UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vrai visage de la laïcité républicaine !, par Julien Rémy.

L’imam radical Rachid El Jay de Brest est devenu «référent laïcité» grâce à un diplôme universitaire en Religions, droit et vie sociale !

Un diplôme universitaire à Rennes 1, lui permettant de devenir «référent laïcité» dans divers domaines professionnels et associatifs.

Rappelons que celui-ci défend un islam régoriste proche du salafisme.

«Ces référents peuvent être amenés à éclairer, du point de vue du droit, de multiples situations quotidiennes où la question religieuse est susceptible de croiser les règles de l’Etat républicain et laïc», précise l’établissement.

«Soutenus par le ministère de l’Intérieur, ces [diplômes universitaires] sont l’une des actions promues par le gouvernement pour rendre « républicano-compatibles » les imams des mosquées françaises», affirmait le quotidien Libération.

L’écrivain palestinien Waleed Al-Husseini, auteur d’Une trahison française, ouvrage dans lequel il défend avec vigueur la laïcité et critique la religion islamique, s’étonne qu’un individu qui «justifiait le viol de femmes non-voilées» reçoive un «diplôme de laïcité».

Rappelons que que suite aux attentats de 2015, sa mosquée subissait une perquisition, Rachid Abou Houdeyfa, est une personnalité qui fait polémique depuis plusieurs années. L’ancien président de la République, François Hollande, avait même fait référence à Rachid Abou Houdeyfa : «Il est Français, il ne peut pas être expulsé, mais son lieu de prière […] ce lieu de haine, a été fermé», avait-il déclaré en avril 2016 sur France 2. La haine dont il est question ici découle des nombreux prêches que Rachid Abou Houdeyfa diffusait abondamment sur internet. Entre autres exemples, en 2012, il avait déclaré : «Si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme-là.» En 2015, il avait affirmé dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux que la musique était prohibée par l’islam et que Dieu pouvait transformer ceux qui l’écoutaient en porcs ou en singes.

La république ne cesse de renoncer et de trahir la France. Français vos élites républicaines vous trahissent chaque jour d’avantage, rejoigniez l’Action Française !

Source : https://urbvm.fr/

Commentaires

  • Monsieur Rémy,
    votre article mentionne deux noms différents: Rachid El Jay et Rachid Abou Houdeyfa. S'agit-il de la même personne utilisant deux noms alternativement ou de deux personnes distinctes ?
    Cette demande de précision est importante pour la bonne intelligibilité de votre article.
    Merci par avance pour votre aimable réponse.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL