souris ! Lâcheté du Système, peur des terroristes : si c'est avec "ça" comme gouvernement qu'on croit que nous serons protégés !

À vomir !

Sans compter que, les terroristes, plus on leur cède, plus ils avancent : nos semble-gouvernants, qui se croient si brillants mais qui ne sont que des peureux, semblent ne pas le savoir...

 

2. À Nîmes, un commerçant refuse l'entrée des femmes voilées dans son magasin : le Parquet ouvre une enquête contre lui !.

 

Ce commerçant a raison, la loi interdit le port du voile dans l'espace public : l'article 1 de la Loi du 11 octobre 2010 dispose que "Nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage". 

1BB.jpg

Cette affichette a été apposée le jeudi 29 octobre sur la vitrine d'un magasin Vival, à Nîmes. Le groupe Casino, propriétaire de la marque, a condamné cette initiative "qui va à l'encontre des valeurs de l'enseigne" (!) et a fait retirer l'affiche. Le vendredi 30, au matin, la vitrine avait été caillassée.  Le parquet (procureur Maurel) a ouvert une enquête pour refus illicite de vente et discrimination.

En somme : un groupe prêt à tout qui veut "faire du fric" avec des musulmans hors la loi, et qui pour cela accepte de se coucher devant eux; puis des menaces et des violences venant de ces mêmes musulmans; puis une Justice complice : comment fera-t-on croire aux Français que l'on va lutter contre le terrorisme islamiste si on laisse les islamistes faire la loi, tout simplement ?

 
À BAS CE SYSTÈME QUI NOUS A IMPOSÉ UNE IMMIGRATION DE MASSE SANS JAMAIS CONSULTER LE PEUPLE PAR RÉFÉRENDUM ET QUI, MAINTENANT, NOUS LIVRE À CETTE ARMÉE BARBARE ISLAMISTE D'INVASION QU'IL A LUI-MÊME INSTALLÉE SUR NOTRE SOL !

LFAR FLEURS DE LYS.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel